Les voitures électriques à Berlin, un exemple?

Berlin et ses voitures électriques, un exemple pour l’Europe

Berlin et la région du Brandebourg comptent environ 3 000 voitures électriques. Vu la superficie, ces chiffres ne paraissent pas énormes.

La ville de Berlin compte environ 650 bornes de recharge, où les propriétaires de voitures électriques peuvent recharger leurs voitures. Cependant, d’ici la fin de l’année, Berlin prévoit de passer la barre des 1 000. Cela démontre une détermination incroyable.
Le gouvernement allemand, qui est déjà connu pour sa détermination à réduire le taux d’émissions de dioxyde de carbone, s’attend désormais à voir rouler un million de voitures électriques dans ses rues.
Cela constitue également l’une des raisons qui incitent Berlin à planifier l'aménagement de davantage de socles. Pour l’instant, l’Allemagne compte 5 600 bornes publiques, mais l'infrastructure ne cesse d’évoluer.

Les voitures électriques en Europe

La ville de Berlin est-elle un exemple pour l’Europe ? Leur ministère des transports travaille déjà sur une deuxième loi pour populariser les voitures électriques.
Une autre subvention intéressante que l’Allemagne a décidée : pour chaque voiture électrique achetée à 60 000 €, l’Etat vous offre 4 000 € de prime, et tout cela en tant que motivation pour l’achat d’une voiture électrique. Grâce à certaines enseignes proposant même la reprise de voiture de plus de 10 ans, cela n’est donc pas un problème.

Ceci dit, la France aussi s’engage dans cette course.Carlos Ghosn, le président directeur général de Renault en France, mais aussi PDG du groupe Nissan, est optimiste et estime que la voiture électrique représentera environ 10% des ventes d’ici 2020.
La Compagnie nationale du Rhône approuve elle aussi l’électrique, et a pour but d’installer des bornes de recharge rapides tout au long du trajet entre Genève et Marseille. Un petit plus écologique : le courant utilisé pour ces bornes sera de l’électricité renouvelable produite par le fleuve... Adieu le nucléaire !
Les constructeurs de voitures se mettent tous, petit à petit, à l’électrique, et il a été annoncé qu’une batterie deux fois moins chère devrait sortir d’ici 2020.
Un aspect devra toutefois changer à partir de 2019 : l’ONU a souligné que les voitures électriques d’aujourd’hui sont silencieuses, ce qui peut nuire à la sécurité des piétons. Un bruit devra donc être ajouté aux prochains modèles.

Source : Publi-communiqué

Photo de Publi Reportage

posté par :
Publi Reportage

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 30 juin 2016 à 21:16 Mick dit : Autre info, en Allemagne, la principale source d'énergie provient de centrales à charbon... Pas sûr que l'impact écologique en terme de CO2 soit positif...

jeudi 30 juin 2016 à 18:05 électron libre dit : Pour info , la ZOE qui a un peu plus de trois ans était déjà équipée d'un bruiteur à sa sortie ....