Publié le 31/10/2016 à 15:12

Les résultats du week-end en sport auto

Hamilton gagne au Mexique, Ogier s'impose en Grande-Bretagne

Vidéos. Lewis Hamilton s'est imposé au Grand Prix du Mexique et Sébastien Ogier a dominé le Rallye de Grande-Bretagne, ce qui a offert le titre à Volkswagen.

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Mexique, en menant de bout en bout. Nico Rosberg a pris la deuxième place. Max Verstapen a terminé au troisième rang mais il a ensuite reçu une pénalité de cinq secondes, pour avoir coupé le premier virage, en se défendant face à Sebastian Vettel, et en avoir tiré un avantage. Vettel a récupéré la troisième place et Verstappen a chuté à la cinquième place. Il a été pénalisé à son tour, de 10 secondes, pour s'être décalé au freinage en se défendant face à Daniel Ricciardo. Ce dernier s'est retrouvé troisième et Vettel a chuté au cinquième rang à son tour.

Max Verstappen est finalement classé à la quatrième place, devant Sebastian Vettel. Kimi Räikkönen a pris la sixième place. Il a doublé Nico Hülkenberg en fin d'épreuve et l'Allemand a fait un tête-à-queue pour l'éviter. Valtteri Bottas a fini à la huitième place, devant Felipe Massa et Sergio Pérez. Jenson Button s'est classé au 12ème rang, devant Fernando Alonso et Sergio Pérez. Carlos Sainz a terminé au 15ème rang mais il a eu une pénalité de cinq secondes pour avoir obligé Fernando Alonso à passer dans l'herbe à la sortie du troisième virage dans le premier tour. Il se retrouve 16ème. Daniil Kvyat a vu l'arrivée à la 17ème place. Il a aussi été pénalisé de cinq secondes, pour avoir doublé Romain Grosjean en passant hors de la piste à l'entrée du stadium. Kevin Magnussen récupère sa position et il est finalement 18ème. Romain Grosjean a terminé au 20ème rang, devant Esteban Ocon. Pascal Wehrlein a abandonné. Il a été touché par Esteban Gutierrez a à la sortie du deuxième virage dans le premier tour, et il n'a pas pu éviter Marcus Ericsson.

Au championnat, Hamilton revient à 19 points de Rosberg.

- Nouveau succès pour Hamilton
- Les moments forts de la course en vidéo

Ogier domine le Rallye de Grande-Bretagne, Volkswagen titré

Sébastien Ogier a remporté le Rallye de Grande-Bretagne, en menant de bout en bout malgré des soucis de transmission le premier jour. Sa victoire a assuré le titre des constructeurs à Volkswagen. Il a devancé Ott Tanak (Ford DMACK) et Thierry Neuville.

Hayden Paddon a pris la quatrième place, devant Kris Meeke, présent pour la dernière fois de l'année. Citroën n'utilisera donc plus la DS3, avant le lancement de la C3 l'an prochain. Dani Sordo a terminé au sixième rang. Il a devancé Jari-Matti Latvala, qui a perdu deux minutes à cause d'un souci de transmission le premier jour. Mads Ostberg s'est classé au huitième rang, devant Stéphane Lefèbvre, de retour après sa blessure du Rallye d'Allemagne. Son copilote, Gabin Moreau, est encore blessé. Stéphane Lefèbvre était donc aligné avec Gilles de Turckheim. Eric Camili a pris la 10ème place. Andreas Mikkelsen, ralenti en ayant lui aussi des soucis de transmission le premier jour, a pris la 12ème place. Pour ses débuts en WRC, Quantin Gilbert a terminé à la 17ème place. Craig Breen a abandonné après avoir fait des tonneaux le premier jour.

Au championnat, Ogier, déjà titré, a 104 points d'avance sur Neuville et 118 sur Mikkelsen.

- Ogier gagne, Volkswagen champion

Isaakyan et Orudzhev gagnent à Jerez

La Formula V8 3.5 était à Jerez. Matevos Isaakyan a remporté la première course. Jack Aitken a signé la pole pour ses débuts mais il a été exclu de la séance pour une modification des pontons devant les roues arrières. L'équipe a fait appel et il est donc bien parti premier. Il a pris un mauvais départ et Matevos Isaakyan l'a immédiatement doublé. Matthieu Vaxivière a pris la tête au premier virage. Après un restart, Vaxivière est passé dans l'herbe et Isaakyan l'a dépassé. Igor Orudzhev l'a aussi doublé. Isaakyan a mené jusqu'à l'arrivée. Il a devancé Orudzhev et Vaxivière. Louis Deletraz a pris la quatrième place. Il avait doublé Tom Dillmann une première fois mais il est passé hors de la piste et son rival est encore passé devant lui. Il l'a une nouvelle fois attaqué mais il l'a percuté, ce qui a provoqué l'abandon de Dillmann. Deletraz a brièvement été troisième après l'erreur de Vaxivière, qui l'a ensuite doublé. Après l'arrivée, il a reçu une pénalité de 10 secondes pour l'accrochage avec Dillmann et il a chuté au 11ème rang. Aurélien Panis a récupéré la quatrième place, devant René Binder et Yu Kanamaru. Beitske Visser a terminé au septième rang. Alonso Celis a abandonné à cause d'un problème technique.

Igor Orudzhev a gagné la deuxième manche. Louis Deletraz était en pole mais il a été doublé par Igor Orudzhev, parti cinquième, dès le départ. Igor Orudzhev a fait son arrêt tôt, craignant une intervention de la voiture de sécurité après un accident d'Aurélien Panis, qui a abandonné, mais il est resté devant Louis Deletraz quand ce dernier est passé aux stands. Il a mené jusqu'à l'arrivée. A l'arrivée, Igor Orudzhev a devancé Louis Deletraz et Matthieu Vaxivière. Jack Aitken a terminé au quatrième rang, devant Beitske Visser et Matevos Isaakyan. René Binder est remonté au septième rang après être parti en fond de grille suite à un accident en qualifications. Tom Dillmann n'a pris que la huitième place, devant Alfonso Celis.

Au championnat, Deletraz prend la tête, avec trois points d'avance sur Dillmann. Vaxivière est troisième, à 25 points.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Et aussi...

La NASCAR Sprint Cup était à Martinsville. Jimmie Johnson s'est imposé. Matt Kenseth a longtemps mené mais il s'est retrouvé à un tour à cause d'un drapeau jaune. Jimmie Johnson, qui avait eu une panne d'essence, a pris la tête après un restart, en doublant Kyle Busch puis Denny Hamlin. Il a devancé Brad Keselowski et Denny Hamlin à l'arrivée. Denny Hamlin a pris la quatrième place, devant Kyle Busch. Jeff Gordon était de retour pour remplacer Dale Earnhardt Jr. Il s'est classé au sixième rang. Tony Stewart a pris la 16ème place.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez