F1 - Wehrlein: « Une course très difficile »

F1 - Hongrie 2016 - La course - Manor

Pascal Wehrlein a terminé à une lointaine 19ème place à Budapest. Rio Haryanto a également souffert, avec une stratégie à un arrêt.

Pascal Wehrlein n'a pas battre que Marcus Ericsson. Il prend la 19ème place. La Manor n'était pas performante sur ce circuit mais il est satisfait d'avoir battu un pilote Sauber.

« C'était une course très difficile aujourd'hui, » estime l'allemand. « Il a été évident dès le début du week-end que ce n'était pas "notre" piste et je pense que ça s'est vu aujourd'hui. J'ai pris un très bon départ et je suis remonté à la 17ème place, et à un moment à la 16ème, mais nous n'avions pas la voiture pour rester là ou pour nous battre pour plus. »

« Je pense que c'est positif que, malgré tous ces facteurs, nous ayons quand même réussi à contenir une Sauber, mais dans l'ensemble c'est un résultat décevant. »

« La semaine prochaine sera chargée et excitante pour moi. Avec tout ce qui va se passer, je vais oublier de penser à la pause pour le moment, parce que je veux vraiment me battre sur l'Hockenheimring et apprécier l'expérience de ma première course à domicile en F1. J'espère vraiment que nous aurons une voiture mieux adaptée à cette piste, parce que j'y ai beaucoup roulé et que j'aime vraiment y courir. »

Haryanto n'a fait qu'un seul arrêt

Rio Haryanto est encore plus loin à l'arrivée, au 21ème rang. Il a fait un seul arrêt mais cette stratégie décalée ne pouvait pas marcher avec une monoplace autant en retrait.

« Encore une fois nous avons séparé les stratégies entre Pascal et moi, pour nous offrir une meilleure chance de décrocher un bon résultat, » explique l'Indonésien. « Ca n'a marché pour aucun d'entre nous. Il n'y a eu qu'un abandon aujourd'hui et notre performance était la meilleure possible pour la voiture ici. »

« J'étais assez bon en début de course et faire marcher une stratégie à un arrêt. Semblait possible. En pneus médiums, le rythme n'étaient évidemment pas aussi bon, mais la dégradation était beaucoup plus faible qu'en tendres et c'est toujours bien de tenter quelque chose de différent des voitures autour de nous, au cas où nous pourrions faire marcher ça. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 27 juillet 2016 à 11:05 dsmooth dit : Je pense que c'est un futur grand pilote. Il est très talentueux