La piste s’ouvre à la Lotus Elise Race 250

Nouvelle Lotus Elise Race 250 pour la piste

Lotus lève le voile sur l’Elise Race 250, la plus rapide de toutes les Elise. Mais exclusivement réservée à la piste.

Présentée en février dernier, la Lotus Elise Cup 250 revendiquait le titre de Lotus Elise la plus rapide jamais produite. Mais pour route. Car avec la présentation de la nouvelle Elise Race 250, elle se fait voler son titre, mais par une version exclusivement réservée à la piste !

Développée et optimisée pour être la plus performante possible sur circuit, la Lotus Elise Race 250 embarque le 4 cylindres 1.8L turbo, lequel développe 246 chevaux et 250 Nm de couple entre 3.500 et 5.500 tr/min. Comme sur la version route. Il est associé à une boîte manuelle à 6 rapports. De quoi descendre le temps de la précédente Elise Cup R d’une demi-seconde au tour sur la piste du constructeur à Hethel, soit 1 minute et 33 secondes.

Aérodynamique retravaillée

Évidemment cette Lotus Elise Race 250 a fait l’objet d’un soin tout particulier en ce qui concerne l’aérodynamique puisque son nouveau pack aéro prévoit un nouveau splitter avant, un nouveau diffuseur arrière et un nouvel aileron. De quoi annoncer un appui de 66 kilos à 100 mph (160 km/h), et jusqu’à 155 kilos en vitesse maxi de 248 km/h.

Des amortisseurs ajustables Nitron ont également été ajoutés, les étriers de freins ont été optimisés. Il faut encore ajouter un siège course en carbone avec harnais six points, un volant escamotable, une vitre arrière en polycarbonate, un arceau cage répondant aux critères de la FIA, un extincteur, des jantes en alliage forgé ultra-légères de 16 pouces à l’avant et 17’ à l’arrière... Les feux avant ont été enlevés et remplacés par des panneaux opaques.

Le prix de cette Elise Race 250

A noter qu’un Carbon Aero Pack est disponible en option pour abaisser encore le poids de 10 kilos, lui permettant d’atteindre 900 kilos à sec.
La présentation de cette nouvelle Elise Race 250 coïncide avec les célébrations du 50ème anniversaire de l’usine Lotus d’Hethel. C’est en effet en 1966 que Colin Chapman y a installé Lotus. Éligible dans de nombreuses courses et championnats à travers le monde, cette pistarde est proposée à partir de 44.583£, un peu plus de 53.000 euros (hors taxes).

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)8

lundi 01 août 2016 à 13:18 asx dit : Ferraille à quand même minimum 65.000 Euros TTC

lundi 01 août 2016 à 13:16 asx dit : Alors après les français qui essayent de faire des sportives avec la voiture de tous les beaufs, on a lotus qui essaye de faire passer des vessies pour des lanternes ou plutôt des trottinettes faites avec 4 bouts de ferraille et des moteurs de tondeuses toy pour des bolides. MDR les pilotes de bac à sable.

lundi 01 août 2016 à 12:47 asx dit : Alors après les français qui essayent de faire des sportives avec la voiture de tous les beaufs, on a lotus qui essaye de faire passer des vessies pour des lanternes ou plutôt des trottinettes faites avec 4 bouts de ferraille et des moteurs de tondeuses toy pour des bolides. MDR les pilotes de bac à sable.

vendredi 29 juillet 2016 à 15:53 Seb dit : 10 cv plus puissante et 20 000€ moins chère qu'une Alfa 4C le tout en étant plus fiable et plus exotique mdr tu m'étonnes qu'Alfa ne s'en sort pas avec sa 4c !! :D

vendredi 29 juillet 2016 à 07:24 Olivier dit : Compresseur merci

jeudi 28 juillet 2016 à 18:51 leon dit : JUJU : c'est un pigiste de totoplus . Fo pas lui demander la différence entre turbo et compresseur , il ne sait pas et ne fait que recopier y compris les erreurs . PS compresseur comme sur mon exige de 220 cv , basée sur le meme TOYde 192 cv en atmo comme le votre . Light is right .

jeudi 28 juillet 2016 à 18:48 LEON dit : Cadeau à ce prix !

jeudi 28 juillet 2016 à 17:04 juju dit : Ce n'est pas un turbo c'est un compresseur ce qui n'a absolument rien a voir. Ca doit etre un monstre j'ai une 111R et deja c'est un truc de dingue. RPP de 4.3 avec seulement 192 ch et un chassis inegalable