Publié le 17/10/2016 à 09:28

Les résultats du week-end en sport auto

La Toyota N°6 gagne à Fuji, Sébastien Ogier s'impose au Rallye de Catalogne

Vidéos. La Toyota N°6 a gagné les 6 Heures de Fuji, Sébastien Ogier a été titré en WRC, Marco Wittmann en DTM et Mattias Ekström en WRX.

Le championnat du monde d'endurance était à Fuji. La Toyota N°6 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi s'est imposée. L'Audi N°8 (di Grassi/Duval/Jarvis) était en pole et elle a longtemps mené.

La Toyota N°6 était troisième dans la dernière partie de la course, derrière l'Audi N°8 et la Porsche N°1 (Bernhard/Webber/Hartley). Toyota a décidé d'écourter le ravitaillement à l'avant-dernier arrêt, ce qui a permis de passer devant la Porsche. L'équipe n'a pas changé les pneus lors du dernier passage aux stands. La Toyota s'est ainsi retrouvée en tête. L'Audi N°8 s'est rapprochée mais elle n'a pas pu prendre l'avantage. A l'arrivée, la Toyota N°6 a devancé l'Audi N°8 de 1,1sec. La Porsche N°1 a pris la troisième place.

La Toyota N°5 (Davidson/Buemi/Nakajima) a terminé au quatrième rang, devant la Porsche N°2 (Dumas/Jami/Lieb). L'Audi N°7 (Tréluyer/Lotterer/Fässler) a abandonné en début d'épreuve à cause d'un souci sur le système hybride.

L'ORECA-Nissan G-Drive de Roman Rusinov, Alex Brundle et Will Stevens a gagné en LMP2. La victoire est revenue à la Ford N°67, confiée à Andy Priaulx et Harry Tincknell, en GTE Pro. Enfin, en GTE Am, c'est l'Aston Martin de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda qui a décroché la victoire.

Au championnat, Porsche a 59 points d'avance sur Audi. Chez les pilotes, Lieb, Jani et Dumas restent en tête, avec 23 points d'avance sur Kobayashi, Conway et Sarrazin.

- Les moments forts de la course en vidéo

Ogier gagne et décroche le titre au Rallye de Catalogne

Le Rallye de Catalogne a eu lieu dans le cadre du championnat du monde. Sébastien Ogier s'est imposé et il a remporté son quatrième titre. Ott Tanak puis Thierry Neuville ont mené en début d'épreuve, sur un terrain mixte. Ogier a pris la tête. Dani Sordo est passé devant et il était en tête après la première journée. Ogier est repassé devant pendant la deuxième journée et il a creusé l'écart. Sordo a finalement pris la deuxième place, devant Neuville.

Hayden Paddon a terminé au quatrième rang, devant Mads Ostberg. Ils ont tous les deux eu des soucis techniques. Jari-Matti Latvala a pris la 10ème place. Il a cassé sa suspension dans un accident vendredi mais il a pu repartir. Andreas Mikkelsen était troisième mais il a eu un gros accident le deuxième jour, et il a terminé sur le toit. Il n'a pas pu repartir. Kris Meeke a fait un tonneau le premier jour mais il a pu repartir. Il était cinquième avant d'abandonner en raison d'une casse moteur le dernier jour.

Au championnat, Ogier est donc titré pour la quatrième fois consécutive. Il égale Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen, et seul Sébastien Loeb, avec ses neuf titres, est encore devant lui. Mikkelsen et Neuville sont à égalité à la deuxième place du championnat, à 95 points.

