Publié le 26/12/2016 à 11:05

F1 - Manor: Le bilan de la saison

F1 - Le bilan de la saison de Manor

En cette fin d'année, Sport Auto fait le bilan pour toutes les équipes et tous les pilotes en F1. Manor a fait des progrès, avec deux valeurs montantes.

Manor a franchi un cap cette année. L'équipe a développé un nouveau châssis, ce qu'elle n'avait pas pu faire en 2015. Elle aussi abandonné son V6 Ferrari vieux d'un an pour la dernière version du moteur Mercedes. Deux énormes changements qui ont permis d'améliorer les performances.

Les Manor se sont souvent qualifiées devant les Sauber, et parfois devant les Renault. L'équipe a longtemps détenu la 10ème place au championnat des constructeurs, capitale dans les revenus reversés par la FOM, grâce à la 10ème place de Pascal Wehrlein au Red Bull Ring, mais Sauber a pris l'avantage à Interlagos, l'avant-dernière course de la saison.

Manor devrait une nouvelle fois changer d'identité la saison prochaine. Stephen Fitzpatrick est proche d'une revente de l'équipe, après deux saisons seulement. Tavo Hellmund, l'homme derrière l'organisation du Grand Prix des Etats-Unis, est intéressé. Il pourrait amener des investisseurs américains. Manor, nommée Virgin puis Marussia depuis ses débuts en 2010, vivrait ainsi sa quatrième incarnation en F1.

Pascal Wehrlein - 19ème - 1 point

Pascal Wehrlein a fait ses début chez Manor grâce à ses liens avec Mercedes. L'Allemand, titré en DTM en 2015, faisait son retour en monoplaces. Il a réalisé de belles performances, même si la Manor ne lui permettait pas de se battre réellement pour le top 10.

Il a quand même réussi un petit exploit avec la 10ème place au Red Bull Ring, offrant à Manor ses premiers points depuis ceux de Jules Bianchi à Monaco deux ans plus tôt. Wehrlein s'était déjà illustré la veille, avec une première qualification en Q2, à la 13ème place. Il a atteint la Q2 cinq fois durant la saison, du jamais vu pour un pilote Manor. En fin de saison, Mercedes a commencé à discuter avec Sauber pour y placer Wehrlein. La retraite de Nico Rosberg a visiblement stoppé les négociations. Il est devenu un candidat à la succession du champion du monde mais son manque d'expérience joue contre lui. La piste Sauber redevient donc sérieuse.

Esteban Ocon - 23ème - 0 point

Esteban Ocon a débuté la saison comme troisième pilote de Renault. Le champion d'Europe de F3 il y a deux ans, face à Max Verstappen, et champion 2015 du GP3 restait lié en Mercedes, dont il a testé la monoplace à Silverstone, et le constructeur allemand lui a permis de rejoindre Manor à Spa.

Le Français n'a pas atteint son objectif de marquer des points mais il a réalisé de belles performances, notamment sous le déluge d'Interlagos, en étant longtemps dans le top 10. Il n'a perdu la 10ème place que dans l'avant-dernier tour. Après ces débuts convaincants, il sera chez Force India en 2017. L'équipe a pris une très belle quatrième place au championnat cette année. Les points seront l'objectif minimum.

Rio Haryanto - 24ème - 0 point

Rio Haryanto a surtout décroché sa place grâce à ses sponsors mais il restait sur une bonne quatrième place en GP2, même s'il était l'un des pilotes les plus expérimentés du championnat, avec quatre saisons. Il a réussi de belles performances en F1, en étant dans le rythme de Pascal Wehrlein.

Son budget n'assurait sa présence que jusqu'à Budapest. Manor lui a donné une course de plus mais il n'a pas trouvé le financement pour rester, malgré une campagne pour recueillir de l'argent auprès de ses supporters par SMS en Indonésie, où il est vite devenu très populaire. Haryanto a trouvé de nouveaux partenaires asiatiques qui pourraient l'aider à revenir en 2017.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez