24H du Mans - Léger avantage pour la Toyota N°5

24H du Mans - Après 18h00

La Toyota N°5 est en tête des 24 Heures du Mans après 18h00. La Toyota N°6 et la Porsche N°2 sont au contact, avec des écarts très faibles.

La Toyota N°6 (Conway/Sarrazin/Kobayashi) menait au début de la nuit, devant la Porsche N°2 (Dumas/Lieb/Jani) et la Toyota N°5 (Buemi/Davidson/Nakajima).

La lutte s'est poursuivi toute la nuit. La Porsche N°2 s'est rapprochée de la Toyota N°6 et elle a passé quelques tours en tête. la Toyota N°6 a perdu un peu de temps. Elle a eu besoin de réparations sur la carrosserie à l'avant-gauche, après un contact entre Kamui Kamui Kobayashi et un concurrent, et elle a eu une crevaison lente. La Porsche N°2 en a profité pour repasser en tête. La Toyota N°6 a bénéficié d'un arrêt pendant une slow zone pour reprendre l'avantage.

Au début de la journée, les Toyota sont passées aux stands durant une intervention de la voiture de sécurité, ce qui a encore donné la tête à la Porsche N°1, avec Neel Jani au volant. Sébastien Buemi, avec la Toyota N°5, a doublé Mike Conway, aligné dans la N°6. Après l'arrêt de Jani, Buemi s'est retrouvé en tête au volant la Toyota N°6, devant la N°5. La Porsche N°2 s'est retrouvée troisième, à moins de cinq secondes.

Les écarts ont augmenté mais les positions continuent d'évoluer selon les arrêts. Après 18h00 de course, Sébastien Buemi est en tête dans la Toyota N°5, avec moins de trente secondes d'avance sur la Toyota N°6, et moins d'une minute sur la Porsche N°2.

La meilleure Audi est à un tour

L'Audi N°8 (Jarvis/di Grassi/Duval) occupe la quatrième place, à un tour, devant l'autre voiture de l'équipe, la N°7 (Lotterer/Tréluyer/Fässler), retardée par des problèmes de turbo en début de course. La Porsche N°1 (Bernhard/Webber/Hartley) est très en retrait. Elle a été immobilisée pendant 2h30 pour un changement de pompe à eau.

L'Alpine-Nissan Signatech (Menezes/Lapierre/Richelmi) est toujours en tête en LMP2, après avoir pris la tête dans la nuit. L'Oreca-Nissan Thiriet by TDS (Thiriet/Beche/Hirakawa) a fini par abandonner après un accident de Pierre Thiriet.

En GTE Pro, la Ferrari Risi (Fisichella/Vilander/Malucelli) a pris la première place dans la nuit. La Ford Ganassi USA N°68 (Hand/Müller/Bourdais) est deuxième. Elle a reçu une pénalité pour avoir gardé le moteur allumé pendant un ravitaillement, alors qu'elle était à moins de 20 secondes. La Ford Ganassi USA N°69 (Briscoe/Westbrook/Dixon) est troisième.

En GTE Am, la Ferrari Corsa (Sweedler/Bell/Segal) s'est emparée de la première place, devant la Porsche Abu Dhabi-Proton (Al Qubaisi/Long/Heinemeier Hansson). Towsend Bell a dépassé Khaled Al Qubaisi et la Ferrari a creusé l'écart.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 19 juin 2016 à 10:56 avocado dit : Je crois que ces voitures payent leur extrême sophistication mais leur jour viendra.Pour les avoir suivies (et comparées) par rapport aux thermiques lors du prologue au Paul Ricard en Mars dernier pour moi il n'y a pas photo sur l'avenir de cette technologie hybride.