F1 - Renault veut dépasser le V6 Mercedes en 2018

F1 - Renault veut un meilleur moteur que Mercedes en 2018

Renault espère avoir un groupe propulseur meilleur que celui de Mercedes en 2018, avec de gros changements. Les moteurs n'atteignent pas encore 1000 chevaux.

Renault a un groupe propulseur moins bon que Mercedes depuis que cette motorisation a été introduite il y a trois ans. Le motoriste français a fait de gros progrès l'an dernier et il travaille sur de gros changements, qui mettront cependant du temps à venir.

« Nous avons des concepts radicaux dans les tuyaux pour passer devant (Mercedes), » promet Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, dans une interview pour le magazine allemand Auto Motor und Sport. « Mais pas pour cette saison. Il nous faut plus de temps. »

L'objectif de Renault est dépasser devant Mercedes en 2018, ce qui ne signifie pas qu'il n'y a aucun espoir pour la saison à venir : « Nous ne pensons pas être au niveau de Mercedes en début de saison (cette année), » reconnaît Abiteboul. « Mais nous nous plaisons à penser que nous aurons réduit l’écart pour que Red Bull se batte avec eux, s’ils ont un bon châssis. Et je suis sûr qu’ils y parviendront. Notre but est de dépasser le moteur de Mercedes en 2018. Cette année nous devrions être un peu derrière eux. »

Depuis le lancement des groupes propulseurs, Renault est le deuxième motoriste qui a le plus gagné, avec cinq victoires, deux de plus que Ferrari.

Les moteurs n'atteindront pas (encore) 1000 chevaux

Les moteurs ne cessent de gagner en puissance mais Cyril Abiteboul pense que la barre psychologique des 1000 chevaux ne sera pas atteinte cette année.

« Je pense que les meilleurs groupes propulseurs développeront entre 900 et 950 chevaux, » explique Abiteboul. « Les équipes qui tablent sur 1000 chevaux sont peut-être un peu trop optimistes. Je pense que même Mercedes n’y parviendra pas. Mais cet objectif est vraiment à portée avec le règlement actuel. »

Les jetons de développement disparaissent cette année. Cela permet en théorie de changer tout le moteur mais aucun motoriste ne le fera puisque le développement se fait à long terme.

« Nous sommes ceux qui ont fait le plus de progrès en 2016, même si nous sommes ceux qui ont utilisé le moins de jetons, » souligne Abiteboul. « Le système des jetons a surtout été supprimé parce qu’il ne permettait pas de réduire les écarts de performance entre les motoristes. Les règlements devaient aussi devenir plus simples. Je ne pense pas que ça a affecté notre programme de développement pour cette saison, même si le système des jetons était resté. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

mercredi 15 février 2017 à 07:17 Nicois06 dit : Renault devant Mercedes ? En nombre de pannes ou de moteurs cassés c'est sur ils sont largement devant !

lundi 13 février 2017 à 06:01 lonenirep dit : Renault arrivera à dépasser Mercos très rapidement ça ne fait aucun doute. Faut être aveugle pour pas le voir.

samedi 11 février 2017 à 20:20 avocado dit : @ lechat ; Abiteboul s'exprime en tant que DG de Renault-Sport qui est le partenaire de RB en tant que fournisseur du PU je vois pas où est le problème.

samedi 11 février 2017 à 17:41 leon dit : Abitboul ou " la vérité si je mens " .

samedi 11 février 2017 à 14:24 lechat dit : J'adore Cyril patron Renault dit: REDBULL a un bon châssis Renault peu être devant Mercedes mais Cyril votre écurie c Renault non!??? La honte franchement moi j'aurai les boules qu'une voiture équipée de mon moteur qui depuis n'est pas un fabriquant auto ni un équipementier soit devant moi et le pire quand je parle de la marque que je représente je dit on serra peu être devant avec redbull!!! Gère ton écurie plutôt que de parler des autres, faites un châssis ou racheter celui à redbull mais pitié faites les choses bien...

samedi 11 février 2017 à 13:09 avocado dit : Mercedes est sur le coup depuis un bail (des années avant l'arrivée de cette réglementation) alors que Renault-Sport a pris le train en marche et même si les progrés sont indéniables ils ne pourront pas rattraper cette avance technologique qui donne à Mercedes un avantage dans l'exploitation de cette technologie...à moins d'être un extraterrestre.

samedi 11 février 2017 à 10:25 jk dit : Je ne pense pas que Mercedes vas attendre que Renault les dépasse sont progresser également même si Renault progresse légèrement plus vite ils seront toujours derrière en terme de puissance. mais le châssis peut faire la différence?

samedi 11 février 2017 à 07:00 riccardo dit : bien sur qu'ils seront devant en 2018.

vendredi 10 février 2017 à 19:22 leon dit : Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir attrapé .