Publié le 07/12/2016 à 20:28

F1 - Vidéo: Vettel et Räikkönen roulent à Daytona

Vidéo. Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont fait une démonstration avec la Ferrari de 2009 sur l'ovale de Daytona. Ils sont revenus sur leur saison.

Le circuit de Daytona est l'un des plus légendaires aux Etats-Unis, avec le Daytona 500, la plus prestigieuse course de NASCAR Sprint Cup, et les 24 Heures de Daytona. Ferrari y était présente pour sa traditionnelle réunion de fin d'année dimanche.

La Scuderia en a profité pour aligner des F1 sur l'ovale de Daytona, une première. Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont roulé avec la F60, la monoplace de la saison 2009 (vidéo).

En plus du roulage, ils ont également fait des démonstrations d'arrêts aux stands.

Ferrari espère une meilleure saison en 2017

Cette réunion a également été l'occasion de dresser un bilan de la saison. Avec aucune victoire, comme en 2014, il est évidemment décevant.

« Nous nous sentons tous mal, » a reconnu Sebastian Vettel. « Nous voulions gagner, mais nous n'avons pas atteint nos objectifs. Mais j'ai toutes les raisons de croire que nous aurons un bien meilleur package en 2017. »

Même espoir pour Kimi Räikkönen : « Il y a un changement dans les règlements l'an prochain et c'est dur de dire qui l'exploitera au mieux, » souligne-t-il. « Nous devons nous concentrer sur nous, parce que quand on s'appelle Ferrari, les attentes sont très élevées. »

Ferrari compte beaucoup sur le nouveau règlement : « Notre saison 2017 a débuté en août avec de gros changements sur le plan technique, » indique Maurizio Arrivabene, le patron de Ferrari. « Les gens attendent beaucoup de Ferrari, des victoires et des succès, donc nous ferons de notre mieux pour y parvenir. »

« Depuis que la nouvelle structure a été mise en place, avec un excellent ingénieur comme Mattia Binotto en charge, nous avons vu des signes positifs, comme au Japon et à Abou Dhabi. Je ne ferai aucun pronostic, mais je sais que les mecs travaillent énormément. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez