Publié le 31/08/2016 à 09:28

F1 - Villeneuve sent que Verstappen est protégé

F1 - La FIA protège Verstappen pour Villeneuve

Jacques Villeneuve estime que la FIA protège volontairement Max Verstappen dans ses manoeuvres agressives. Toto Wolff se montre beaucoup plus mesuré.

L'attitude de Max Verstappen à Spa, au départ mais surtout dans sa défense plus tard dans la course, lui a valu des critiques de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel. Jacques Villeneuve est du même avis. L'incident du départ n'avait rien de grave pour lui, mais il a jugé anormal que le pilote Red Bull reproche à ses rivaux de l'avoir tassé.

« Le premier virage, c'est un incident de course, ça arrive, » a expliqué le champion du monde 1997 sur Canal +, dont il est consultant (vidéo). « Ce n'était peut-être pas le dépassement le plus intelligent, parce que tous les pilotes savent que ça se referme dans ce premier virage, et ça a créé des problèmes. »

« Le problème, c'est qu'après il va se plaindre des autres pilotes. Il va dire que les autres pilotes ont détruit se course. Ca manque un peu de respect. »

Villeneuve a surtout été gêné par la façon dont Verstappen s'est défendu dans la ligne droite du Kemmel. Ses manoeuvres sont d'après lui dangereuses.

« Ce qui est vraiment dérangeant, ce sont ces manœuvres, agressives, oui, mais qui vont au delà de ce qui est correct, de ce qui est acceptable, » estime Villeneuve.

Il ne comprend pas que la FIA ne se soit pas penchée sur la question : « Il sait que la FIA ne lui dit rien, » indique-t-il. « Il est protégé comme s'l y avait eu une décision de créer un héros et tout lui est autorisé, jusqu'à ce qu'il fasse mal à quelqu'un. »

Wolff aime l'agressivité de Verstappen

Toto Wolff n'est pas du même avis. Il respecte les décisions de la FIA et il apprécie l'agressivité de Max Verstappen, même s'il a conscience que cela pourrait mener à un accident.

« Il n'est pas allé trop loin puisqu'il n'a pas eu de pénalité, » a déclaré le patron de Mercedes Motorsport sur Canal + (vidéo). « Si la FIA estimait qu'il allait trop loin, ils le pénaliseraient. »

« J'aime beaucoup le garçon, il offre un spectacle fantastique. Peut-être qu'un jour il se mettra dans le mur. Mais ça fait partie de sa courbe d’apprentissage. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)13

jeudi 01 septembre 2016 à 14:17 atou!!! dit : Mai de toute façon il y aura tout le temps des pilotes protégés au détriment des autres, demandez aux pilotes, Ayrton Senna l'avait dénoncé à son époque, Schumacher aussi à subit, et d'autres ont subit et subiront toujours, la F1 c'est et restera une affaire de gros sous et de privilégier, et la course se decide parfois dans le bureau du président, l'histoire l'a déjà prouvé plusieurs fois ! Demandez à Prost !

jeudi 01 septembre 2016 à 13:09 chevalier dit : la Fia et bidon les règles t'u la f1

jeudi 01 septembre 2016 à 01:25 @zarquos dit : Tu oublies le gentleman agreement qui existe entre les pilotes... Celui stipule qu'il n'est pas permis de changer de ligne une fois l'adversaire se déplace pour dépasser. Les pilotes en ont discuté après Budapest et ils ont mis en garde Verstappen. Après il a fait sortir de piste deux pilotes plus la touche avec Vettel toujours au même endroit. Rappelons nous du dépassent de Rosberg sur Verstappen en Allemagne a l'épingle à cheveux. La vitesse était alors très basse donc pas de danger. Ils ont quand même punie Rosberg après que Verstappen ce soit plaint par radio. Ils auraient clairement du punir Verstappen, la ça manque cruellement de cohérence.

mercredi 31 août 2016 à 20:35 leon dit : Bon , s'il tape à MONZA et vu les vitesses là bas : il aura mal et il n'y a que comme ça qu'il comprendra et encore !

