Lotus Exige 350 Special Edition : déjà rare !

Lotus présente une Exige 350 Special Edition limitée à 50 exemplaires

Lotus présente une édition limitée à 50 exemplaires de son Exige 350 pour fêter les 50 ans de son site de Hethel.

Après l'Evora 400 Hethel Edition et l'Elise 250 Special Edition, Lotus conclut sa série d'éditions limitées célébrant les 50 ans de son atelier de Hethel en Angleterre en présentant l'Exige 350 Special Edition. L'auto est toujours animée par un V6 3,5L à compresseur de 350ch et 400Nm de couple, ici associé exclusivement à la boîte manuelle à six rapports.

Elle perd 26 kg par rapport au modèle standard avec 1099kg sur la balance grâce à la présence de série de certains équipements autrement optionnels, à savoir des jantes forgées (-5kg), une batterie lithium-ion (-10kg), des sièges en fibre de carbone (-6kg) et des disques de freins spécifiques (-5kg). Lotus annonce toujours un 0 à 100 km/h en 3,9s et 274 km/h en pointe.

50 exemplaires seulement

Proposée en noir, bleu, blanc ou gris foncé et arborant des bandes décoratives, l'Exige 350 Special Edition repose sur des jantes noires abritant des étriers de freins rouges. La sellerie peut être commandée au choix en cuir noir ou en alcantara. Régulateur de vitesse et tapis de sol sont présents de série. Un système d'info-divertissement est proposé au catalogue.

Seuls 50 exemplaires de cette édition spéciale seront produits. "Premier arrivé, premier servi", prévient Lotus. Notons que l'auto coûte moins cher qu'une version standard à équipement égal selon le constructeur. Son tarif français est fixé à 82.590€, auxquels s'ajoute un malus écologique de 8.000€.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 06 octobre 2016 à 03:10 Domj dit : Lotus & Porsche n'ont pas la même philosophie (si l'on excepté les GT3/GT4) et donc pas à priori les mêmes clients: les Lotus sont parfaites pour la piste mais peu utilisables au quotidien, les Porsche au contraire sont extrêmement polyvalentes.

jeudi 06 octobre 2016 à 00:40 juju dit : Exact. Mais coté sportivité Porsche peuvent aller se r'habiller. Car le cuir/gps/et autres éléments de confort sont totalement le contraire de ce qu'est le sport automobile. Et donc un acheteur Lotus ne sera jamais un acheteur Porsche mais l'inverse pourrait le devenir.