Les résultats du week-end en sport auto

Meeke gagne le Rallye du Portugal, Buemi s'impose à Berlin

Vidéos. Kris Meeke a remporté le Rallye du Portugal, Sébastien Buemi a dominé l'ePrix de Berlin et Marco Wittmann et Timo Glock ont gagné au Red Bull Ring.

Kris Meeke a remporté le Rallye du Portugal, pour l'une des rares apparitions de Citroën cette année. Il a pris la tête en début d'épreuve il a creusé l'écart sur Sébastien Ogier, désavantagé en devant ouvrir la route. Le premier jour, Dani Sordo a brièvement devancé le Français, qui a repris l'avantage. Andreas Mikkelsen est passé devant Sébastien Ogier pendant la dernière journée. Il a pris la deuxième place, devant Ogier.

Stéphane Lefèbvre a abandonné alors qu'il était sixième, après avoir percuté une pierre. Hayden Paddon a aussi abandonné, après un tonneau. Sa Hyundai a pris feu. Thierry Neuville a également eu un accident.

- Meeke s'impose, Ogier troisième

Buemi revient dans la course au titre en gagnant à Berlin

La Formule E était à Berlin. Sébastien Buemi s'est imposé après avoir survolé l'épreuve. Il a doublé Jean-Eric Vergne, le poleman, au départ. Le Français a repris l'avantage mais il l'a encore dépassé. Buemi n'a plus été menacé.

Daniel Abt a pris la deuxième place, devant Lucas di Grassi. Il a voulu laisser passer son équipier dans l'avant-dernier tour, pour favoriser ses chances de titre, mais le Brésilien ne l'a pas doublé. Nicolas Prost a terminé au cinquième rang, après avoir été doublé par Lucas di Grassi, devant Jean-Eric Vergne. Ce dernier a été doublé par Abt et il a ensuite eu deux contacts sur une chicane. Le premier a endommagé son aileron avant et le second l'a cassé. Il s'est retrouvé derrière Prost et di Grassi après les passages aux stands. Stéphane Sarrazin a terminé au 10ème rang et Loïc Duval a abandonné après un accident.

Au championnat, di Grassi ne conserve qu'un point d'avance sur Buemi.

- Buemi gagne et se relance pour le titre
- Les moments forts de la course en vidéo

Wittmann et Glock s'imposent au Red Bull Ring

Le DTM était sur le Red Bull Ring. Marco Wittmann a mené la première course de bout en bout. Il était en pole et il a gardé la tête au départ. Tom Blomqvist est resté à son contact durant toute la course, sans pouvoir prendre l'avantage. A l'arrivée, Wittmann a devancé Blomqvist. Edoardo Mortara a pris la troisième place. Timo Glock a terminé au quatrième rang, devant Martin Tomczyk, Maxime Martin et Paul di Resta. Adrien Tambay a pris la huitième place. Mattias Ekström a fini à la 16ème place suite à un tête-à-queue au départ, provoqué par un contact avec Maxime Martin et Antonio Félix da Costa. Esteban Ocon n'a terminé qu'à la 20ème position.

Timo Glock a dominé la deuxième manche. Il était troisième sur la grille et il a doublé Antonio Felix da Costa, le poleman, au départ, puis Jamie Green dans le deuxième tour. Mattias Ekström a pris la deuxième place, aidé par un passage aux stands tardif, alors qu'il était que 11ème sur la grille. Adrien Tambay a pris la 11ème place, Paul di Resta la 15ème et Esteban Ocon la 18ème. Antonio Felix da Costa et Edoardo Mortara se sont accrochés. Felix da Costa n'a pris que la 21ème place alors Mortara a dû abandonner, en restant planté dans les graviers.

Di Resta reste en tête du championnat, avec trois points d'avance sur Mortara.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Orudzhev et Vaxivière gagnent à Spa

Spa a accueilli la Formula V8 3.5. Mathieu Vaxivière avait signé la pole dans la première course mais il a été exclu de la séance pour une infraction dans le parc fermé. Aurélien Panis a récupéré la pole mais il a pris un mauvais envol et Egor Orudzhev a prisd la tête dès le départ. Il a mené en début de course, devant Tom Dillmann. Il a fait une erreur à l'épingle de la source et le Français a pu le doubler. Orudzhev a repris l'avantage quelques tours plus tard au bout de la ligne droite du Kemmel. Dillmann l'a encore menacé en fin d'épreuve, sans parvenir à passer devant. Egor Orudzhev s'est imposé devant Tom Dillmann et Louis Deletraz. Aurélien Panis a finalement pris la huitième place. Mathieu Vaxivière a abandonné était remonté au sixième rang mais il a abandonné.