- Victoire et titre pour Ogier

Molina et Mortara gagnent à Hockenheim, Wittmann titré

La saison du DTM se terminait à Hockenheim. Miguel Molina a remporté la première manche. Antonio Felix da Costa était en pole mais Miguel Molina l'a doublé dès le départ et il a vite creusé un petit écart. Il s'est imposé devant Marco Wittmann. Ce dernier a profité d'une consigne d'équipe pour Antonio Felix da Costa, qui l'a laissé passer pour favoriser ses chances de titre. Edoardo Mortara a terminé au troisième rang. Il a réussi une belle remontée. Il n'était que huitième en début de course mais il a effectué plusieurs dépassements. Antonio Felix da Costa a finalement pris la quatrième place, devant Mike Rockenfeller, René Rast, Timo Glock, Jamie Green, Tom Blomqvist et Paul di Resta. Adrian Tambay a terminé au 13ème rang, devant Maxime Martin. Gary Paffett a pris la 19ème place. Robert Wickens a abandonné en fin de course à cause d'une porte qui restait ouverte.

Edoardo Mortara a remporté la deuxième course mais le titre est revenu à Marco Wittmann. Antonio Felix da Costa était encore en pole. Il a gardé la tête au départ mais après quelques tours, Gary Paffett l'a touché et l'a envoyé en tête-à-queue. Paffett a été pénalisé. Marco Wittmann s'est retrouvé en tête, devant Edoardo Mortara, auteur de plusieurs dépassements. Mortara a doublé Wittmann et il a creusé l'écart. Après leurs arrêts, Edoardo Mortara était toujours en tête mais Marco Wittmann s'est retrouvé derrière Christian Vietoris, Tom Blomqvist et Paul di Resta, qui ont bénéficié d'arrêts anticipé. Blomqvist a chuté dans le classement mais Wittmann n'a pas pu doubler di Resta. Mortara s'est imposé. Vietoris a pris la deuxième place, devant di Resta. Wittmann a terminé au quatrième rang. Malgré la victoire d'Edoardo Mortara, il a marqué les points suffisants pour être titré. Timo Glock a pris la cinquième place, devant Maxime Martin. Tom Blomqvist a finalement terminé au septième rang, devant Jamie Green, Robert Wickens et Martin Tomczyk. Gary Paffett a pris la 15ème place. Timo Scheider s'est classé au 18ème rang pour sa dernière course. Antonio Felix da Costa, qui disputait aussi sa dernière course dans le championnat, a abandonné après avoir perdu une roue suite à un arrêt. Adrien Tambay s'est accroché avec Lucas Auer. Il a été pénalisé et il a abandonné peu après.

Au championnat, Wittmann termine avec quatre points d'avance sur Mortara et 61 sur Green.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Stroll gagne les trois courses à Hockenheim

La saison du championnat d'Europe de F3 prenait également fin à Hockenheim. Lance Stroll a remporté la première course. Il était en pole après avoir profité d'une pénalité pour David Beckmann, auteur du meilleur temps en qualifications. Il a gardé la tête au départ mais il a manqué son freinage au deuxième virage. Maximilian Günther l'a doublé. Lance Stroll l'a attaqué à la fin du tour. Ils ont eu un contact. Maximilian Günther a été doublé par Lance Stroll et Nick Cassidy. Günther a dépassé Cassidy après quelques tours. Stroll s'est imposé. Günther a pris la deuxième place, devant Cassidy. Ralf Aron a terminé au quatrième rang, devant Sergio Sette Camara, Joel Eriksson et Antoine Hubert. Ce dernier a reçu une pénalité de cinq secondes pour s'être mal placé sur la grille. En fin de course, Jake Hughes l'a percuté à l'épingle. Hughes a visiblement été surpris par la manoeuvre de Hubert au freinage. Hubert a pu continuer. George Russell, pénalisé de 10 places sur la grille dans les trois courses pour un changement de moteur, a récupéré la septième place, devant Nikita Mazepin et Alexande Sims. Hubert a finalement pris la 15ème place. Harrison Newey a terminé au 15ème rang, devant Pedro Piquet. Callum Ilott a abandonné en début de course.

