24H du Mans - Ginetta de retour en LMP1 en 2018

24H du Mans - Ginetta va revenir en LMP1 en 2018

Ginetta développe un prototype pour la catégorie LMP1 aux 24 Heures du Mans, prévu pour 2018. Adrian Reynard et Paolo Catone sont impliqués dans le projet.

Audi a quitté l'endurance mais un nouveau constructeur va debarquer en LMP1 en 2018. Ginetta va faire son retour dans la catégorie avec un nouveau prototype.

Pour développer son prototype, Ginetta a fait appel à deux grands noms, Adrian Reynard et Paolo Catone. Le premier a longtemps dirigé Reynard, dont les châssis ont été vus en Formule 3 et en CART, et il a contribué à la création de BAR en F1. Le second a été derrière la conception de la Peugeot 908.

Du côté du moteur, Ginetta discute avec Mecachrome. La transmission devrait être fournie par Xtrac.

Ginetta a beaucoup d'ambition

Ginetta n'a pas la puissance des grands constructeurs. L'entreprise aborde quand même son arrivée en LMP1 avec ambition. Son but est de couvrir toutes les catégories.

« Je suis extrêmement reconnaissant à l’ACO de cette occasion de courir au tout premier plan et de disputer le podium au classement général, » déclare Lawrence Tomlinson, le patron de Ginetta. « Avec l’arrivée d’Adrian et Paolo, les performances de la Ginetta LMP1 vont être extraordinaires. Nous offrons maintenant tous les échelons à nos clients, de la première course jusqu’au Mans, ce que je trouve absolument passionnant. »

L'ACO se réjouit de l'arrivée d'un nouveau constructeur : « Encore de bonnes nouvelles pour le monde de l’endurance ! » estime Pierre Fillon, le Président de l’ACO. « Cette entrée en LMP1, la catégorie reine de l’endurance, semble (...) une étape logique dans l’avancée de Ginetta. L’expertise précieuse des partenaires de Ginetta dans ce programme est également très prometteuse pour le championnat du monde d’endurance FIA 2018. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

vendredi 06 janvier 2017 à 07:49 Julien dit : Il serait bon de préciser que cette voiture va courir dans la classe non hybride, donc pour lutter pour la victoire au général il va falloir que ça casse chez les gros devant. en termes de performances ils seront donc à environ 10 secondes au tour sur le mans

mercredi 04 janvier 2017 à 20:20 Jeep dit : Une super nouvelle pour cette marque de légende souvent méconnue!

mercredi 04 janvier 2017 à 17:58 UUUUX dit : encore un proto qui va se trainer