Endurance: Fred, quadri-amputé, démarre sa saison

Résultat course 4H Silverstone 2016 Christophe Tinseau Frédéric Sausset

A l'occasion des 4h de Silverstone, Frédéric Sausset, quadri-amputé, a effectué ses débuts en championnat ELMS, en LMP2. Retour sur sa première course.

Le circuit de Silverstone a accueilli un week-end animé. Si la plupart des yeux étaient rivés dimanche sur le WEC, une autre course importante avait lieu samedi : la première manche de l’European Le Mans Series. Au terme de 4 heures de bataille, c’est le Team G-Drive Racing qui a franchi la ligne d’arrivée en tête. L'épreuve a aussi été marquée par les débuts de Frédéric Sausset, qui relève le challenge de sa vie : être le premier quadri-amputé à piloter à un tel niveau, au volant d'une LMP2 Morgan by Oak Racing.

Sous pression

D'emblée, le français n'a pas été ménagé et a pris part de manière naturelle au travail de son équipe SRT 41, aux côtés des expérimentés Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet (11 et 8 participations aux 24h du Mans). La pression était énorme, car l'ACO et la FIA l'observaient de près en vue des 24H du Mans. Auteur d’une belle 13ème place en qualification, notre "Supertester" Christophe Tinseau est passé au travers des collisions qui ont animé le départ, en raison de l'état de la piste. La Morgan n'a pas été touchée, mais les conséquences ont été lourdes pour le pilote, qui est reparti en fin de grille. Contraint à une remontée dantesque, Christophe Tinseau a enchaîné les tours et a terminé son relais (23 tours) à la 10e place, avant de céder le volant à Jean-Bernard Bouvet qui a maintenu cette position.

Ensuite, la Morgan a perdu des places en raison des 4 min nécessaires (soit près de 3 tours) à l’installation de Frédéric Sausset dans la monoplace. Surmotivé, le quadri-amputé a réalisé une performance d’envergure : il a bouclé courageusement 17 tours de pistes lors de son premier relais, malgré les douleurs aux bras provoquées par les changements de direction répétitifs et les braquages importants. Jean-Bernard Bouvet a alors repris le volant pour engranger un maximum de roulage, afin de mieux connaître la LMP2.  Enfin, Frédéric Sausset a terminé la course sans encombre.

En route vers les 24H du Mans !

Outre la 31ème place symbolique à l’arrivée, le Team SRT 41 est satisfait de son travail et des réglages de la voiture. Auteur de deux relais, Frédéric Sausset peut quant à lui être fier de sa performance. "Fred est évidemment très content de sa course. Nous n’avons eu aucun problème sur la voiture. Cette performance rassure tout le monde quant aux capacités de Fred à pouvoir rouler" témoigne Christophe Tinseau.

Frédéric Sausset se rapproche ainsi un peu plus de son rêve : participer aux 24 Heures du Mans en juin 2016. Avant cela, il poursuit l'entraînement. Dès ce week-end, il rejoindra le Mans et le tracé Bugatti pour prendre le départ d'une course de 4h en VdeV. Un ultime rendez-vous avant la journée test des 24H, puisque le Team ne se rendra pas à Imola pour la deuxième manche de l'ELMS. Comptez sur nous pour suivre attentivement les exploits de l’équipe !

Si ce n'est pas déjà fait, foncez voir les moments forts de la 1ère course à Silverstone !

Photo : Facebook SRT Quarantetun

Photo de Aurélien Gourgeon

posté par :
Aurélien Gourgeon

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 09 juillet 2016 à 19:15 RHOSS dit : OUI BRAVO comme quoi quand on a la volonté (et aussi l'argent dans beaucoup de cas ) ON PEUT pratiquement faire ce que l'on veut ! OUI BRAVO !!!!!! R. ANGELINIADIS (pilote en legends cars cups)

jeudi 21 avril 2016 à 13:13 Christopher dit : Ca c'est courageux ! Bravo Fred :)

mercredi 20 avril 2016 à 11:50 erich dit : Bravo aux 3 pilotes et à l'équipe.

mardi 19 avril 2016 à 18:28 leon dit : Chapeau , monsieur !