F1 - Sainz et Kvyat ont souffert

F1 - Mexique 2016 - La course - Toro Rosso

Carlos Sainz et Daniil Kvyat ont vécu une course difficile à Mexico, avec des performances en retrait et des pénalités. Ils ont terminé loin des points.

Carlos Sainz était 10ème en début de course, après avoir forcé Fernando Alonso à passer dans l'herbe dans le premier tour, à la sortie du troisième virage. Il s'est vite plaint de soucis de boîte de vitesses. Après son seul arrêt, il n'était plus que 14ème et il a reçu une pénalité de cinq secondes pour l'incident du premier tour. Il a vu l'arrivée à la 15ème place. Il se retrouve 16ème avec sa pénalité. Il pense qu'il pouvait difficilement faire mieux.

« Ce n'était juste pas notre journée... » estime l'Espagnol. « Quel après-midi difficile ! Dans les tours avant d'arriver sur la grille, je sentais déjà que quelque chose n'allait pas sur la boîte de vitesses, en rétrogradant, et les freins ont surchauffé dès le premier tour, nous n'avions pas le rythme aujourd'hui et ces problèmes n'aident pas. »

« Si en plus de ça on ajoute une pénalité de cinq secondes pour avoir gêné Fernando dans le premier tour... C'est juste devenu une course très difficile dès le tout début et ça fait que nous n'allions jamais finir dans les points, malheureusement. »

« C'est dommage, parce que nous avons eu une très bonne journée hier, mais c'est la course et les arrivées comme celle du dimanche dernier à Austin n'arrivent pas tous les jours ! »

Kvyat considère que sa pénalité est injuste

Daniil Kvyat était 18ème en début d'épreuve. Il a eu beaucoup de mal à remonter. Il a doublé Romain Grosjean en passant hors de la piste à l'entrée du stadium, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes. Il a terminé au 17ème rang mais il chute à la 18ème place avec sa pénalité. Il ne pense pas que la Toro Rosso valait mieux et il conteste sa sanction.

« Je suis assez content de ma course aujourd'hui, même si nous avons fini 18èmes, j'ai apprécié certaines bagarres, j'ai fait quelques dépassements et j'ai pris du plaisir, » explique Kvyat. « Si je suis sincère, je dirais que notre rythme était juste trop lent pour nous battre pour de meilleurs places aujourd'hui, malheureusement. »

« Concernant la pénalité de cinq secondes que j'ai reçue, je dois dire que la façon dont ces pénalités sont attribuées n'est absolument pas constante... Je suis en désaccord avec la mienne, même si je vais revoir la course et peut-être changer d'avis. »

« Il nous reste deux courses maintenant et nous allons faire de notre mieux, on ne sait jamais ce qui peut se passer. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez