Publié le 23/01/2017 à 14:22

F1 - Ecclestone pourrait être écarté cette semaine

F1 - Bernie Ecclestone pourrait perdre son poste

Bernie Ecclestone pourrait quitter son rôle de gestionnaire des droits commerciaux dès cette semaine. Liberty voudrait mettre en place une nouvelle structure.

Le règne de Bernie Ecclestone à la tête de la Formule 1 va-t-il prendre fin ? Selon Sky News, l'Anglais pourrait perdre son rôle de directeur exécutif de la FOM, l'entreprise en charge des droits commerciaux, au début de cette semaine. Une décision de Liberty Media, en train de prendre le contrôle de la FOM.

Ecclestone pourrait conserver un rôle de Président à vie, mais avec beaucoup moins de pouvoir sur les décisions. Liberty souhaiterait marquer son arrivée avec une nouvelle structure. Ecclestone a reconnu la semaine dernière qu'il ignorait si Liberty voulait le conserver, même si le groupe avait d'abord émis une volonté de le maintenir en poste au moins trois ans.

- Mise à jour : Ecclestone évincé, Brawn et Bratches arrivent
- Ecclestone, la fin d'un règne historique
- Qui sont les trois patrons de la F1 ?
- La croissance de la F1 ne satisfait pas Carey

Sky News confirme une possible arrivée de Sean Bratches, l'un des responsables de la chaîne sportive américaine ESPN, pour gérer l'aspect commercial, et de Ross Brawn, ancien directeur technique de Benetton et Ferrari et ancien patron de Honda, Brawn GP et Mercedes, afin de gérer l'aspect sportif. Brawn a déjà eu un rôle de conseiller. Ils seraient sous la responsabilité de Chase Carey, Président de la F1 depuis que Liberty a entamé le rachat des droits.

Les équipes peuvent investir

Liberty a par ailleurs confirmé que les équipes ont la possibilité d'acquérir des parts de sa maison-mère et de devenir ainsi actionnaires de la F1. Chaque action leur est proposée à 21,26$ (19,79 euros), une somme plus faible que sa valeur en bourse et que celle proposée à des investisseurs en décembre, à auteur de 25 dollars (23,28 euros).

Les équipes resteraient réticentes. Cet investissement les obligerait à rester actionnaires 10 ans, alors qu'elles ne sont actuellement liées au championnat que jusqu'en 2020. Auto Motor und Sport évoquait de son côté un pouvoir et des bénéfices limités pour les équipes. Liberty avait fixé la fin des négociations à la fin du mois de janvier mais la date butoir aurait été repoussée pour poursuivre les négociations.

La semaine dernière, les actionnaires de Liberty ont validé la transaction pour le rachat des droits et la FIA a donné son approbation.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 26 janvier 2017 à 00:48 anti dit : ...enfin

lundi 23 janvier 2017 à 23:51 ferrari f1 dit : bye bye berni 🙌😀

lundi 23 janvier 2017 à 23:25 Oui. dit : rien ne changera.

lundi 23 janvier 2017 à 20:31 zut ! dit : Grand temps qu'il parte. La présence de Brown serait rassurante. Même si les repreneurs peuvent être pires que tout (25GP/an !!!) Espérons.....

lundi 23 janvier 2017 à 18:29 'Marie.Chantal dit : Il a fait le job c'est une grande figure du sport auto je le respecte mais il est grand temps qu'il cède sa place.merci pour tout bonne retraite Monsieur.

lundi 23 janvier 2017 à 16:57 lonenirep dit : Une très grande perte pour le sport. Un grand Monsieur...

lundi 23 janvier 2017 à 16:10 lamentable dit : ah enfin, bonne retraite Bernie !

lundi 23 janvier 2017 à 15:52 porsche forever dit : Quelle grande perte... dégage le vieux...