F1 - Renault modifie son organigramme

F1 - Cyril Abiteboul et Frédéric Vasseur changent de rôle chez Renault

Renault a légèrement restructuré sa direction, avec des changements de rôles pour Cyril Abiteboul et Frédéric Vasseur. L'équipe a prévu des recrutements.

Quelques mois après le rachat de Lotus, Renault a décidé de modifier la répartition des rôles entre ses dirigeants. Jusque là, Cyril Abiteboul avait le poste de directeur général, en s'occupant à la fois de la division moteurs à Viry-Chatillon et de la division châssis à Enstone, et Frédéric Vasseur était directeur de la compétition, en gérant surtout l'équipe au quotidien. Abiteboul va garder le même poste mais il va partir en Angleterre, pour s'occuper plus du châssis, alors que Vasseur est nommé team manager, avec un rôle visiblement plus basé à Viry-Châtillon entre les courses.

« Le redéploiement de la structure de la direction, basée sur l'évaluation des nécessités pour les deux entités (Enstone et Viry) est en cours, » explique Jérôme Stoll, le Président de Renault Sport Racing. « Dans notre structure de direction, Cyril Abiteboul va conserver son rôle de directeur général de Renault Sport Racing mais il va aussi se concentrer sur les progrès nécessaires à Enstone, ainsi que sur l'alignement des deux sites de Viry et Enstone. La conséquence est qu'il va partir au Royaume-Uni dans un futur très proche. La structure de direction de RSR a également été complétée avec plusieurs fonctions communes à Viry et Enstone, les finances, le département légal, les ressources humaines, le marketing et la communication, et les affaires, et ils reporteront à Cyril, et plus à moi. »

« Frédéric Vasseur obtient le rôle de team manager de l'équipe de Formule 1 et il sera responsable des performances et des résultats de l'équipe. Il partagera son temps entre une longue et exigeante saison de F1, à gérer les opérations en piste de Renault Sport F1 Team sur toutes les courses, et la gestion au quotidien des activités à Viry-Chatillon, où le moteur de Formule 1 et les activités de compétition client sont basées. »

L'équipe doit encore se renforcer

L'équipe rachetée par Renault était en grande difficultés financières. Pour retrouver un bon niveau, de nombreux recrutements sont encore nécessaires.

« Nous avons également l'objectif de recruté près de 100 personnes à Enstone cette année, tout en en recrutant 30 de plus à Viry, » précise Stoll.

« Ca ne se fait pas en un jour parce que nous voulons les personnes les plus compétentes dans leur domaines respectifs. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 07 juillet 2016 à 12:42 Juju dit : Vu l'expérience de Renault et le flair avéré de Vasseur en GP2 chez Art GP, il n'y a pas trop de soucis à se faire quant aux bons choix des pilotes à moyen terme.

jeudi 07 juillet 2016 à 10:32 Kaiser Sauzée dit : Et si ils embauchaient des pilotes confirmés, qui savent ce qu'est une F1, comment la régler et comment communiquer avec les ingénieurs ???