F1 - Renault peine à attirer les ingénieurs

F1 - Renault a du mal à recruter des ingénieurs

Des ingénieurs doutent de la capacité de Renault à atteindre le sommet, ce qui complique la phase de recrutement. Cyril Abiteboul veut les convaincre.

L'équipe Lotus, rachetée par Renault fin 2015, était très affaiblie. Ses soucis financiers ont entraîné le départ de nombreux ingénieurs et l'équipe n'avait plus que 470 employés au moment du rachat. De nombreuses personnes ont déjà été recrutées.

« Actuellement nous avons 570 personnes, donc il y a déjà eu un changement significatif, et nous avons l'intention de recruter de 70 à 80 personnes de plus, » a expliqué Frédéric Vasseur, le team manager de Renault, sur le site officiel de la F1. « Mais pour gérer ce nouveau total, nous devons aussi investir dans l'usine et le matériel, et ça prend du temps. »

Renault doit donc continuer à se renforcer. Un processus qui prend du temps puisque les ingénieurs les plus importants ont des clauses de non-concurrence qui les empêchent de rejoindre une autre équipe rapidement, mais ce n'est pas le seul élément responsable de la lenteur de la phase de recrutement. Renault a également du mal à convaincre certains ingénieurs du sérieux de son projet.

« Nous sommes en retard sur nos objectifs sur le plan humain, » a reconnu Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, à Autosport. « Faire venir des gens aussi vite que nous l'aurions aimé, en quantité et en qualité, a été plus difficile que prévu. »

« Il y a évidemment des gens qui ont des contrats en cours, et s'ils veulent nous rejoindre, ça prend du temps pour qu'ils se libèrent de ces contrats. »

« Avant tout, nous devons les convaincre, et sincèrement, c'est un domaine où nous avons du mal, et je ne comprends pas pourquoi nous avons du mal à convaincre les gens de nos ambitions et du dévouement de Renault envers ce projet. »

« Je veux que les gens sachent que nous sommes sérieux dans nos projets, mais je pense que c'est un domaine où les actes, plus que mes mots, le montreront. »

Abiteboul doit convaincre les ingénieurs

Le niveau actuel de Renault est très loin de celui des meilleurs équipes. Alors forcément, des ingénieurs doutent de a réelle capacité du constructeur français d'être au sommet. Cyril Abiteboul veut les convaincre.

« Ca a été certains ingénieurs en particulier, » précise Abiteboul. « Je ne donnerai pas de noms. Mais c'est vrai que nous pensions qu'il serait plus facile de convaincre les gens, et de retenir tout le monde parce que nous avons perdu quelques personnes qui n'étaient pas nécessairement convaincues par notre capacité à être où nous voulons à l'avenir, c'est à dire un top team. »

« Dans une certaine mesure, je les comprends. Quand on voit le niveau de nos concurrents, les choses ont énormément changé durant les six ans depuis notre dernière présence à Enstone. Il faut accepter d'être un challenger pour le moment, et nous avons besoin de gens capables d'accepter ça. »

Des rumeurs évoquent un retour de James Allison, libre depuis son départ de Ferrari, dont il était le directeur technique. Mais Renault cherche plus à avoir une bonne structure qu'un grand nom : « Nous avons un grand respect pour James, » indique Abiteboul. « C'est une personne fantastique qui a été impliqué sur une très, très bonne voiture, et il connaît très bien Enstone. »

« Je ne veux pas que les gens pensent que s'il ne se passe rien, c'est parce que nous ne sommes pas intéressés par James où que nous n'avons pas de considération pour James. Pour le moment, nous tentons de faire fonctionner la structure que nous avons. C'est notre principale priorité. »

Le mois de septembre devrait déjà marquer l'arrivée de plusieurs ingénieurs : « J'espère qu'ils feront une différence, pas sur la voiture de cette année, malheureusement ça sera trop tard, mais pour la voiture de l'an prochain, » souligne Abiteboul.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 22 août 2016 à 12:36 dilemblue dit : Les meilleurs sont partis a Renault sport mais surtout chez Alpine !

poool/views/script not found