Le prototype de la Dino à vendre à Rétromobile !

La Ferrari Dino 206 P Berlinette Speciale au enchères Artcurial de Rétromobile

Artcurial annonce la première star de sa vente à Rétromobile 2017 : il s’agira de la Ferrari Dino 206 P Berlinette Speciale, premier prototype de la Dino !

C’est une véritable pièce de l’Histoire automobile qui sera proposée à la vente le vendredi 10 février prochain, à l’occasion des enchères de la maison Artcurial Motorcars à Rétromobile 2017. Un an après la vente de la Ferrari 335 S Spider de la Collection Bardinon, partie pour 32 millions d'euros, et deux ans après l'incroyable Collection Baillon, la première voiture annoncée pour cette vente à venir est la Ferrari Dino 206 P Berlinette Speciale !

Présentée au Salon de Paris 1965 sur le stand Pininfarina, cette Ferrari est tout simplement le premier prototype de route estampillé Dino. Un modèle unique, commandé par Enzo Ferrari et dessiné par Leonardo Fioravanti, et qui préfigure par son design avant-gardiste les futures Dino 206 et 246 GT, mais également les Dino 308, 328 et 288 GT !

"La Carrosserie de cette Dino, toute en courbes, pleins et déliés, habille ce châssis de 206 compétition comme une robe haute-couture habille une Elégante" explique Matthieu Lamoure, directeur général d’Artcurial Motorcars.

Donnée par Pininfarina au Musée de l'Automobile du Mans

Pour ce qui est de la mécanique, cette Dino 206 P Berlinette Speciale, portant le numéro de châssis #0840 repose sur un châssis tubulaire de type 585 et d’un moteur V6 en position centrale et longitudinale arrière.

Suite à sa présentation en 1965, cette Ferrari Dino 206 P Berlinette Speciale sera offerte le 19 avril 1967 par Sergio Pininfarina, avec l’accord d’Enzo Ferrari, au Musée de l’Automobile du Mans, où elle était exposée depuis. Sa vente servira à la promotion, l’embellissement et l’enrichissement de la Collection de l’Automobile Club de l’Ouest.

"Nous sommes fiers de présenter ce joyau de design automobile italien, cette pièce unique dessinée par le vent, celle qui a préfigurée la ligne des Ferrari des décennies suivantes" conclut Matthieu Lamoure.

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)10

mardi 16 août 2016 à 19:09 CHAPARRAL dit : @LEON : je vois que monsieur est un connaisseur , je pense que nous devons avoir les mêmes références....cela fait du bien de voir qu'il y a quand même des gens sensés sur ce site !

mardi 16 août 2016 à 19:02 LEON dit : Exact Chaparral , come le temps passe vite à mon age . Beau pseudo qui rend hommage à Jim Hall et ses superbes créatures dont on n' a jamais su quelle était l'exacte implication de GM dans notamment la mise au point de la boite auto et du V8 .

mardi 16 août 2016 à 13:26 CHAPARRAL dit : @LEON : 28 ans et non pas 38 ! A part çà tout à fait d'accord !

mardi 16 août 2016 à 11:47 CHAPARRAL dit : Effectivement un cadeau reste un cadeau ,de plus offert par une légende ! Une pierre de plus dans le jardin de l'ACO cette année ! Nous ne sommes pas au lendemain de Noël où les gens revendent sur internet les présents qui ne leur plaisent pas !

mardi 16 août 2016 à 10:27 carabo68 dit : Il me semble qu'elle fut exposée au Musée de l'Automobile de Châtellerault, dans l'ancienne manufacture d'armes et cycles, au début des années 1980. Je crois m'en souvenir comme étant "passée fleur", avec une patine touchante. Mais pourquoi donc un musée, même s'il n'est pas propriété publique, vend-t-il un objet offert naguère ? Ce n'est guère dans les usages français à la différence des habitudes américaines. Au fait, pour répondre au commentateur qui évoque l'association d'une Dino et d'un V8 de 308, n'est-ce pas un genre de bitza comme disent les motards ?

lundi 15 août 2016 à 23:46 Superb dit : Je l'ai vue a retromobile, elle est très belle.. Néanmoins j'avais remarqué le manque et l'usure de peinture/chromes a certains endroits... J'espère au moins qu'elle sera légèrement restaurée après vente, quitte à perdre l'authenticité du véhicule

lundi 15 août 2016 à 20:01 Juju dit : @Nono : bien d'accord avec vous. C'est bien dommage de priver du public une telle splendeur et vendre un cadeau d'Enzo et de Sergio, ce n'est pas très élégant. @Leon : une Dino montée sur un châssis et avec un V8 de 308, intéressant? Une horreur, oui? Comment peut-on massacrer ainsi deux icônes de l'automobile italienne?! Aucun respect pour le mythe, ça craint.

lundi 15 août 2016 à 18:37 NONO ///M5 dit : C'est une honte de vendre ce cadeaux fait par deux dieu de l'automobile,qui plus est pour être acheté par un collectionneur qui va la cacher du grand public,😡👎🏻

lundi 15 août 2016 à 17:25 leon dit : Et honte à l'ACO et son président FILLON . Quand on a dans sa collection une pièce pareille qui plus est offerte par ENZO et SERGIO , ses créateurs ; on la garde contre vents et marée . Enzo , qui nous a quitté un 14 aout soit il y a pile 38 ans , doit maudire l'ACO : vergogna !

lundi 15 août 2016 à 17:21 leon dit : Pour ceux qui refusent ces stupides escalades spéculatives , à signaler dans le dernier auto-retro l'essai d'une fausse DINO mais vraie FERRARI , à savoir pour 150 000 euros environ un ensemble chassis/moteur de 308 et une carosserie/habitacle de DINO plus vrai que vrai . Et quand on connait les caprices et la fragilité du V6 Dino , en comparaison de la solidité du V8 ( toute relative certes , c'est un moteur FERRARI ) : Alternative séduisante , isn'it ?