Publié le 30/01/2017 à 13:22

F1 - Brawn veut s'attaquer aux dépassements

F1 - Brawn veut travailler sur les dépassements

Ross Brawn est prudent sur les effets du règlement 2017 pour les dépassements. Il veut trouver des solutions pour les faciliter mais il n'aime pas le DRS.

La Formule 1 entre dans une nouvelle ère cette année, en piste comme en coulisses. Un règlement totalement nouveau va donner des monoplaces avec plus d'appuis aérodynamiques, et les pneus seront plus endurants. Les dirigeants sont eux aussi nouveaux, suite au rachat des droits commerciaux par Liberty Media. Bernie Ecclestone a cédé sa place à un trio, Chase Carey, Président et directeur général, Ross Brawn, directeur de la compétition, et Sean Bratches, directeur des opérations commerciales.

Les effets de ces multiples changements sont encore inconnus. Concernant le spectacle, Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport, a fait part de son inquiétude. Des appuis supplémentaires et des pneus plus endurants peuvent compliquer les dépassements. Ross Brawn reste prudent sur la question.

« Je pense que (la saison) 2017 sera très intéressante, parce que d’après ce que je vois, nous revenons dans une direction, des niveaux d’appuis plus élevés, et je pense ça sera l'exemple parfait pour voir si ça améliore ou empire la situation, » a expliqué Brawn à ESPN. « Donc cette saison aura valeur de test. »

Brawn que la hiérarchie devrait évoluer, ce qui se constate le plus souvent avec un nouveau règlement, mais il ne sait pas si les courses seront meilleures : « Ca pourrait un peu chambouler les classements, et c’est important, mais si ça donne des voitures qui font que c'est encore plus difficile de se battre, je pense que ça montrera vraiment qu’il faudra une nouvelle pensée pour le long terme, » estime Brawn. « Je ne pense pas qu’il faut des décisions impulsives pour l’an prochain parce que ça en désavantagera certains et que ce n’est pas ce que nous souhaitons, nous souhaitons des changements prévus assez longtemps à l’avance pour que personne ne se sente désavantagé, ils pourront embrasser le processus et le soutenir. »

Brawn veut étudier les dépassements

En 2009, l'aérodynamique des monoplaces avait évolué pour tenter de faciliter les dépassements. Les travaux avaient été menées par les équipes et la FIA. La FOM, qui gère les droits commerciaux, n'a jamais vraiment étudié cette question. Cela devrait changer avec Ross Brawn.

« Sincèrement, je ne sais pas quelles peuvent être les solutions, » reconnaît Brawn. « Une des choses que je veux faire au sein de la FOM est de créer une capacité d’édudier ces choses. La FOM n’a jamais eu cette capacité et elle a toujours dû se reposer sur les opinions des autres. La FIA le fait un peu, mais j’aimerais créer un petit groupe au sein de la FOM, qui aura l’expérience et la connaissance pour regarder ces problèmes et ces défis, afin d’avoir notre propre opinion sur la situation. »

Comme il l'avait déjà précisé, Ross Brawn n'aime pas les solutions artificielles, comme le DRS, le bouton qui permet d'abaisser l'aileron arrière, et donc d'avoir moins de traînée aérodynamique, quand un pilote est à moins d'une seconde d'un concurrent, pour faciliter un dépassement.

« Sincèrement, je ne suis pas un grand fan du DRS, » confirme-t-il. « Ca a résolu artificiellement un problème que nous ne voulions pas prendre à bras le coeur. Ca n’a pas la qualité ou le mérite d’un vrai dépassement. Le fait d’appuyer sur un bouton est de doubler signifie que nous ne voyons plus quelles sont les vrais (manoeuvres de dépassement). »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 30 janvier 2017 à 23:10 LLM 01 dit : Pour qu'un championnat soit interressant, il ne faut pas forcément 50 candidats au titre... Le duel Vettel Alonso en 2010 et 2012 avait beaucoup fait parlé de lui, mais curieusement ces dernières années, alors que ce coup-ci la lutte était entre Hamilton et Rosberg, tout le monde retiendra une saison terne. Je ne suis pas d'accord sur tout les points avec Carey, mais il a eu raison de dire que le duel Hamilton Rosberg mieux médiatisé aurait pu redonner plus d'attrait à la F1. Et puis qui dit que Mercedes gagnera la saison prochaine? Certes il est improbable qu'ils soient à la rue, mais souvent les changements de règlement s'accompagnent d'un changement de hiérarchie. Personnellement je mise plutôt sur Red Bull, avec un retour de Williams et McLaren (évidemment pas pour le titre, mais je vois bien Williams redevenir une force importante du plateau comme en 2014).

lundi 30 janvier 2017 à 20:12 leon dit : Et quand on voit les 24 heures de DAYTONA ou rien ne s'est passé avant le dernier quart d'heure : le pire avec ces ricains au pouvoir est certain pour la F1 / On regardera la première moitié du 1er tour , la dernière moitié du dernier tour et la messe sera dite .

lundi 30 janvier 2017 à 20:08 leon dit : Et si on était sérieux et réaliste un instant : Sauber ,Haas , Mclaren , Renault sans VASSEUR et Torro Rosso soit 10 des 20 sont et resteront derrière sans dépasser aucun des premiers . Une MERCO ( loulou) sera loin devant sans crainte d'etre dépassée . Restent 9 caisses : Les 2 RB feront mumuse avec Bottas et les 2 Ferrari . Les 2 Red Bull feront le show derrière Loulou . Quant aux 2 FI : aucune idée mais pas dans les 5 premiers . Alors : quels dépassements ? Ce sera plutot :à la queue leu-leu.