mercredi 31 août 2016 à 14:52 FanF1 dit : Fils à papa, papa était déjà cinglé, mais le gamin est encore pire ! Je pense que l'influence papa plus Helmut Marko pèse sur l'indulgence de la FIA...

mercredi 31 août 2016 à 14:36 Antoine dit : Les commissaires de la FIA laisse faire Verstapen "il faut que le buzz continu", mais les autres pilotes prennent cher en pénalité....

mercredi 31 août 2016 à 13:05 avocado dit : La FIA joue un jeu trouble dans le domaine crucial de la sécurité avec, d'un côté, des sanctions parfois discutables comme l'épisode Rosberg/Verstappen au freinage du Hungaroring ou le risque était moindre et un laisser aller déconcertant à Spa sur les actions de blocage du pilote RB. Deux poids deux mesures et même si on comprend bien qu'ils y gagnent en visibilité leur crédibilité risque d'en pâtir surtout si un crash venait à se produire.

mercredi 31 août 2016 à 12:07 jean rage dit : j'aimerai que sieur Villeneuve d"Andorre, se rappel de sa propre conduite et aussi comment il a aussi été viré(pas "vraiment viré ,mais les sponsors ont refusé d’apparaître sur la voiture qu'il conduisait lors de sa dernier course et n'ont plus voulu le soutenir par la suite , ce qui fait qu'il n'a plus eu de volant, le proprio d’écurie l'a laissé courir pour ne pas risquer une rupture de contart) de la Nationwide (Nascar 2eme division XFiniti maintenant)t pour conduite trop agressive envers Danica PatricK et Patrick Carpentier

mercredi 31 août 2016 à 11:54 zarquos dit : Le règlement est sur le site de la FIA, article 27. Il est autorisé de changer une fois de direction pour défendre sa position, et en utilisant toute la largeur de la piste du moment que c'est avant la zone de freinage. Mais bien sûr il n'est pas permis de mettre volontairement un autre pilote en danger. C'est donc une question d'interprétation, laissée à la discrétion de la direction de course. Je pense que le laxisme assez évident autour de Max Verstappen est avant tout d'origine commercial : la F1 fait parler d'elle en ce moment, mais dès que Max sera mis au pas ça redeviendra moins excitant. Du moment qu'il n'y a pas d'accident aucun souci pour moi (on peut aussi noter que Vettel a réussi à dépasser Max donc ce n'est pas impossible).

mercredi 31 août 2016 à 11:37 SF16-H dit : Forcément wolff et son analyse particulier de la course, qu'est-ce qu'il y connais ça fait quoi 3/4ans qu'il est la, et forcément il allait pas soutenir Ferrari, et d'accord avec Juju

mercredi 31 août 2016 à 11:12 Juju dit : Je suis bien de l'avis de villeneuve. l'inertie de la FIA ne peut pas se comprendre autrement. Quant à l'analyse de Toto Wolf, c'est un sophisme. Verstappen ne fait rien de mal, puisqu'il n'est pas sanctionné. Mais s'il n'est jamais sanctionné par principe, il peut donc faire tout ce qu'il veut, rouler à contre-sens, pourquoi pas.

mercredi 31 août 2016 à 10:32 u0niot dit : Il est clairement protégé, ou du moins dispose de traitements de faveur. Lors de son écart dans la ligne droite de Kemmel sur Raikonnen (je crois), le tour après l'avoir sorti à la chicane, avec un pilote moins experimenté, et moins méfiant d'éventuels écarts de pilotage de la part de Verstappen, ils allaient tous les 2 dans le mur, à 330 km/h ! L'experience de Raikonnen les a tous les 2 sauvés.

mercredi 31 août 2016 à 10:17 rigel dit : bien entendu que verstapen est protégé ! c'est une petite pleureuse irrespectueuse de ses concurrents, et qui se prend pour le centre du monde... comme d'autres en leur temps !