Tom Dillmann était en pole dans la deuxième manche, disputée sous la pluie. Après un départ derrière la voiture de sécurité, il a gardé la tête devant Roy Nissany, Aurélien Panis et Mathieu Vaxivière en début d'épreuve. Après son arrêt, Roy Nissany a été percuté par Johnny Cecotto, qui a décollé, et ils ont abandonné. Dillmann s'est retrouvé en tête devant Vaxivière mais il a fait un tête-à-queue au bout de la ligne droite du Kemmel dans l'avant-dernier tour. Vaxivière a récupéré la tête et il s'est imposé devant Dillmann. Derrière les deux Français, Alfonso Celis a pris la troisième place. Aurélien Panis a terminé à la cinquième place. Louis Deletraz a abandonné. Il avait calé sur la grille mais il a pu partir depuis les stands.

Au championnat, Dillmann resté en tête, avec 35 points d'avance sur Deletraz.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo

Ilott et Stroll dominent au Red Bull Ring

Le championnat d'Europe de F3 s'est rendu sur le Red Bull Ring. Callum Ilott était en pole dans la première manche mais Maximilian Gunther l'a doublé au départ. Ilott a repris l'avantage et il a mené jusqu'à un accident effroyable. Ryan Tveter a fait un tête-à-queue au virage 5. Beaucoup de graviers ont été soulevés au milieu de la piste. Peter Li ne l'a pas vu et il l'a très violemment percuté. Li a décollé, il a fait deux tonneaux en l'air avant de retomber, à l'envers. Sa monoplace s'est encore retournée. Quelques instants après, Pedro Piquet a aussi percuté Ryan Tveter et il a fini dans les graviers. Li est resté conscient mais il souffre de quatre fractures des vertèbres, qui ne nécessiteront pas d'opérations, et de fractures dans un talon, pour lesquelles une opération est nécessaire. Callum Ilott a remporté la course. Sa victoire a été menacée puisqu'il a doublé Maximilian Gunther juste avant une intervention de la voiture de sécurité, mais il l'a finalement conservée. Lance Stroll a doublé Maximilian Gunther au restart après cette intervention, pour prendre la deuxième place. Gunther a finalement pris la troisième place. George Russell a terminé au quatrième rang et Harrison Newey au huitième. Antoine Hubert a pris la 16ème place.

Dans la deuxième course, Lance Stroll a doublé George Russell au départ et il a survolé la course pour s'imposer facilement. Callum Ilott a vu l'arrivée à la deuxième place. Il a dépassé George Russell au deuxième virage. Russell a repris l'avantage sur Ilott après un restart mais il est sorti large, ce qui a permis à son rival de repasser devant. Après l'arrivée, Ilott a reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir dépassé les limites de la piste. George Russell a récupéré la deuxième place, devant Niko Kari. Ilott a finalement été classé au quatrième rang. Maximilian Gunther a pris la septième place. Anthoine Hubert a terminé au 11ème rang et Harrison Newey au 16ème. Pedro Piquet a abandonné.

Lance Stroll s'est encore imposé dans la troisième manche. Il a mené de bout en bout, après être parti depuis la pole. Callum Ilott a pris la deuxième place, devant Maximilian Gunther. Niko Kari était troisième devant Joel Eriksson avant de sortir large au premier virage. Eriksson a également perdu du temps, et Maximilian Gunther a pu les doubler. Ben Barnicoat a vu l'arrivée à la quatrième place mais il a été pénalisé pour avoir doublé Sergio Sette Camara sous régime de voiture de sécurité. Sette Camara a finalement été classé au quatrième rang, devant Barnicoat. Harrison Newey a pris la 11ème place, Pedro Piquet la 13ème et Antoine Hubert la 16ème.

Stroll reste en tête du championnat, avec 38 points d'avance sur Ilott.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo
- La course 3 en vidéo

Et aussi...

Le All-Star avait lieu sur l'ovale de Charlotte en NASCAR Sprint Cup. Cette course hors championnat réunissait les vainqueurs de puis l'an dernier, les anciens champions, les anciens vainqueurs du All-Star, les vainqueurs du Sprint Showdown et un pilote désigné par les supporters. Kyle Larson, présent grâce à sa victoire dans le Sprint Showdown, menait en fin d'épreuve mais il a percuté le mur à deux tours de l'arrivée. Joey Logano a récupéré la tête pour s'imposer devant Brad Keselowski et Dale Earnhardt Jr. 

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 23 mai 2016 à 19:03 jean rage dit : Ah oui mais non.. d’après LFB (Laurent Frederic Bollet, pour les intimes)et J.L Roy sur RMC Meek et Citroen ont gagne parce que le règlement est mal fait , parce que sinon Volkswagen et le pleureuse Ogier aurait du logiquement gagner épicetout!!!

poool/views/script not found