Fisker annonce son grand retour

Henrik Fisker veut (à nouveau) lancer sa marque automobile

On pensait que les voitures "Fisker" relevaient du passé. C'était peut-être se tromper, puisque Henrik Fisker vient d'annoncer son retour aux affaires.

Le remuant Henrik Fisker refait parler de lui. Pour ceux qui l'auraient oublié, le designer et entrepreneur danois fut à l'origine de la Fisker Karma, une luxueuse berline hybride initialement dévoilée en 2009. La firme avait toutefois rencontré de multiples difficultés, avant d'être rachetée par le chinois Wanxiang en 2014. Celui-ci vient d'ailleurs de relancer la grande berline désormais dénommée "Karma Revero", avec quelques menues évolutions.

Le retour de Fisker

Après cet échec, on aurait pu croire qu'Henrik Fisker en avait fini avec ses rêves de création d'une marque automobile. Il n'en sera rien, puisque le Danois vient d'annoncer qu'il lancera au deuxième semestre 2017 un nouveau modèle tout électrique, sous la marque "Fisker Inc". Créée dans le même temps et dirigée par Jack Kavanaugh, la firme "Fisker Nanotech" se consacrera à la mise au point des batteries. Ces dernières sont annoncées aussi novatrices que performantes, et permettraient au prochain modèle de la marque de parcourir quelques 640 km! Les deux hommes espèrent d'ailleurs revendre à terme ces batteries haute-technologies à des équipementiers.

Pour le reste, très peu d'informations ont été divulguées. Tout juste apprend-on qu'il s'agira d'un modèle "sportif et spacieux", ce que laisse présager la première image dévoilée le 25 septembre sur le compte Twitter d'Henrik Fisker (illustration).

Une concurrente de la Tesla Model 3

Si tout se passe bien, un second véhicule plus abordable devrait arriver par la suite, un peu sur le modèle de la future Tesla Model 3. Son prix se situera autour de 40.000 dollars, soit environ 35.000 euros. Toutefois, il est impossible de savoir à l'heure actuelle s'il s'agit d'un simple effet d'annonce ou d'un vrai projet sérieux.

Photo de Antoine Chênerie

posté par :
Antoine Chênerie

Réagissez