Publié le 11/02/2017 à 18:48

F1 - Haas veut gagner des places cette année

F1 - Haas pense pouvoir gagner des places

Haas espère profiter de l'expérience acquise en 2016 pour gagner une ou deux places au championnat. Gene Haas justifie son implication en F1.

Haas a réalisé une première saison au delà des espérances, avec la huitième place du championnat. Pour sa deuxième année en F1, l'équipe américaine, dont le fonctionnement est basé sur de solides partenariats avec Ferrari et Dallara, espère être plus performante.

« Si nous pouvons faire un peu mieux parce que notre business model en Formule 1 nous permet d’être plus efficaces dans notre fonctionnement, nous pourrions gagner une ou deux places, » estime Gene Haas, le propriétaire de l’équipe.

Aborder les changements de règlements imposés cette année peut être difficile pour une équipe aussi jeune, mais Haas ne repart pas à zéro comme l'an dernier.

« Je pense que ça a du bon et du mauvais, » estime Haas. « L’aspect positif est que nous n’avons pas à recruter tous les membres de l’équipe. Nous n’avons pas à nous soucier des camions et du reste de l’infrastructure. Nous avons déjà tout ça. »

« L’aspect négatif est qu’il y a moins de temps pour faire toutes ces choses et qu’il y a de gros changements de règlements, donc il faut être prêt. De l’autre côté, nous avons de meilleures relations avec un grand nombre de fournisseurs, donc ça devrait faciliter les choses. »

« Il y a du positif et du négatif. Ca devrait être tout aussi dur que l’an dernier, mais je pense qu’avec nos connaissances, nous devrions être un peu meilleurs cette année. »

- Interview : Grosjean confiant pour 2017

Haas juge la F1 bénéfique pour ses affaires

Avant de débarquer en Formule 1, Gene Haas avait créé une équipe de NASCAR. Il pense que réussir en sport automobile donne une image crédible à Haas Automation, sa société spécialisée dans la conception de machines-outils.

« Rouler en Formule 1 apporte une crédibilité qu’on n’a pas avec une publicité classique, » explique Gene Haas. « Les gens veulent qu’on leur montre les choses, qu’on leur montre ce qu’on peut faire pour qu’ils croient en nous. Ca se traduit bien en construisant des machines-outils, parce que si nous pouvons faire des voitures de course, nous pouvons faire des machines-outils. »

« C’était l’idée de base, convaincre les gens de notre capacité à faire des choses que les autres ne peuvent pas faire, et je pense que ça se voit dans la fabrication de machines-outils. »

« Les gens voient ce que nous pouvons faire en Formule 1, et les les gens pensent que Haas Automation peut construire des machines-outils de classe mondiale. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

lundi 13 février 2017 à 05:35 lonenirep dit : Ils vont perdre une place. Une année bien douloureuse pour ce courageux Haas, des mauvais choix qui vont porter des fruits pourris. Un ringard, non, deux sinon rien...

dimanche 12 février 2017 à 06:47 riccardo dit : hass a la casse!