Lance Stroll s'est encore imposé dans la deuxième manche. Il était en pole et il a gardé la tête au départ. Il a mené de bout en bout. Sergio Sette Camara était deuxième en début de course. Il a été pénalisé pour avoir anticipé le départ. Joel Eriksson a récupéré la deuxième place. Il l'a gardée jusqu'à l'arrivée. Callum Ilott a pris la troisième place mais il a ensuite été exclu pour avoir terminé la course avec trop peu de carburant. David Beckmann a récupéré la position. Jake Hughes a terminé au quatrième rang, devant Ralf Aron, George Russell, Antoine Hubert, Maximilian Günther, Ben Barnicoat et Nikita Mazepin. Alexander Sims a pris la 11ème place. Sergio Sette Camara a finalement terminé au 14ème rang. Pedro Piquet s'est classé au 17ème rang, devant Harrison Newey. Nick Cassidy a abandonné après un contact avec Alexander Sims.

Lance Stroll a une nouvelle fois gagné dans la dernière course. Joel Eriksson était en pole et il a conservé la tête au départ. Stroll a pris un bon envol depuis la quatrième place et il est immédiatement remonté au deuxième rang. Il a voulu l'attaquer à l'épingle mais il n'a pas pu le doubler. Il a pris l'avantage un tour plus tard. Il a creusé l'écart pour s'imposer. Eriksson a pris la deuxième place. Jake Hughes a terminé au troisième rang. Nick Cassidy a pris la quatrième place. Hughes l'a doublé en fin de course, avec un contact. Alexander Sims a terminé au cinquième rang, devant Sergio Sette Camara, Ben Barnicoat, Ralf Aron, Maximilian Günther, Antoine Hubert et Guan Yu Zhou. Harrison Newey a pris la 12ème place. Pedro Piquet s'est classé au 15ème rang. Callum Ilott a abandonné après avoir été percuté par Jake Hughes au départ. Nikita Mazepin et George Russell ont aussi abandonné.

Au championnat, Stroll, déjà titré, termine avec 185 points d'avance sur Günther et 233 sur Russell.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo

Eriksson gagne à l'Estering, Ekström titré

Le championnat du monde de rallycross était sur l'Estering. Kevin Eriksson s'est imposé. Il a doublé Petter Solberg et Mattias Ekström au départ et il a mené jusqu'à l'arrivée. Il est passé dans le tour joker dans le dernier tour et il a terminé juste devant Petter Solberg, finalement deuxième. Andreas Bakkerud a terminé au troisième rang. Kevin Hansen a pris la quatrième place, devant Mattias Ekström, qui marque les points nécessaires pour être titré. Solberg peut encore revenir à égalité mais Ekström est certain de terminer la saison avec plus de victoires. Ekström a fait l'impasse sur les courses d'Hockenheim en DTM pour être présent. Johan Kristoffersson a terminé au sixième rang. Sébastien Loeb n'a pas atteint la finale.

Au championnat, Ekström a 30 points d'avance sur Solberg et 34 sur Kristoffersson.

Et aussi...

La NASCAR Sprint Cup était au Kansas. Kevin Harvick s'est imposé après avoir dominé l'épreuve. Il a été menacé dans les derniers tours mais il est resté en tête. Il a devancé Carl Edwards et Joey Logano à l'arrivée. Jimmie Johnson a pris la quatrième place. Alex Bowman, qui remplaçait Dale Earnhardt Jr, a terminé au septième rang.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

lundi 17 octobre 2016 à 14:24 Domj dit : Bravo à Sébastien OGIER. Pour l'anecdote, c'est la 13eme année consécutive qu'un Français prénommé Sébastien (LOEB puis OGIER) est champion du monde des Rallyes... A noter aussi que Romain DUMAS est bien parti pour être Champion du monde d'endurance

lundi 17 octobre 2016 à 14:24 Domj dit : Bravo à Sébastien OGIER. Pour l'anecdote, c'est la 13eme année consécutive qu'un Français prénommé Sébastien (LOEB puis OGIER) est champion du monde des Rallyes... A noter aussi que Romain DUMAS est bien parti pour être Champion du monde d'endurance