Publié le 28/09/2016 à 18:40

Aston Martin DB11 : la production est lancée !

X
Revoir la vidéo Vidéo suivante

Six mois après sa première mondiale à Genève, la dernière-née d'Aston Martin, la DB11, vient d'entrer en production outre-Manche.

Dévoilée en mars à Genève, l'Aston Martin DB11 voit enfin le jour. Le premier exemplaire de la surpercar britannique vient en effet de sortir des chaînes de montage de l'usine de Gaydon, en Angleterre (photo).

"C'est un moment excitant pour toute l'entreprise quand le premier exemplaire d'un nouveau modèle arrive en production", a commenté Andy Palmer, le patron d'Aston Martin. "La DB11 est une voiture spéciale et annonce le début d'une ère nouvelle et passionnante pour Aston Martin", a-t-il ajouté.

Déjà plus de 3.000 commandes pour la DB11

La remplaçante de la DB9 lance en effet une large vague de renouvellements au sein de la gamme. Vague qui verra le constructeur d'outre-Manche lancer sept nouveaux modèles dans les sept prochaines années. Et cette renaissance semble déjà bien engagée puisque plus de 3.000 commandes auraient déjà été enregistrées pour la DB11. Il faut dire que cette dernière à quelques atouts à faire valoir. Outre son style, à tomber, elle profite en effet d’une motorisation de premier choix avec un V12 5.2L biturbo fort de 608 ch et 700 Nm de couple. Les premières livraisons débuteront dans le courant du mois d'octobre.

Pour mémoire, Aston Martin prévoit d'ajouter une version découvrable de la DB11 à son catalogue. Baptisée sans grande surprise DB11 Volante, celle-ci sera lancée au printemps 2018.

Photo de Mathieu Demeule

posté par :
Mathieu Demeule

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 29 septembre 2016 à 16:14 didoun dit : DB 11, la plus féline des super cars . Belle à tomber par terre !!!!

jeudi 29 septembre 2016 à 11:30 fassi49 dit : toujours les plus belles automobiles du monde

mercredi 28 septembre 2016 à 22:26 koul dit : il est là le gars tout propre sur lui qui veut absolument être tout seul devant sur la photo pendant que les mains sales s'entassent derrière