F1 - Abiteboul : « La structure pesait à Vasseur »

F1 - Abiteboul pense que Renault était une trop grosse structure pour Vasseur

Cyril Abiteboul estime que l'importance d'une structure comme Renault ne convenait pas à Frédéric Vasseur, qui a d'après lui le besoin de tout contrôler.

Frédéric Vasseur a quitté Renault. Celui qui a été responsable de la compétition puis team manager n'était pas à l'aise dans l'équipe. Selon Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, l'expérience de Frédéric Vasseur chez ART, surtout en GP2 et en GP3, l'a habitué à une structure très différente de celle d'une équipe de constructeur, et il ne savait pas faire les concessions nécessaires dans les prises de décisions.

« On sentait que la structure était quelque chose qui pesait à Frédéric qui a besoin de beaucoup d’autonomie et qui en a toujours eu beaucoup dans sa vie, » a expliqué Abiteboul sur INFOSPORT+. « Quand on est dans une structure dont on n’est pas actionnaire, dont on n’est pas fondateur, une structure qui porte un nom et une marque différente forcément ça implique quand même peu de concessions concernant la prise de décisions. C’est l’écurie Renault, ce n’est ni l’écurie Frédéric Vasseur, ni l’écurie Cyril Abiteboul. »

« Et je pense, finalement, que c’est essentiellement autour de ça qu’on n’aurait pas été capable de vivre de manière suffisamment stable en harmonie. »

- Grosjean surpris par le départ de Vasseur
- Vasseur confirme des divergences chez Renault

Renault devrait changer de direction

Renault devrait annoncer une nouvelle direction pour son équipe lors de la présentation de sa monoplace, le 21 février. Il est peu probable que Cyril Abiteboul, directeur général, et Jérôme Stoll, Président, restent les seuls dirigeants.

Kevin Magnussen a mis en avant des problèmes de management chez Renault et il pense que Haas a une structure plus claire, avec Gene Haas propriétaire et Günther Steiner team manager.

Les projets de Frédéric Vasseur ne sont pas encore connus. Il sera l'invité de 19h30 Sport sur Canal + Sport ce jeudi soir et il donnera peut-être des indices sur son avenir.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 12 janvier 2017 à 13:48 leon dit : Quel faux cul ce mec : tout ce qu'il dit en 2017 , il le savait il y a un an quand il a embauché VASSEUR ! Un peu de courage monsieur pitbull , trop facile de se défausser de son échec sur les autres .Mais sans doute est ce une habitude chez Renault et ce n'est pas ainsi qu'ils vont réussir en F1 EN 2018