Publié le 25/04/2016 à 15:20

Les résultats du week-end en sport auto

Buemi gagne à Paris, Paddon s'impose en Argentine, Pagenaud gagne à Barber

Vidéos. Lucas di Grassi a gagné l'ePrix de Paris, Hayden Paddon a décroché son premier succès au Rallye du Mexique et Simon Pagenaud a gagné à Barber.

Lucas di Grassi a remporté l'ePrix de Paris en Formule E, après avoir mené durant toute l'épreuve. Il a pris la tête au départ, suite à un mauvais envol de Sam Bird, le poleman. A l'arrivée, il a devancé Jean-Eric Vergne et Sébastien Buemi, auteur d'une belle remontée.

Nicolas Prost a pris la quatrième place, devant Stéphane Sarrazin. Sam Bird n'a pris que la sixième place. Il a longtemps été troisième mais il est passé dans un échappatoire et il a perdu trois places. Loïc Duval a abandonné à cause d'un problème de transmission.

Di Grassi reprend la tête du championnat, avec 11 points d'avance sur Buemi.

- Lucas di Grassi s'impose
- Les moments forts de la course en vidéo

Hayden Paddon s'offre sa première victoire devant Sébastien Ogier en Argentine

Hayden Paddon a décroché son premier succès en WRC au Rallye d'Argentine. Le pilote Hyundai a hérité de la première place suite à un très gros accident de Jari-Matti Latvala, leader depuis le début du rallye, samedi.

Sébastien Ogier, désavantagé en ouvrant la route les deux premiers jours, avec une trace qui n'était pas encore faite, est revenu à 2,6sec avant la dernière spéciale dimanche, mais Hayden Paddon a gagné la Power Stage. A l'arrivée, Hayden Paddon devance Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen.

Ogier fait encore une bonne opération au championnat, avec 39 points d'avance sur Paddon.

- Première victoire pour Paddon
- Les moments forts du rallye en vidéo

Monteiro et Lopez dominent sous la pluie à Budapest

Le WTCC était sur le Hungaroring, avec deux courses perturbées par la pluie. Mehdi Bennani s'est imposé dans la première manche, après avoir mené de bout en bout. Il a devancé Max Chilton, qui a assuré un doublé aux Citroën du Sébastien Loeb Racing, et Nicky Catsburg. Gabriele Tarquini a terminé à la cinquième place, devant Hugo Valente et Grégoire Demoustier. Yvan Muller n'a pris que la 13ème place. Il a choisi les slicks pour le départ et il a dû repasser aux stands. José-Maria Lopez a fait la même erreur stratégique et il a terminé au 14ème rang.

José-Maria Lopez a gagné la deuxième manche, en menant aussi de bout en bout. Il a devancé Yvan Muller et Tiago Monteiro. Rob Huff a terminé au sixième rang. Il avait doublé Muller pour la deuxième place, avec un contact, mais il a reçu un drive-through.  Yvan Muller a finalement assuré le doublé à Citroën, devant Tiago Monteiro. Hugo Valente a pris la sixième place. Grégoire Demoustier a abandonné à cause d'un accident. Gabriele Tarquini a abandonné après un contact avec Thed Björk.

Lopez récupère la tête du championnat, avec 12 points d'avance sur Monteiro.

- Bennani et Lopez gagnent sous la pluie
- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Cecotto et Dillmann s'imposent à Budapest

La Formula V8 3.5 était également à Budapest. Johnny Cecotto Jr a gagné la première course, après avoir profité d'une erreur de Tom Dillmann. Le Français menait après avoir signé la pole mais il est passé hors de la piste suite à un restart. Il a pris la deuxième place, devant Louis Delatraz, Aurélien Panis et Matthieu Vaxiviere.

Dans la deuxième course, Tom Dillmann s'est imposé sous la pluie. Il était en pole et il a mené en début de course. Il a fait une erreur, qui a donné la tête à Aurélien Panis. Il a repris l'avantage suite à une intervention de la voiture de sécurité. Roy Nissany a pris la deuxième place, malgré un tête-à-queue en début de course, devant Aurélien Panis, Louis Delatraz et Matthieu Vaxiviere.

Dillamnn prend la tête du championnat, avec 14 points d'avance sur Panis et Delatraz.

Aron, Gunther et Barnicoat gagnent à Budapest

Budapest accueillait aussi le championnat d'Europe de Formule 3. Ralf Aron a remporté la première manche, après avoir doublé George Russell, en grande difficulté avec ses pneus à la mi-course. A l'arrivée, il a devancé Niko Kari, Joel Eriksson et Lance Stroll. Harrison Newey a pris la 12ème place, devant Pedro Piquet.

Dans la deuxième course, Maximilian Gunther s'est imposé après avoir mené de bout en bout. Il a terminé devant Ralf Aron et Guan Yu Zhou. Lance Stroll a pris la huitième place, Harrison Newey la 12ème place et Pedro Piquet la 14ème place.

Ben Barnicoat a gagné la troisième course. Il a hérité de la tête quand Maximilian Gunther a percuté George Russell. Il s'est imposé devant Joel Eriksson et Lance Stroll. Pedro Piquet a pris la septième place et Harrison Newey la 10ème. Ralf Aron a eu un accident dans le tour de formation.

Gunther prend la tête du championnat, avec quatre points d'avance sur Stroll.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo
- La course 3 en vidéo

Nouveau succès pour Pagenaud à Barber

Simon Pagenaud s'est encore imposé à Barber en IndyCar. Le Français était en pole et il a dominé l'épreuve, mais Graham Rahal l'a doublé en fin de course, avec un contact. Graham Rahal a touché Jack Hawksworth, à qui il prenait un tour, ce qui a endommagé son aileron avant. Pagenaud a récupéré la tête quelques virages plus loin, pour gagner la course devant Rahal.

Josef Newgarden a pris la troisième place, devant Will Power et Juan-Pablo Montoya. Helio Castroneves a terminé au septième rang, devant Tony Kanaan. Scott Dixon a pris la 10ème place, malgré un contact avec Sébastien Bourdais dans le premier tour. Alexander Rossi a fini à la 15ème place, devant le Français. Max Chilton a terminé au 22ème rang.

Au championnat, Pagenaud s'échappe, avec 48 points d'avance sur Dixon.

- Les moments forts de la course en vidéo

Et aussi...

Carl Edwards s'est encore imposé sur l'ovale de Richmond, après un « bump » sur Kyle Busch dans le dernier tour, qui lui a permis de prendre la tête. Kyle Busch a finalement pris la deuxième place, devant Jimmie Johnson.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez