F1 - Se décaler au freinage est désormais interdit

F1 - La FIA interdit de se décaler au freinage

La FIA a interdit aux pilotes de se décaler au freinage, ce qui devenait de plus en plus fréquent. Elle veut aussi des drapeaux bleus mieux respectés.

Plusieurs pilotes ont pris l'habitude de se décaler au freinage pour se défendre. Ils n'étaient pas sanctionnés mais Charlie Whiting a adressé une note aux équipes pour leur informer que de telles manoeuvres seront désormais pénalisées.

« Tout changement de direction au freinage qui oblige un autre pilote à faire une manœuvre d'évitement sera considéré anormale et donc potentiellement dangereuse pour d'autres pilotes, » précise le directeur de course dans sa note. « Toute manœuvre de ce type sera rapportée aux commissaires. »

Pour se faire, l'interprétation de deux articles est modifiée. Whiting se base sur l'article 27.5 du Règlement Sportif, qui précise qu'« aucune voiture ne peut être pilotée (...) d'une façon potentiellement dangereuse pour d'autres pilotes » et sur l'article 28.7, qui interdit des manœuvres « qui peuvent gêner d'autres pilotes, comme un (...) changement anormal de direction. »

Aucun règlement n'interdisait précisément cela jusqu'à présent. L'article 27.7 donnait aux pilotes le droit de se décaler une fois, sans préciser à quel moment. Un pilote qui changeait de trajectoire au freinage pouvait donc difficilement être pénalisé, même si les commissaires avaient la possibilité de considérer une telle manoeuvre dangereuse.

Grosjean et Hamilton approuvent la décision

Cette mesure semble être prise directement contre Max Verstappen, accusé de s'être décalé au freinage face à Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen à Spa, puis face à Lewis Hamilton à Suzuka. Il n'est pas le seul en cause.

« On a vu beaucoup de mouvements au freinage, » a expliqué Romain Grosjean à Autosport. « Je m'en suis plaint (vendredi), en regardant la course au Japon. Beaucoup de pilotes se déplaçaient au freinage. (Carlos) Sainz, Max (Verstappen) et (Jolyon) Palmer me l'ont fait. »

Il juge la décision de la FIA bonne : « Soit on reste à droite et on freine à l'intérieur (pour un virage à droite), soit on reste à gauche, » précise-t-il. « Se déplacer au freinage et la pire chose à faire. »

Lewis Hamilton estime aussi que ces manoeuvres sont surtout vues chez les plus jeunes pilotes : « Dans les 10 années que j'ai passées en Formule 1, ça a été la même règle, comprise par tous les pilotes, » a-t-il indiqué à Autosport. « Ce ne sont que les nouveaux qui sont arrivés et qui ne suivent potentiellement pas la règle en place depuis beaucoup, beaucoup d'années. »

Les drapeaux bleus mieux encadrés

La FIA a également décidé d'intervenir sur le respect des drapeaux bleus, agités quand un pilote doit s'effacer devant un pilote qui lui prend un tour. Beaucoup de pilotes se sont plaint de l'attitude des retardataires à Suzuka, et la fédération va désormais mieux les prévenir. Ils recevront une alerte quand le pilote qui revient derrière lui est à 3,0sec, et il devront le laisser passer quand il sera à 1,0sec.

« Le système de commissaire (électronique) de la F1 a été développé pour assurer que le moment où le pilote reçoit le drapeau bleu est constant, plutôt que faire confiance à la capacité des commissaires de piste d'identifier les situations qui nécessitent un drapeau bleu, » rappelle Charlie Whiting dans la note. « Même si cela a été très efficace, la façon dont les équipes et les pilotes utilisent le système semble avoir été inconstante. »

« A partie de maintenant, le système permettra de donner une pré-alerte quand la voiture plus rapide est à 3,0sec de la voiture qui est sur le point de se faire prendre un tour, cela devra être utilisé par l'équipe de la voiture la plus lente pour prévenir son pilote qu'il se fera bientôt prendre un tour, et cela permettra à la voiture plus rapide de doubler, ce qui doit être considéré comme une priorité. Quand la voiture la plus rapide est à 1,0sec de la voiture qui est sur le point de se faire prendre un tour, les drapeaux bleus seront montrés à la voiture la plus lente (en plus des signaux bleus et d'un message sur le moniteur), et le pilote devra permettre au pilote derrière lui de le doubler dès que possible. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)10

mercredi 26 octobre 2016 à 08:57 jpo dit : Bah quoi on peut plus planter un coup de frein en pleine ligne droite pendant que l'autre est dans l'aspiration? ben merde alors!

lundi 24 octobre 2016 à 01:57 Antho dit : Désolé je n'avais pas compris que si tu es devant, tu ne peux pas te défendre et tu dois laisser passer celui qui est derrière toi ... Triste

dimanche 23 octobre 2016 à 19:43 leon dit : A Adelaide en 1994 , Schumi ne s'était il pas décalé au freinage pour mieux bloquer HILL ? Idem à Jerez avec le fils de .

dimanche 23 octobre 2016 à 18:58 get dit : N'IMPORTE QUOI. déjà qu'ils se suivent les uns derrières les autres plus du trois quart du gp les petits choux et la plupart des dépassements se passent au stand pendant les changements des pneux... la solution faire des gp en virtuel. ils ont déjà l'habitude dans leurs simulateurs. ......

dimanche 23 octobre 2016 à 18:54 avocado dit : Au sujet de cette nouvelle réglementation des drapeaux bleus il faudrait le faire copier 100 fois à Gutierrez histoire qu'il intègre le truc !

dimanche 23 octobre 2016 à 18:50 avocado dit : Il était temps que la FIA réagisse face à ces comportements non seulement anti sportifs mais très dangereux en cas d’accrochage (se souvenir de la manoeuvre deVerstappen devant Raïkkönen au freinage des Combes à Spa). Grosjean et Hamilton ont nommés ceux qui sont blâmables auxquels je rajouterais Bottas,pas facile non plus.

dimanche 23 octobre 2016 à 18:35 MB1 dit : @Antho: C'est exactement l'inverse, on interdit une chose dangereuse et ça permettra de voir plus de dépassements.

dimanche 23 octobre 2016 à 18:08 chevalier dit : formule 1 de merde

dimanche 23 octobre 2016 à 17:57 Antho dit : Bientôt l'interdiction de doubler ? Génial !

dimanche 23 octobre 2016 à 17:09 Gsx-r dit : Dommage que ca tombe seulement à la fin de la saison ces directives, car chouchou verstappen aurait dû se faire sanctionné depuis bien longtemps, et bon analyse d'hamilton.... pour une fois

poool/views/script not found