Publié le 18/05/2016 à 12:28

F1 - Vettel n'en veut plus à Ricciardo

F1 - Vettel aurait tenté le même dépassement que Ricciardo à Barcelone

Sebastian Vettel reconnaît qu'il aurait tenté le même dépassement que Daniel Ricciardo à Barcelone. L'Australien s'attendait à ses commentaires par radio.

A Shanghaï, Sebastian Vettel a été très virulent contre la manoeuvre de Daniil Kvyat au deuxième virage, qui l'a forcé à sortir large, avant de se montrer beaucoup plus mesuré après la course. Il a vécu une situation similaire avec Daniel Ricciardo à Barcelone.

En fin de course, l'Australien se faisait menaçant et il a tenté de le doubler au premier virage. Il a plongé à l'intérieur et Vettel a dû s'écarter. Ricciardo a freiné tellement tard qu'il est passé dans le dégagement, ce qui a permis à Vettel de repasser devant.

« Qu'est ce que c'est ? » a lâché Vettel par radio. « De la course ou du ping pong ? Si je n'évite pas ça, il percute ma voiture ! »

Après l'arrivée, Vettel a confirmé sa vision de la manoeuvre, tout en se montrant plus mesuré : « Evidemment dans la chaleur du moment on est déçu parce que si je n'avais pas cédé, nos deux courses auraient été terminées à ce moment précis, si j'avais fermé la porte à ce moment précis, ça aurait fini dans un accident, » a expliqué l'Allemand au site officiel de la F1.

« J'ai fait assez de courses pour pouvoir tourner tout en regardant dans le rétroviseur (donc) ça s'est bien passé pour nous deux, mais c'était limite. »

Avec le recul, il estime qu'il aurait lui même fait la manœuvre de Ricciardo dans la même situation : « Maintenant je me suis calmé, je dois dire qu'à sa place je l'aurais aussi tenté. Nous sommes tous les deux assez expérimentés pour savoir que si l'autre joue le jeu, nous restons en course. »

Ricciardo n'est pas surpris

Daniel Ricciardo n'a pas été surpris par les commentaires par radio de Sebastian Vettel, un coutumier du fait. Il estime qu'il n'a rien à se reprocher dans sa manoeuvre.

« Apparemment il a dit que j'étais un peu agressif par radio, c'est typique... » a lâché l'Australien au site officiel de la F1.

« En sachant que nous revenions sur les voitures de devant et en sachant que je devais le doubler pour être sur le podium, j'ai tenté ma chance. »

« Contrairement à 99% des pilotes sur la grille, j'ai tenté un dépassement. J'ai tenté plusieurs fois. Je ne me contentais pas de la quatrième place. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 19 mai 2016 à 10:51 abt dit : belle analyse julien, avec une pointe d'humour :)

mercredi 18 mai 2016 à 17:42 @Julien dit : Belle nanalyse...! Il est temps de faire péter la poire, avec des nolives !

mercredi 18 mai 2016 à 14:26 julien dit : ben voyons grâce au champion sous drapeau jaune qui fait des doigts, ricciardo se retrouve avec la gueule d'ado favorisé chez redboul et par la même ricciardo se fait entuber en course par son équipe et en devient la risée!