F1 - Les équipes se concentrent sur 2017

F1 - Renault et Mercedes pensent surtout à 2017

Les équipes développent surtout leurs monoplaces pour 2017 actuellement. Mercedes a donc peu de chances d'être menacée avant la fin de la saison.

L'été marque chaque saison le moment où les équipes basculent leurs ressources sur la monoplace de l'année suivante. C'est encore plus important en ce moment puisque le règlement va énormément évoluer en 2017. Dans toutes les équipes, le travail de développement se concentre sur la saison prochaine et les monoplaces de cette année devraient désormais peu évoluer.

« La majorité de nos départements est tournée vers 2017, » précise Nick Chester, le directeur technique de Renault. « Nous avons un gros programme en soufflerie et nous affinons les plans de la voiture. »

« 2017 représente un énorme changement avec une monoplace large, posée sur des gommes larges, un package aérodynamique totalement différent, de nouvelles charges sur le châssis, un groupe propulseur modifié, tout comme l’installation à l’arrière du châssis... Il y a un travail colossal à abattre. C’est un défi très excitant et motivant pour l’ensemble de l’équipe chargée du dessin. »

Mercedes sera très dure à battre cette année

A l'autre bout du plateau, chez Mercedes, la situation est similaire. L'équipe reste sur un succès à Budapest, un circuit qui lui avait peu réussi les dernières années. Maintenant qu'elle a l'avantage sur tous les types de tracés, elle s'attend à maintenir sa domination jusqu'à la fin de l'année, vu que les monoplaces évolueront peu.

« Budapest n'était pas une piste où nous étions bons les deux dernières années, et si on avait classé la piste, on aurait peut-être conclu que c'était plus une piste Red Bull, ou peut-être Ferrari, » rappelle Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, sur le site officiel de la F1.

« Avec notre résultat, je dirais que nous avons progressé sur l'ensemble du package : la combinaison châssis et moteur, et ça s'est vu à Silverstone et maintenant (à Budapest). Monaco était un peu différent. Red Bull, en raison des caractéristiques de sa voiture, est très bonne sous la pluie, donc c'était bien de montrer notre performance le samedi et le dimanche. »

« Je pense que ça veut dire une nous devrions être bons pour le reste de la saison, vu que la plupart des équipes ont basculé leur développement sur 2017. »

Les changements de règlements entraînent généralement de nouvelles dominations. Red Bull a commencé à gagner des courses en 2009, avec un nouveau règlement aérodynamique, et Mercedes a entamé sa domination en 2014, quand les groupes propulseurs ont été introduits. L'équipe championne du monde sait qu'elle ne doit pas négliger ces changements.

« Il faut considérer la saison prochaine comme le vrai problème, » précise Wolff. « Nous devons rester au niveau des autres et nous sommes vraiment tournés sur 2017. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 29 juillet 2016 à 17:58 jpo dit : Mercedes a fait un bon en avant depuis les deux derniers GP, elle ne risque pas d'être rattrapée.