Publié le 28/01/2017 à 09:28

F1 - Ecclestone dément un championnat parallèle

F1 - Ecclestone ne créera pas un championnat parallèle

Bernie Ecclestone dément avoir l'intention de mettre en place un championnat concurrent à la Formule 1 suite à sa mise à l'écart. Il défend son bilan.

Bernie Ecclestone a été écarté de la gestion des droits commerciaux de la F1 par Liberty Media, leur nouveau propriétaire. Chase Carey, nommé Président en septembre, a récupéré les fonctions de celui qui s'est occupé de l'aspect commercial de la F1 pendant plus de 40 ans.

Ecclestone a désormais un statut de Président honoraire, surtout honorifique. Ces dernières jours, des rumeurs ont évoqué un possible départ d'Ecclestone pour créer un championnat concurrent. Des rumeurs fermement démenties par le principal intéressé.

« J’ai construit le championnat depuis plus de 50 ans, c’est une chose dont je suis fier, et la dernière chose que je veux est qu’on lui porte atteinte, » a déclaré Ecclestone à Reuters.

Ecclestone défend son bilan

Liberty Media est le bon actionnaire pour faire grandir la Formule 1 aux yeux de Bernie Ecclestone, qui défend également son bilan pour les actionnaires du championnat.

« Le nouveau propriétaire sera capable de gérer l’entreprise différemment de moi, j’ai produit des résultats financiers pour les actionnaires, un comportement normal pour un directeur exécutif, » souligne Ecclestone. « C’est ce que j’ai fait pour les différents actionnaires au cours des dernières années, et également quand je détenais 100% de l’entreprise. »

« J’aurais aimé avoir la chance de faire ce que fait Chase Carey, le PDG. J’espère que les supporters de la F1 aimeront ça, alors que Chase a l’intention de réinjecter de l’argent dans le championnat. »

- Qui sont les trois patrons de la F1 ?

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

dimanche 29 janvier 2017 à 03:34 lonenirep dit : Déjà Manor en moins, 2018 encore une équipe ou deux en moins, après une ou deux grosses marques qui disent NON aux ricains, et leur investissement est mort. C'est tout ce qu'ils méritent, n'ont qu'a rester chez eux à tourner en rond, pardon en ovale... Et faire des grands murs autour des circuits...

samedi 28 janvier 2017 à 22:56 niko3522 dit : Je pense qu'avec tout le pognon mis sur la table,les dizaines d'avocats on dû mettre une clause de non concurrence.c'est mettre des histoires pour rien.