F1 - Symonds ne veut pas lâcher Bottas

F1 - Symonds veut garder Bottas

Pat Symonds estime que Williams ne peut pas laisser Valtteri Bottas partir chez Mercedes. Red Bull ne veut pas non plus se priver de Carlos Sainz.

Valtteri Bottas est devenu la priorité de Mercedes pour remplacer Nico Rosberg, parti à la retraite. Williams refuse de lâcher son pilote, malgré une proposition de Mercedes de réduire le prix de son moteur. Pat Symonds, le directeur technique de l'équipe anglaise, estime qu'il est impossible de lâcher Valtteri Bottas alors que Felipe Massa va être remplacé par Lance Stroll, un débutant, et que le règlement technique change totalement. Valtteri Bottas est l'un des seuls point de référence et le remplacer, probablement par Pascal Wehrlein, qui a peu d'expérience, serait néfaste.

« Les gens sous-estiment souvent l'importance de la continuité au sein d'une équipe, » a déclaré Symonds à la Gazzetta dello Sport. « Le pilote est l'élément final qu'il faut entre les ingénieurs et les données. On peut le remplacer par un autre, mais il faut un point de référence. »

« C'est encore plus vrai dans une saison dans laquelle ils changent les règlements, et nous aurons Lance Stroll, un débutant, sans expérience de la F1. »

Symonds estime que laisser partir Bottas coûterait très cher à Williams : « Garder Bottas sera crucial, » souligne-t-il. « Le perdre aurait un gros impact sur l'équipe. »

Red Bull ne veut pas laisser Sainz partir

Williams refuse de lâcher Valtteri Bottas mais les discussions seraient toujours en court avec Mercedes. En affichant publiquement son refus, l'équipe cherche peut-être à faire monter les enchères.

Si Mercedes ne parvient pas à recruter Valtteri Bottas, Carlos Sainz pourrait devenir une option. La BBC précisait qu'il serait plus facile à engager puisque Red Bull pourrait accepter de le libérer. La présence de Daniel Ricciardo et Max Verstappen bouche une arrivée à court terme chez Red Bull et l'équipe pourrait laisser le pilote Toro Rosso rejoindre Mercedes. Mais officiellement, Red Bull dément.

« Carlos est sous contrat pour 2017 et il n'y a pas de projet de changement, » a déclaré un porte-parole de Red Bull à Sky Sports. Lors de la prolongation de Daniil Kvyat, Toro Rosso a souligné que Carlos Sainz n'était pas libre non plus. Red Bull n'a peut-être pas non plus oublié qu'il y a un an, Mercedes a refusé de lui fournir son moteur.

Mercedes n'avait pas caché son intérêt pour Fernando Alonso mais l'Espagnol a garanti qu'il restera chez McLaren. Sebastian Vettel a de son côté démenti une arrivée mais le Daily Mail assure qu'il reste une possibilité pour Mercedes.

Seule certitude, Pascal Wehrlein ne sera qu'un choix par défaut, si Mercedes ne peut pas attirer un autre pilote. L'Allemand a réalisé une bonne première saison mais il n'aurait pas assez d'expérience aux yeux de l'équipe. Esteban Ocon est dans la même situation et il devrait rester chez Force India.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 14 décembre 2016 à 19:54 leon dit : J'ajoute que ce scénario permet à Williams : 1. de payer le salaire de LOWE , si effectivement il quitte MERCO . 2.De payer de ce fait la mise à le retraite de Symmonds . 3. D' etre en position de force avec LOWE pour avoir le HONDA en 2018 et ainsi réécrire WILLIAMS-HONDA . 4. Et de planquer quelques sous dans les paradis fiscaux british que sont l'ile de Man ou Jersey , au choix .

mercredi 14 décembre 2016 à 15:53 leon dit : Suggestion à laquelle Williams a certainement déjà pensé : Bottas va chez MERCO, Williams encaisse au moins 10 millions USD et avec le tiers de ça , ils font revenir MASSA qui ne reve que de F1 et a encore plus d'expérience pour encadrer STROLL .