Publié le 25/10/2016 à 08:28

F1 - Sepang pourrait renoncer à la F1

F1 - Sepang envisage de renoncer à la Formule 1

Le circuit de Sepang n'est pas sûr de garder sa course après l'édition 2018, en raison d'une baisse d'intérêt du public. La décision sera prise cette semaine.

La Formule 1 a-t-elle un avenir en Malaisie ? Le circuit de Sepang s'interroge. La course existe depuis 1999 mais l'intérêt est en baisse depuis quelques années. Sa présence au calendrier est assurée jusqu'en 2018 mais elle pourrait ne plus être organisée après.

Une réunion aura lieu cette semaine entre les actionnaires du circuit de le Ministre des Finances de la Malaisie, pour déterminer l'avenir de la course.

« Peut-être que ça ferait du bien à la Malaisie de faire une pause, » a déclaré Datuk Ahmad Razlan Ahmad Razali, le PDG du circuit, au New Straits Time. « Je pense que le produit (la F1) n'est plus passionnant. C'est dominé par une seule équipe. »

La course attire de moins en moins de monde

Depuis 2014, l'affluence est de moins en moins forte à Sepang. Chaque année, le circuit a 10% de spectateurs en moins. Cette année, le taux de remplissage était de 55% à 60%, alors que la course de MotoGP sera à guichets fermés ce week-end.

La baisse de l'intérêt serait se voit aussi dans les audiences. Selon Datuk Ahmad Razlan Ahmad Razali, l'édition 2016 a réalisé la plus faible audience à la télévision depuis que l'épreuve a été créée.

Le Grand Prix de Singapour, situé dans la même région du monde, a vu une baisse de 20% des spectateurs cette année.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 25 octobre 2016 à 16:15 Michel 68 dit : Un produit dominé par une seule équipe , qui porte les couleurs d'un sponsor national pétrolier nommé Petronas , et paradoxalement sponsorise ce GP de Sepang .

mardi 25 octobre 2016 à 14:14 Trop de pub dit : Sur chaque article internet lancé trop de pub

mardi 25 octobre 2016 à 13:47 Juju dit : Ce n'est pas le genre de grand-prix qui manquerait à la F1, contrairement à spa ou Monza (sans parler du Grand Prix de France alors que le Castellet est vraiment un circuit magique).