Publié le 14/02/2017 à 12:28

F1 - Haas a mis du temps à choisir son approche

F1 - Haas n'avait pas prévu cette approche

Haas s'appuie sur ses partenariats avec Ferrari et Dallara mais l'équipe n'avait pas prévu cette approche. Son expérience en NASCAR a influencé ce choix.

Haas a développé un modèle inédit pour la Formule 1. L'équipe américaine le maximum de pièces possible à Ferrari et elle effectue son travail aérodynamique avec Dallara. Cette stratégie n'était pas prévue quand l'équipe a commencé à envisager son arrivée en F1.

« Quand nous avons débuté en Formule 1, l’idée était de tout faire nous même, » explique Gene Haas, le patron de l’équipe. « Nous allions être le constructeur traditionnel en faisant nous-même le châssis, la suspension, les composants et l’aéro. Mais c’était une immense entreprise, donc nous sommes un peu revenus en arrière et nous avons dit "Ok, à qui pourrions-nous nous associer ?", parce que c’était une charge de travail tellement gigantesque que c’était impossible à faire dans les huit ou neuf mois que nous avions. »

« Nous avons complètement changé de stratégie. C’est comme ça que nous avons fini par nous associer à Ferrari. »

L'équipe à fait taire les critiques

Le modèle employé par Haas a surpris et il a parfois été critiqué. Gene Haas estime que son équipe a prouvé qu'elle pouvait être performante en 2016. Elle a régulièrement marqué des points, ce que les dernières équipes à avoir rejoint la F1, Virgin, Team Lotus et HRT en 2010, n'avaient pas réussi pour leur première année.

« Au début il y avait beaucoup de scepticisme, » rappelle Haas. « Je pense que certaines personnes pensaient que nous serions en fond de grille toute la saison. »

« NBC Sports (diffuseur des Grands Prix aux Etats-Unis) nous a beaucoup soutenus, ainsi que tous ceux qui diffusent. Je pense qu’à la fin de la saison nous avons fait taire les critiques et que maintenant, la plupart des gens nous voient comme un prétendant sérieux. »

Haas a appris en NASCAR

Si Haas a pu arriver bien préparée en F1, c'est aussi parce que l'équipe n'est pas totalement nouvelle. Gene Haas a une équipe en Monster Energy NASCAR Cup, nommée Stewart-Haas depuis que Tony Stewart, l'une des stars du championnat, s'y est associé, et il a appris des erreurs faites à ses débuts dans ce championnat. C'est pour cela qu'il a voulu trouver de bons partenaires en F1.

« Notre première année en NASCAR a été vraiment dure, » se souvient-il. « Nous étions toujours à l’arrière et ça a duré environ six ans, et nous n’avions jamais de chance. Nous faisions notre arrivée en NASCAR et le championnat était intense pour les pilotes et les crew chiefs, et nous avions tout simplement du mal. »

Pour la F1, Haas a voulu arriver mieux préparé : « Nous avons évité toutes les erreurs que nous avons faites en NASCAR, et le plus important est de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas, » précise Haas. « Nous avons appris dans la difficulté, donc quand nous sommes arrivés en Formule 1, nous ne nous sommes pas concentrés sur la façon de faire les choses, mais sur ceux avec qui nous devions faire les choses. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 14 février 2017 à 15:10 lonenirep dit : N'ont plus qu'à embaucher le dernier Ex Renault libre Va;;;;r et ils l'auront enfin leur équipe de bras cassé.