Publié le 19/01/2017 à 19:11

F1 - Magnussen répond sèchement à Abiteboul

F1 - Magnussen répond aux critiques d'Abiteboul

Critiqué par Cyril Abiteboul, Kevin Magnussen reproche au directeur général de Renault de rendre public leurs désaccords. Il pense que Haas fonctionnera bien.

Le ton monte entre Kevin Magnussen et Cyril Abiteboul. Le directeur exécutif de Renault Sport Racing a exprimé sa déception face au bilan de son ancien pilote dans Auto Hebdo, en précisant que Magnussen cherchait souvent des excuses. Un qualificatif qui déplait au Danois. Il reproche à Abiteboul de laver leur linge sale en public.

« Je pense que c’est facile de dire de quelqu’un qu'il cherche des excuses, » a déclaré Magnussen sur Sky Sports News. « J’ai dit ce que je pense et j’ai eu une opinion tranchée sur certaines choses, et ça ne lui a pas plu. Je ne peux pas l’empêcher d’être mécontent de moi, mais ça devient une histoire très publique, ce que je regrette un peu. Il n’a pas gardé ça entre lui et moi, il a rendu ça public, et c’est sa façon de faire les choses. »

Kevin Magnussen avait déjà évoqué un souci de leadership chez Renault et Frédéric Vasseur a depuis quitté son poste de team manager. Magnussen ne veut plus se préoccuper de Renault : « C’est vraiment le passé, je n’ai pas à trop m’étendre sur les problèmes qu’ils (Renault) ont, » estime-t-il. « Ca n’a plus trop de signification. Comme je l’ai toujours dit, ils ont des personnes excellentes et c’est un excellent groupe de personnes avec qui j’ai apprécié passer du temps l’an dernier, et je me suis fait beaucoup d’amis là bas. Il y a très peu de gens avec qui je ne m’entends pas là bas. »

Haas est une structure moins importante

L'environnement de Haas, la nouvelle équipe de Kevin Magnussen, semble mieux lui convenir. C'est une équipe aux moyens plus modestes que McLaren et Renault, les deux qu'il a déjà connues en F1, mais il pense que cette situation peut permettre de mieux travailler.

« J’ai vu dans quelle mesure les ressources ne font pas tout, vraiment, » souligne-t-il. « On peut avoir beaucoup de gens, s’ils ne travaillent pas bien ensemble, ça ne signifie rien. Donc on revient au coeur d’une équipe de course, ce que c’est, et ça montre comment ça devrait vraiment marcher. On ne peut pas juste lancer des gens dans un projet et s’attendre à ce qu’ils produisent des résultats. C’est intéressant de voir la différence. »

Il sait que cette structure plus réduite peut aussi être une faiblesse : « Notre plus gros défi est de tout exploiter et de bien comprendre les choses parce que nous sommes une petite équipe et nous n’avons pas assez de gens pour faire des analyses sur tous (les domaines), » précise-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

vendredi 20 janvier 2017 à 20:54 Cosworth dit : Adespetitesboules ne respire pas la sympathie.

vendredi 20 janvier 2017 à 16:56 leon dit : Bizarre ce déballage de linge sale en public : ni à la gloire du pitbull qui récidive après avoir bavé sur Vasseur , ni à celle de Magnussen qui se rapproche de plus en plus de son papa : bon pilote de GT en WEC , mais pas de F1.

vendredi 20 janvier 2017 à 02:53 @Bounty dit : Pour info, McLaren l’a mis dehors pour permettre l'arrivée d'Alonso… Et Cyril voulait le garder chez Renault, c'est Cyril qui lui-même dit dans une entrevue. Sauf que Cyril, vexe comme un gamin, commence maintenant à lui getter des pierres en public, pas vraiment digne d'un chef d'écurie digne de ce nom… surtout que Cyril dit que Magnussen cherche des excuses. Magnussen parle bien de McLaren malgré le fait qu'ils lui ont refusé de renouveler le contrat, preuve que Magussen n'est pas quelqu'un de rancunier ni d'ingrat. Cyril est en contradiction totale, d'abord il déplore le départ de Magnussen alors qu'à peine quelques moi plus tard c'est un mauvais garçon. Donc en réalité c'est Cyril le roi des excuses. Comme Cyril déclarait après les essais hivernaux avant la saison 2016 qu'il étaient contents des essais et que Renault finira régulièrement dans les points par ses propres moyens car le fait que la monoplace soit dessiné pour un moteur Mercedes n'affectait pas la performance de la voiture. Quelques mois plus tard ce même Cyril justifie les mauvais résultats par le fait que la voiture soit dessiné pour accueillir un moteur Mercedes, cherche l'erreur…. Il est fort de constater que les propos de Magnussen concernant l'organisation chez Renault F1 correspondent aux propos d'un certain Vasseur. Et pour finir, tu prétends n'importe quoi en disant que Magnussen c'est fait mettre à la porte par Renault. C'est Magnussen qui est parti ! Tu te souviens, Cyril déplorait son départ.

vendredi 20 janvier 2017 à 02:33 lonenirep dit : Il va encore faire une saison ou deux et quand il aura bien cassé HASS avec sa tête de cochon, ils vont virer ce Kevin qui n'a rien a faire en F1 sauf à préparer le café et encore.

jeudi 19 janvier 2017 à 22:07 Bounty dit : Il est un peu bête ce Magnussen. Ingrat avec ses 2 (McLaren et Renault) ex-employeurs qui lui ont mis le derrière dans une F1, et mauvais esprit à côté. Si tu avais été convaincant ils t'auraient gardé mon grand..

jeudi 19 janvier 2017 à 21:55 UUUUX dit : sa se voyait sur son vvisage quil kiffait pas

jeudi 19 janvier 2017 à 21:49 @nsm dit : En même temps c'est renault qui l'a mis en place......