Publié le 10/05/2016 à 15:50

F1 - Whiting a visité le circuit de Bakou 

F1 - Charlie Whiting satisfait après sa visite à Bakou

Charlie Whiting a fait une visite de contrôle sur le circuit de Bakou. Le délégué à la sécurité de la FIA estime que la piste sera prête à temps.

Avant qu'un nouveau circuit ne rejoigne le calendrier, Charlie Whiting, le directeur de course et délégué à la sécurité de la FIA, s'y rend cinq ou six fois pour suivre l'évolution des travaux. Ce mardi, l'Anglais a effectué son avant-dernière visite à Bakou avant la course.

Accompagné par Hermann Tilke, l'architecte des circuits visités par le championnat, Charlie Whiting a pu évaluer tous les aspects de la piste et des installations, dont l'allée des stands et le paddock, et vérifier qu'ils sont aux standards de la FIA. Il estime que tout sera prêt à temps.

« Le circuit sera prêt, » a déclaré Whiting après sa visite. « On peut voir la qualité des installations. Mon prochain passage à Bakou sera début juin et je m'attends à pouvoir dire que ce sera prêt. »

« Ca sera une course de F1 fascinante. Les virages 8 à 12 seront probablement les plus intéressants mais le passage des virages 12 à 15 aussi, en particulier l'approche du virage 15 qui sera assez spectaculaire. Le très long passage des virages 16 à 20, qui sera à fond, sera aussi incroyable à voir. Si je devais comparer un circuit avec celui là, ce serait celui de Singapour, mais les vitesses seront beaucoup plus élevées ici. »

Les patrons du circuit sont ravis

Le circuit de Bakou est satisfaite de la visite de Charlie Whiting. Les travaux ne sont pas terminés mais ils sont totalement dans les temps.

« Nous sommes ravis des conclusions positives de M. Whiting durant sa visite à Bakou aujourd'hui, » se félicite Arif Rahimov, le promoteur de l'épreuve et directeur exécutif du circuit. « Nous étions confiants pour que la FIA soit impressionnée par nos notre évolution et cette confirmation aujourd'hui rend toute notre équipe très fière. »

« Maintenant, c'est à nous de nous assurer que ce travail se poursuit jusqu'à la ligne d'arrivée et de garantir que lors de sa prochaine visite, début juin, il pourra déclarer le circuit de Bakou totalement prêt à accueillir une course de Formule 1. Nous savons que ça sera le cas et nous allons continuer à travailler dur pour rendre cet événement vraiment inoubliable et spectaculaire pour tous les supporters dans nos tribunes et devant leur téléviseur chez eux. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 10 mai 2016 à 20:01 Nanbawan dit : La F1 à Bakou, ça paraît antinomique...