F1 - Course à oublier pour Williams

F1 - Grande-Bretagne 2016 - La course - Williams

Valtteri Bottas et Felipe Massa ont été en grande difficulté à Silverstone. Bottas a fait un tête-à-queue et ils ont tous les deux eu du mal avec les pneus.

Pour la première fois de l'année, Williams n'a marqué aucun point. Valtteri Bottas occupait la sixième place en début d'épreuve. Il a perdu trois places dans les passages des pneus pluie aux pneus intermédiaires, en étant doublé par Sergio Pérez, Carlos Sainz et Felipe Massa. Il a fait un tête-à-queue à la chicane, ce qui a permis à Nico Hülkenberg, Fernando Alonso, Sebastian Vettel et Daniil Kvyat de le dépasser. Il n'était plus que 13ème et il n'a pas pu remonter. Il ne prend que la 14ème place. Il est déçu par sa course. Il avait du mal à faire chauffer les pneus.

« Cette journée a été décevante, » reconnaît le Finlandais. « J'ai fait un tête-à-queue sur une zone humide et j'ai perdu des places. »

« Le principal problème après être passé des pneus intermédiaires aux pneus slicks était qu'ils ne chauffaient pas suffisamment. Dans les relais en slicks, les performances étaient mauvaises. »

« Pour l'équipe, c'est important d'analyser ce qui s'est passé aujourd'hui. Pour moi en tant que pilote, je dois analyser mes erreurs aussi. Je vais passer une journée dans le simulateur demain pour préparer le programme d'essais pour cette semaine. »

Massa a souffert avec les pneus

Felipe Massa occupait la 12ème place en début d'épreuve. Un premier arrêt tardif lui a permis de remonter au huitième rang. Nico Hülkenberg l'a doublé pendant la deuxième série d'arrêts. Il a été doublé par Sebastian Vettel, qui l'a obligé à passer hors de la piste. Massa n'était plus que 10ème et il a décidé de faire un troisième arrêt. Il a chuté dans le classement mais il a pu remonter au 11ème rang. Il a eu beaucoup de mal à exploiter les pneus.

« C'était une course décevante, » indique Massa. « Nous avons tenté de nous battre avec beaucoup de voitures durant toute la course, mais sur une piste humide c'était très difficile avec le survirage. »

« Nous avons essayé de maintenir le rythme et de garder notre place, mais nos pneus se dégradaient beaucoup par rapport aux autres équipes, ce qui nous a fait perdre des places et finir hors des points. »

« Quand les pneus étaient dans la fenêtre de fonctionnement, le rythme était acceptable, même en pneus médiums. Mais une fois que ça avait chuté, c'était difficile. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez