Publié le 21/01/2017 à 15:46

F1 - Liberty ne veut plus d'avantages pour Ferrari

F1 - Liberty veut mettre fin aux avantages de Ferrari

Liberty Media aimerait supprimer les avantages de Ferrari dans la répartition des revenus. Le nouveau propriétaire des droits commerciaux veut plus d'équité.

Liberty Media commence à mettre en place des changements dans le monde de la Formule 1. Le futur propriétaire des droits commerciaux souhaite s'atteler à la question des budgets. Il a déjà évoqué un plafonnement des dépenses et des revenus reversés avec plus d'équité par la FOM, qui gère les droits. Ferrari pourrait en faire les frais.

La Scuderia touche une plus grande parts que ses rivales à résultats égaux, grâce à un statut historique et à son poids dans l'histoire de la F1. Liberty pense que Ferrari ne mérite pas ce traitement de faveur et son statut suffit déjà à attirer plus de sponsors, un avantage suffisant.

« Si on est Ferrari, on a d’énormes revenus qui viennent directement des sponsors, » a déclaré Greg Maffei, le directeur exécutif de Liberty. « Ils en bénéficieront plus avec de bonnes courses. Donc penser à rééquilibrer les paiements entre les équipes, pour qu’ils soient un peu plus équilibrés et justes, doit être envisagé, et à la place de Ferrari, je m’attendrais, vu qu’il y a une excellente plateforme qui aide à avoir plus de revenus grâce aux sponsors, à faire des concessions. »

Ferrari devrait difficilement accepter

Les avantages de Ferrari resteront encore en place plusieurs années. Les accords commerciaux liant les équipes au championnat sont fixés jusqu'en 2020 et ce n'est que dans un nouveau contrat que Liberty pourrait tenter d'imposer sa vision. Mais il y a fort à parier que Ferrari fera tout pour conserver les revenus de la FOM.

Trouver un budget grâce aux sponsors n'est pas simple. Ils sont de plus en plus réticents à engager des sommes importantes. Selon Formula Money, la part des budgets assurés par les sponsors était de 32% en 2015, contre 35% cinq ans plus tôt. Les équipes se reposent de plus en plus sur les revenus de la FOM. Alors que c'était la troisième source de revenus en 2010, à hauteur de 25%, c'est devenu la principale en 2015, en représentant 35% du total. Les propriétaires des équipes investissent moins. Ils fournissaient 28% des revenus en 2010, la deuxième source principale, et ils n'étaient à l'origine que de 17% des revenus en 2015, ce qui en fait désormais la troisième source.

Selon Forbes, ces changements s'expliquent en partie par les modes de diffusion. La F1 est sur des chaînes payantes dans de plus de pays, dont la France. Les sponsors sont moins exposés, et donc moins généreux. Les sommes versées par les diffuseurs sont par contre plus importants, ce qui permet d'en reverser plus aux équipes. Ce n'est cependant pas le cas en France, où Canal + a acquis les droits pour une somme plus faible que celle payée par TF1 auparavant.

Cette tendance à diffuser la F1 sur des chaînes payantes, vue dans de nombreux autres sports auparavant, ne devrait pas s'inverser. Ferrari devrait donc difficilement renoncer à l'argent de la FOM, désormais plus sûr que celui des sponsors.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

lundi 23 janvier 2017 à 09:40 seb dit : A quoi bon avantager un constructeur qui n'a rien gagner depuis 9 ans MDR.

dimanche 22 janvier 2017 à 15:44 xxx dit : blabla test

dimanche 22 janvier 2017 à 08:48 batmobile dit : C'est le déclin les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent ! Même en F1 !

dimanche 22 janvier 2017 à 01:51 @oui dit : Renseigne toi mieux, Renault voulait autant que Mercedes ces nouveaux moteurs, c'est la réalité. Et tout comme Mercedes, eux aussi ils ont placé leurs ”pions”… figures toi que Renault était autant que Mercedes pour limiter les modifs sur les moteurs. Fait est aussi, que les règles étaient toutes les mêmes pour tout le monde. Mercedes à fait le meilleur boulot et ils méritent amplement les titres qu'ils ont remporté, alors pourquoi les punir pour avoir fait le meilleur boulot. Tes propos sont très injustes et je pari que ton discours aurait été tout autre si c'était Renault qui dominait…

dimanche 22 janvier 2017 à 01:12 cyril dit : c est bien de s assurer de la présence à un haut niveau de ferrari mais d un autre coté à cause de cet argent anoralement gagné tout bon résultat ne sucitera chez moi aucune admiration. Ferrari gagnerai à s affranchir de ce privilège.

samedi 21 janvier 2017 à 22:23 Many dit : Moi je dit juste que à chaque fois il y a un truc contre Ferrari..... déjà dite à chouchou verstappen de bien se tenir, et dans ce cas c'est toutes l'industrie du sport à revoir, budget réal Madrid, PSG, pourquoi pas dire au tennis man de jouer avec des raquettes en bois, on a qu'à enlever les voiles des bateaux.....

samedi 21 janvier 2017 à 20:39 Oui. dit : Mercedes à surtout bien placée ses pions au moment du choix de la motorisation...

samedi 21 janvier 2017 à 20:07 casino dit : Donc pour toi mercess , si tu as bien travaillé Et Que tu domine tout tes concurrents, on devrait t enlever ton avantage ou c plutôt à tes concurrents de faire mieux que toi .... Réfléchis bien .

samedi 21 janvier 2017 à 16:45 marcess dit : Commencer par enlever l'avantage qu a mercedes avant de faire une grosse co****ie