Publié le 02/11/2016 à 12:30

WRC - Volkswagen confirme son départ

WRC - Volkswagen va bien quitter le championnat

Volkswagen a annoncé son départ du WRC à la fin de la saison, suite au scandale de l'an dernier. Sébastien Ogier se retrouve sur le marché.

Trois jours seulement après avoir assuré son quatrième titre des constructeurs, Volkswagen a confirmé son départ du championnat du monde des rallyes à la fin de la saison, attendu depuis quelques jours. Comme pour la fin du programme d'Audi aux 24 Heures du Mans et en endurance, c'est le besoin de réduire les coûts au sein du groupe Volkswagen, suite aux conséquences financières du scandale sur les émissions des modèles diesel en 2015, qui a précipité cette décision.

« La marque Volkswagen fait face à d'immenses défis, » indique Frank Welch, le membre du conseil d'administration responsable du développement technique. « Avec le renforcement à venir de l'électrification de notre gamme de véhicules, nous devons concentrer tous nos efforts sur les technologies importantes pour le futur. Nous avons dépassé nos attentes en WRC, maintenant nous réalignons Volkswagen Motorsport et nous nous concentrons sur une technologie plus électrique pour nos véhicules. »

Volkswagen avait pourtant fait un gros travail de développement pour la saison 2017. Un nouveau règlement va être lancé et une nouvelle version de la Polo R WRC a bouclé des milliers de kilomètres en WRC. Elle ne sera jamais vue en compétition. Peugeot a fait la même chose en 2012, en quittant l'endurance malgré une 908 Hybrid4 prête à rouler. En F1, Honda a fait un choix similaire fin 2008, ce qui a mené à la naissance de Brawn GP, et Toyota a fait de même en 2009.

Les 200 employés de Volkswagen Motorsport vont maintenant se concentrer sur d'autres programmes, bien plus modestes, avec la Golf GTI TCR en circuit, la Coccinelle GRC en rallycross et la nouvelle Polo en rallye, pour la catégorie R5, destinée à la compétition client.

Ogier est désormais sans volant

Volkswagen a largement dominé le championnat depuis son arrivée en 2013, avec quatre titres, tous remportés grâce à Sébastien Ogier. Citroën était moins impliqué en raison du départ de Sébastien Loeb, alors que Hyundai et Ford M-Sport avaient des budgets plus modestes. Volkswagen s'apprêtait à retrouver une concurrence plus forte en 2017. Citroën aura de nouveau un programme officiel, en engageant la C3 à la place de la DS3, et Toyota est de retour.

Sébastien Ogier se retrouve donc sur le marché à quelques semaines seulement du début de la saison 2017. Citroën et Hyundai n'ont plus de places, Toyota n'en a qu'une de libre, en théorie dédiée à Esapekka Lappi, et Ford M-Sport a plus de volant disponibles. Mais il est rare qu'un quadruple champion du monde soit sans volant, et les trois principaux constructeurs devraient probablement l'approcher.

Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala devront aussi trouver de nouvelles équipes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 07 novembre 2016 à 19:59 mat dit : Je confirme ce que je pense à savoir la session d'une des marques du groupe dans les 2 ans. Je me suis fait traiter ici de "sombre crétin" pour ce genre de propos l'année dernière à la suite de la sortie de l'affaire. Je ne dis pas ça par provocation, je n'ai rien contre VW. Et mon but n'est pas de vexer les aficionados de la marque. ( même si je pense que de tels réactions épidermiques relève de la psychiatrie) mais Je sais ce que peut coûter un tel scandale même pour un groupe industriel aussi solide dans un tel contexte de concurrence et d'exigence des clients. On parle tout de même d'un coût estimé à 15 mlds!!

samedi 05 novembre 2016 à 10:09 Diger32 dit : Daubwagen tschüss

jeudi 03 novembre 2016 à 11:06 Nanbawan dit : Ogier à l'air très serein dans un tweet où il demande de ne pas s'inquiéter pour lui. Donc à voir... Par ailleurs, si j'étais VW je transformerais vite fait la Golf WRC 2017 en Skoda ou en SEAT puisque c'est plus une question d'image de marque que de coût ; ça permettrait aussi de relever l'exposition d'une de ces marques du groupe. Mais bon, ça ferait peut-être trop opportuniste.

mercredi 02 novembre 2016 à 23:38 zut ! dit : Quel gâchis, pour un championnat qui s'an'onçait passionnant (Citroën et Toyota de retour, vw et Ford) et pour un pilote exceptionnel comme Ogier ! Pourvu qu'il trouve une place dans un top team...

mercredi 02 novembre 2016 à 23:15 Citoyen SP98 dit : Le problème de Mr Ogier Seb est qu'il est un bon pilote mais sans réels adversaires. Alors que Mr Loeb Seb était un bien meilleur champion avec de la réelle concurence. A présent, Ogier devra rouler dans une équipe privée avec une renault pourrie en traction afin de garder la main en championnat de France.

mercredi 02 novembre 2016 à 18:56 A l'attaque dit : Bon Débarras..

mercredi 02 novembre 2016 à 18:38 Nanbawan dit : Il se dit que Seb Ogier s'entend très bien avec Malcom Wilson donc au pire il pourrait rouler dans une Ford M-Sport dans une structure privée mais difficile d'envisager le titre dans ces conditions. Après, les autres constructeurs peuvent éventuellement engager les ex-VW dans une seconde équipe, le problème étant qu'une course contre-la-montre (c'est le cas de le dire) va se mettre en place pour produire plus de véhicules et de pièces. À moins qu'ils ne décident purement et simplement de révoquer certains contrats pour profiter de l'aubaine.