Publié le 29/09/2016 à 15:37

F1 - Renault a « peut-être été naïf »

F1 - Renault s'attendait à faire mieux

Renault ne s'attendait pas à souffrir autant cette année. La gestion de l'équipe est peut-être l'un des problèmes et des changements sont possibles.

Renault savait que sa première saison serait difficile, en rachetant une équipe Lotus en difficulté financière et avec une monoplace à cours de développement. Kevin Magnussen n'a marqué des points que deux fois et Renault reconnaît désormais que ses espoirs étaient un peu trop élevés.

« On peut dire que cette saison a été beaucoup plus difficile que ce que nous avions anticipé, et dans une certaine mesure ça prouve à quelle la vitesse à laquelle la Formule 1 évolue, » a expliqué Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, à Autosport.

« La voiture que nous utilisons n'est pas de cette année, mais elle a plus ou moins été conçue à l'hiver 2014-2015, et il faut ajouter l'introduction forcée du moteur Renault au dernier moment. Donc ce n'était pas la meilleure gestation qu'on pouvait imaginer, mais nous n'imaginions pas que 18 moins après, nous serions si loin des autres voitures avec celle là. »

« Nous avons peut-être été naïfs, mais c'est derrière nous maintenant. »

La direction de l'équipe serait en cause

Le discours de Renault est toujours optimiste. L'équipe a réellement fait des progrès, avec des recrues et des installations renouvelées.

Renault a cependant reconnu des difficultés pour attirer des ingénieurs, qui doutaient de la volonté réelle du constructeur de réussir à long terme.

Un certain manque de leadership peut être derrière ces doutes. L'équipe a trois dirigeants, Jérôme Stoll, le Président, Cyril Abiteboul, le directeur général, et Frédéric Vasseur, le team manager. Signe que le trio ne fonctionnait pas parfaitement, Vasseur a changé de rôle durant l'été. Il était jusque là responsable de la compétition et Abiteboul s'implique désormais plus sur Enstone, l'usine châssis, que sur Viry, celle des moteurs.

Selon Autosport, Vasseur et Abiteboul seraient souvent un désaccord. Des rumeurs évoquent un départ de Vasseur, peut-être pour Manor, à la fin de la saison. De son côté, Abiteboul veut surtout garder une équipe motivée.

« Ce qui est important, c'est de rester concentrés sur toutes les courses et d'être optimistes et confiants pour l'année prochaine, afin de maintenir une motivation élevée au sein des deux équipes (le châssis à Enstone, le moteur à Viry) et de continuer à aller dans la bonne direction, » souligne-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 29 septembre 2016 à 17:40 leon dit : Surprenant la comm de pitbull ! II n'arrete pas de parler (à autosport d'abord) , cet article n'étant que la traduction d'un bref d'autosport déjà vieux de 4 ou 5 jours , pendant que FRED bosse. Ne pas oublier que FRED et TOTO sont amis de longue date et que FRED n'est pas le genre à se faire rayer le dos par les dents acérés de pitbull qui à part avoir tout foiré chez Caterham , n' a jamais rien démontré en compet auto .