F1 - Les pénalités revues pour les moteurs

F1 - La FIA modifie les pénalités sur les moteurs

La FIA a modifié le règlement pour éviter que des pilotes cumulent les pénalités pour dépassement du quota du groupe propulseur sur une course.

Depuis l'introduction des groupes propulseurs, les dépassements du quota pour la saison entraînent des pénalités sur la grille de départ.

En 2014, si la pénalité était trop importante pour être effectuée en totalité, le reste était reporté sur la course suivante, et uniquement celle là. Pour éviter les pénalités à répétition, le règlement a évolué en 2015. Les places de pénalité non effectuées étaient cette fois compensées avec une nouvelle pénalité en début de course. A la mi-saison, ce système jugé trop complexe a été abandonné.

Certaines équipes en ont profité pour cumuler les pénalités sur une seule course, afin d'avoir plusieurs éléments pour finir la saison, comme McLaren à Monza l'an dernier et Lewis Hamilton à Spa cette saison, ce qui trahissait l'esprit du règlement. La FIA a décidé de corriger la faille règlementaire pour 2017.

« Durant une épreuve donnée, si un pilote introduit plus d’un même élément d’une unité de puissance soumis à une pénalité, seul le dernier élément monté pourra être utilisé lors des épreuves suivantes sans pénalité supplémentaire, » explique la FIA. « Cette décision vise à éviter l’accumulation d’éléments d’unité de puissance de rechange. »

Cela signifie que si un pilote utilise plusieurs nouveaux exemplaires d'un même élément sur une course, il n'aura une pénalité que pour le dernier. Il recevra une ou plusieurs autre(s) pénalité(s) sur les courses suivantes en utilisant le ou les autre(s) exemplaire(s).

Les autres mesures décidées par la FIA

Le Conseil Mondial a annoncé d'autres mesures pour la saison 2017. En cas de départ sous la pluie, si la voiture de sécurité doit intervenir dans les premiers tours, la course sera ensuite lancée avec un départ arrêté.

Depuis cette année, les équipes peuvent choisir leurs pneus parmi les trois types proposés par Pirelli sur chaque course. En raison du nouveau règlement, avec une dégradation difficile à anticiper, le manufacturier fournira deux trains des plus durs, quatre train du mélange intermédiaire et sept trains du plus tendres sur chacune des cinq premières courses. Les équipes pourront à nouveau faire leurs choix ensuite.

La FIA a entériné l'autorisation donnée aux pilotes de changer le design de leur casque une fois par an. Depuis la saison dernière, ils doivent le garder pour toute la saison, afin d'être plus facilement reconnaissables.

Les échanges entre équipes vont être mieux encadrés. Les pièces répertoriées et non-répertoriées vont être précisées. Le cadre des essais en soufflerie, des transferts de personnel et des relations ou partenariats sera mieux défini.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 29 septembre 2016 à 13:12 gaetan dit : @chevalier Le grand retour de mon illettré préféré😂 Va prendre des cours d'orthographe sérieux ça pique les yeux de te lire on comprend rien.

jeudi 29 septembre 2016 à 11:46 Vincent Lalanne-Sicaud dit : C'est juste, j'ajoute la précision !

jeudi 29 septembre 2016 à 11:14 Corpo dit : Au temps pour moi. Cependant, je pense que la phrase "Cela signifie que si un pilote utilise plusieurs nouveaux éléments sur une course" mériterai de se voir rajouter le mot "identiques" pour que ce soit plus clair :)

jeudi 29 septembre 2016 à 11:04 Vincent Lalanne-Sicaud dit : C'est exactement ce qui est dit dans l'article, sous l'explication de la FIA ;-). Les modalités d'application n'ont pas été précisées mais le but est d'avoir les pénalités sur autant de courses qu'il y a de nouveaux éléments.

jeudi 29 septembre 2016 à 11:03 chevalier dit : le pilote n'a rien avoir sé l équipe qui doit être pénalisé Les réglement et nulle

jeudi 29 septembre 2016 à 11:01 chevalier dit : pénalités toujours sé là f1 moderne sé nulle

jeudi 29 septembre 2016 à 10:53 Corpo dit : Lire dans le message précédent : utiliser ce turbo déjà monté mais non utilisé dans la course entrainerait une nouvelle pénalité

jeudi 29 septembre 2016 à 10:52 Corpo dit : Je pense que c'est mal expliqué : cela ne serait pas plutôt le fait d'utiliser plusieurs nouveaux éléments identiques le même week-end qui ne sera plus "autorisé" ? Par exemple, utiliser 2 nouveaux turbos dans le week-end ne permettra pas de d'avoir un turbo "de réserve" puisque déjà monté. Utiliser le même turbo sur une course suivante entrainerait une nouvelle pénalité de dépassement.

poool/views/script not found