F1 - Verstappen continue à impressionner

F1 - Grande-Bretagne 2016 - La course - Red Bull

Max Verstappen a fait une belle course au Grand Prix de Grande-Bretagne. Daniel Ricciardo a été retardé par la voiture de sécurité virtuelle.

Max Verstappen s'est encore offert un podium après une bonne course. Il était troisième en début de course. Son arrêt pour prendre les pneus intermédiaires a été un peu long mais il est revenu sur Nico Rosberg et il l'a doublé, après une très belle manoeuvre à l'extérieur de Becketts (vidéo). Après les passages sur les slicks, avec un arrêt encore assez long puisqu'il a eu un souci à l'avant-gauche, Rosberg s'est fait menaçant. Verstappen lui a longtemps résisté mais l'Allemand a fini par reprendre l'avantage, avec un dépassement à l'extérieur à Stowe. Verstappen a pris la troisième place. Il a récupéré la deuxième place avec la pénalité de Nico Rosberg. Il est satisfait de sa course.

« J'ai senti que j'avais un excellent rythme aujourd'hui donc quand la piste s'est asséchée, il fallait que je tente ma chance, » explique le Néerlandais. « Au début, il y avait beaucoup de projections d'eau donc c'était dur de voir où j'allais, en particulier dans le premier secteur. Après avoir doublé Nico, je sentais que je revenais sur Lewis mais ensuite il s'est arrêté pour prendre les slicks. Nous sommes peut-être restés en piste un tour de trop mais finalement la course a été excellente et la voiture marchait très bien. »

« J'ai encore eu une superbe bagarre avec Nico ensuite, mais quand ça s'est asséché, la Mercedes avait tout simplement trop de vitesse de pointe. J'ai tenté de rester avec lui et il n'y avait aucune pression derrière moi donc je me suis tout simplement concentré sur ma course. »

« Je me suis fait quelques frayeurs au premier virage, qui était un peu délicat, donc je devais être prudent à cet endroit, mais on m'a dit que d'autres pilotes ont également souffert. »

« La manœuvre à l'extérieur de Becketts était fun, il était à l'intérieur donc je me suis dit qu'il valait tenter l'extérieur. C'est sûr que c'était risqué. La voiture avait l'adhérence et j'avais les sensations donc ça a bien marché. Il y a un petit dégagement là-bas donc j'avais la place si je me ratais. »

« Au final, nous ne finissons qu'à environ huit secondes donc je pense que c'est un vrai point positif pour l'avenir et que ça montre que nous réduisons l'écart. Les supporters étaient géniaux ici, je n'en revenais pas du bruit qu'ils faisaient et ils m'ont vraiment soutenu. C'est compréhensible qu'ils aient été derrière Lewis mais ils m'ont également beaucoup soutenu, ce qui était génial à voir. »

Ricciardo a payé la voiture de sécurité virtuelle

Daniel Ricciardo a eu une course plus difficile. Il occupait la quatrième place dans les premiers tours. Il est passé tôt des pneus pluie aux pneus intermédiaires et il l'a payé puisque la voiture de sécurité virtuelle est intervenue. Sergio Pérez est passé aux stands à se moment là et il en a profité pour le doubler. Ricciardo a en plus perdu le contact avec les leaders. Il a repris l'avantage sur Pérez après avoir pris les slicks. Il termine au quatrième rang, à près de 20 secondes de son équipier. Il estime que la voiture de sécurité virtuelle l'a empêché de faire mieux.

« Je pense que pour l'équipe et pour les points marqués, c'était très bon, » indique Ricciardo. « Evidemment, nous revenons un peu sur Ferrari, ce qui est bien, mais pour moi c'était un peu solitaire et un peu ennuyant. »

« Nous avons perdu du temps avec la voiture de sécurité virtuelle et c'était tout simplement de la malchance. Ce n'était pas sous notre contrôle et nous ne pouvions rien faire différemment. Elle est tout simplement arrivée au mauvais moment pour moi et nous avons perdu une place au profit de Pérez, et plus de 10 secondes sur les leaders. »

« Puis sans repasser aux stands dans la suite de la course, on ne peut pas vraiment revenir. Quand les performances sont comme ça à l'avant, on peut reprendre un dixième ici ou là mais pas une demi-seconde. J'étais prêt à me battre et à faire le spectacle aujourd'hui, mais malheureusement je n'ai pas pu. C'est comme ça maintenant et j'espère que Budapest se passera mieux. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez