F1 - Le point à mi-saison: Ferrari

F1 - Le point sur Ferrari à mi-saison

Durant la pause estivale, sportauto.fr fait le point sur les performances des équipes et des pilotes. Au programme du jour: Ferrari, 3ème du championnat.

Ferrari espérait menacer Mercedes au début de la saison. La monoplace est radicalement différente de celle de la saison passée et dans les premières courses, les performances étaient encourageantes. A Melbourne, Sebastian Vettel aurait peut-être même eu une chance de victoire avec une meilleure stratégie.

La Scuderia a peu à peu perdu le contact avec Mercedes. La monoplace de Ferrari n'exploite pas assez bien les pneus et elle manque d'appuis. Les nouveautés sur le groupe propulseur à Montréal ont été efficaces mais du son propre aveu de Maurizio Arrivabene, le patron de Ferrari, l'aérodynamique n'a pas assez évolué depuis Barcelone. James Allison, le directeur technique, a en plus décidé de partir pour des raisons personnelles.

Ferrari n'est pour le moment pas en mesure de contrer les progrès de Red Bull. L'équipe autrichienne a pris l'avantage au championnat à Hockenheim et dans une fin de saison durant laquelle les équipes seront surtout tournées vers 2017, une inversion de la tendance paraît difficile.

Kimi Räikkönen - 4ème - 122 points

Kimi Räikkönen souffrait depuis son retour chez Ferrari en 2014, mais il a retrouvé un bon niveau cette année, avec une meilleure régularité. Il a même l'avantage sur Sebastian Vettel au championnat. Sa seule véritable erreur a été à Monaco, où il a abandonné après avoir percuté le rail.

Encore une fois, des rumeurs ont annoncé le remplacement du Finlandais. Mais encore une fois, Ferrari a prolongé son contrat très tôt.

Sebastian Vettel - 5ème - 120 points

Le début de saison de Sebastian Vettel a été en dessous des attentes. Il a eu plus de problèmes que son équipier, avec un souci de soupape à Sakhir, une pénalité de cinq places pour un changement de boîte de vitesses et un accrochage avec Daniil Kvyat à Sotchi, une nouvelle pénalité de cinq places suite à un changement de boîte et une crevaison au Red Bull Ring, et une troisième pénalité de cinq places pour un changement de boîte à Silverstone.

Vettel se retrouve à deux points de son équipier au championnat, et surtout très loin des pilotes Mercedes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

mardi 16 août 2016 à 21:49 @skandar dit : Limoger certains éléments? Comme si Ferrari n'avait pas assez limogé ces derniers années... Une des pires erreurs faites par Ferrari ces dernières années était de ne pas avoir donné l'opportunité de devenir chef d'écurie à Brawn après le départ de Todt. Ils ont absolument voulu "italianiser" l'équipe, comme Honda à voulu "japoniser" l'équipe avant l'arrivée de Brawn. Dans une compétition d'un tel niveau il faut les meilleur personnel, n'importe de quel pays il vient. Actuellement que actuellement les meilleurs se trouvent en Angleterre...

mardi 16 août 2016 à 21:40 @fanf1 dit : Haussé le rythme du pu mais toujours derrière Ferrari, 2014 la honte pour Renault, 2015 c'était même pire, début 2016 bof bof et grâce à Ilmor depuis Monaco enfin du progrès, mais pas suffisamment. Niveau honte, Ferrari et Mercedes ont donc encore bien de la marge face a Renault Quant au châssis Renault on en parle même pas... A part ça tu devrais changer ton pseudo en: FanRenaultF1Eveuglé

mardi 16 août 2016 à 18:53 leon dit : nikouloum , ou la vérité si je mens .

mardi 16 août 2016 à 18:51 leon dit : Ils doivent surtout bien recruter les bons et jeunes ingés avec 1 ou 2 tetes de gondole , comme on dit chez Carrefour ( a joke ) , et ensuite assurer la stabilité pour mini 3 ans et de préférence 5 ans ; comme surent le faire Di Montezemolo dans les seventies et Todt au début du siècle : le s deux seules périodes récentes ou FERRARI domina .

mardi 16 août 2016 à 17:26 skandar dit : Ferrari doit faire progresser la voiture!!! (pour cela ils doivent recruter et limoger certains éléments au sein de l équipe...) après ils doivent aussi revoir les stratégies des arrêts.ils le peuvent car étant l equipe au plus gros budget!!! allez forza Ferrari!!!

mardi 16 août 2016 à 12:40 FanF1 dit : la voiture tampax rouge. ils ne gagne t plus rien la HONTE pour une marque qui a le plus gros budget du plateau et qui pique ingénieur et pilote aux autre. même Renault a haussé le rythme avec son pu

mardi 16 août 2016 à 12:36 chevalier dit : dur pour Ferrari😞