Publié le 05/10/2016 à 14:11

F1 - Renault a fait des progrès utiles pour 2017

F1 - Renault a confirmé ses progrès

Renault a marqué des points à Singapour et à Sepang, signe de ces progrès. L'équipe exploite mieux sa monoplace, ce qui est utile pour l'avenir.

Renault reste sur deux arrivées dans les points. L'équipe a fait de vrais progrès depuis la pause estivale et elle veut se battre plus souvent pour le top 10 cette année.

« Deux courses et dans les points par deux fois : c’est mieux ainsi ! » indique Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Afficher des performances pour terminer systématiquement dans le top dix correspond exactement aux objectifs et au plan et nous devons continuer sur cette lancée au Japon. »

« Cela démontre que lorsque les choses se corsent, et que les gros titres ne sont pas positifs, l'équipe sait prendre du recul pour accomplir le travail nécessaire. »

Renault a apporté peu de nouveautés ces dernières semaines puisque comme dans toutes les équipes, le développement est tourné sur la saison 2017. L'équipe a surtout trouvé de meilleurs réglages sur sa monoplace : « Si nous revenons sur des épreuves telles que le Canada et Baku en juin dernier, je crois que nous avons fait un vrai pas en avant concernant l’exploitation de la voiture et la gestion des pneus, » souligne Frédéric Vasseur, le team manager. « L'écurie progresse course après course et cela continuera de payer à l'avenir. »

Les moyens supplémentaires ont aidé l'équipe

C'est surtout grâce à ses moyens renforcés Renault a pu progresser, ce qui permet de travailler sur les réglages et de renouveller souvent les pièces. Lotus devait souvent allonger le cycle d'utilisation des pièces l'an dernier, faute de moyens. L'équipe avait plongé dans le classement alors que Renault peut progresser sans apporter de nouveautés.

« L'augmentation des ressources porte ses fruits et cela transparait dans leur impact, » déclare Nick Chester, le directeur technique châssis. « Nous avons fait de grands progrès dans notre compréhension des réglages, et en particulier sur la façon dont nous utilisons les pneus comme nous avons pu allouer davantage de ressources sur ces sujets. Cela signifie également que nous pouvons désormais produire et renouveler les pièces avec une meilleure qualité qu’il y a peu. Même un élément comme un plancher voit sa performance se dégrader. En leur imposant des cycles de vie plus courts, nous pouvons donc maintenir un niveau de performance plus élevé. »

« Même s’il n’y a pas de nouveaux concepts à venir sur la monoplace, nous pouvons tirer plus de ce dont nous disposons. Enfin, les pilotes se développent et murissent naturellement. Nous sommes ainsi capables d’extraire davantage de notre potentiel qu’en début de saison. »

Renault fait un travail utile pour 2017

Tous les progrès effectués cette année ne seront pas forcément utiles pour la saison prochaine puisque le règlement technique va beaucoup évoluer. Renault sait cependant qu'un meilleur fonctionnement de l'équipe de course pose les bases pour réussir à l'avenir.

« Par exemple, le package aérodynamique pour 2017 est très différent de l’actuel, » précise Nick Chester. « Néanmoins, comme nous agrandissons notre équipe, il devient alors très pertinent de s’assurer de l’efficacité de notre travail. Concernant les réglages mécaniques de la monoplace, nous pouvons apprendre des leçons intéressantes, notamment sur des concepts et des approches. La saison prochaine sera fascinante avec une aérodynamique et des pneus très différents. Il y a beaucoup de travail à faire. »

Le travail sur la monoplace de la saison prochaine est très avancé : « Nous avons bien avancé dans le processus, » explique Chester. « Le châssis principal est presque finalisé et nous débuterons la production prochainement. Les packages de suspension et de refroidissement sont planifiés et affinés. La soufflerie est à bloc sur la recherche de gains et d’améliorations. C’est une période chargée et excitante à l’usine. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 05 octobre 2016 à 19:05 avocado dit : @ JeanRiz ; le PU Renault-Sport est probablement passé au second rang des propulseurs les plus performants les résultats à chaque GP et les points récoltés au championnat constructeurs en attestent. Les responsables de Renault-Sport n'aiment pas parader comme Mr Arai chez Honda et préfèrent rester plus mesurés sur leur unité.Quant à l'argument; " ...ils ont un super châssis donc ils gagnent tout..." il faudrait passer à quelque chose de plus consistant,la preuve que les moteurs ont la part belle Hamilton a bousillé le sien ce w-end dernier en essayant de garder les RB à distance.

mercredi 05 octobre 2016 à 17:42 jpo dit : Le moteur Renault hybride a gagné 3 gp en 2014, et pas sur qu'il soit derrière le Ferrari avec la dernière évolution.

mercredi 05 octobre 2016 à 16:48 Jean Riz dit : Le moteur Renault étant que le 3eme sur quatre le plus performant (c'est Renault qui le dit), on peut en déduire que Redbull est si bien grâce à son excellent châssis. Donc un peu normal que tout le monde parle du châssis Redbull et pas du moteur Renault qui est encore derrière Ferrari et Mercedes... Mais Garcia et Riccardo, avant de crier au scandale, pourquoi vous ne saluez pas les performances de Honda? Ils ont fait un saut bien plus important que Renault cette année. N'oublions pas que Honda est dans sa 2eme année et Renault dans sa 3eme. Souvenez-vous des moteurs Renault l'année passée en comparaison avec Honda cette année.

mercredi 05 octobre 2016 à 15:26 Juju dit : @Garcia72 & Ricciardo74. Je peux comprendre votre déception, mais quel est le rapport avec cet article sur les progrès de l'écurie Renault?

mercredi 05 octobre 2016 à 15:12 riccardo74 dit : tout a fait d'accord avec toi garcia72 red bull gagne les deux premiere place et personne ne parle du moteur renault meme si il est badge tag une honte!!!

mercredi 05 octobre 2016 à 15:03 Garcia72 dit : Je me fous des lamentations à la française - surtout quand le moteur gagne les 2 premières places !... - C'est nul : "on" devrait s'en réjouir, mais rien ! Même pas un mot sur Tag, donc : c'est un "détail" qui refroidit les "anciens" fans comme moi... Le mur des lamentations façon "foot à la française" (équipes), on s'en fout !... "Communication" mon cul ! :) ( lol )