Publié le 18/02/2017 à 19:05

F1 - Alonso était un choix trop risqué pour Wolff

F1 - Alonso était un choix trop risqué pour Mercedes

Toto Wolff aimait l'idée de recruter Fernando Alonso aux côtés de Lewis Hamilton, mais il pense que cela aurait créé des problèmes chez Mercedes.

Quand Nico Rosberg a annoncé sa retraite, le nom de Fernando Alonso est très vite apparu pour le remplacer. Bernie Ecclestone, alors gestionnaire commercial de la F1, soutenait ce choix. L'Espagnol aurait ainsi retrouver Lewis Hamilton, avec qui il a eu une très forte rivalité chez McLaren en 2007.

Mercedes a étudié la possibilité de recruter Alonso mais ce dernier a finalement rappelé son attachement à McLaren. Toto Wolff estime que le recruter aurait été un trop gros risque pour Mercedes en raison de son passé avec Hamilton.

« Si je me met à la place des supporters, j’aurais aimé voir Fernando là, revoir la rivalité de 2007, » a expliqué le patron de Mercedes Motorsport sur BBC Radio 5 live. « Mais pour l’équipe, ça n’aurait pas marché. »

« Il y a cette histoire et cette année qui a été particulièrement douloureuse pour Mercedes, en étant partenaire (de McLaren) à l’époque. Evidemment, les gens murissent, les gens changent, et ça aurait été un duo excitant, mais peut-être un peu trop excitant pour nous. »

Nico Rosberg aurait aimé voir Fernando Alonso le remplacer mais il estime aussi que ce duo aurait apporté trop de difficultés à l'équipe.

Mercedes voulait éviter les tensions des dernières années

Dans son choix de pilote, Mercedes a aussi voulu éviter les tensions vues ces dernières années entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Valtteri Bottas semble avoir un caractère qui permettra d'avoir une meilleure ambiance dans l'équipe.

« C’est évidemment une chose à laquelle j’ai pensé quand Nico m’a annoncé (sa retraite), » précise Toto Wolff. « Les deux se sont affrontés longtemps, beaucoup de choses s’étaient accumulées dans leur animosité historique. Nous devions gérer ça, du moins faire avec ça, dans l’équipe. »

« Apporter un nouvel élément, comme Valtteri, quelqu’un qui n’est vraiment pas politique, nous ouvre des opportunités. Ca nous donne peut-être plus de temps pour gérer d’autres choses que la relation entre les pilotes. »

Les tensions entre Hamilton et Rosberg ont été dures à gérer sur la fin. Ils se sont accrochés à Barcelone, à Montréal et au Red Bull Ring l'an dernier et l'équipe portait beaucoup d'attention à leur duel : « Ce n’était pas facile parce que c’était une situation exceptionnelle, et une chance pour l’équipe parce que notre voiture était assez bonne pour gagner des courses et des championnats, et les deux se battaient pour le titre, » rappelle Wolff. « Il était évident que ça ne pouvait pas toujours se passer à la perfection. »

« Nous n’avons pas voulu intervenir, nous voulions qu’ils se battent, mais il y avait des situations où nous sentions que ça allait trop (...) contre les intérêts de l’équipe. Il y avait tout le temps une bataille interne. En tant que compétiteurs, nous voulions qu’ils se battent en piste, nous voulions les controverses parce que le championnat a besoin de ça, et de l’autre côté, il y avait les intérêts de l’équipe, avec 1 500 ou 1 600 personnes qui travaillent 24h/24, sept jours sur sept, pour construire ces voitures. C’était dur de garder cet équilibre par moments. »

Wolff espère que la situation sera plus calme cette année : « Je ne m’attends pas à ce que ce soit toujours facile, mais Valtteri est celui qui entre le mieux dans les chaussures de Nico, » estime-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)14

mardi 21 février 2017 à 11:43 MANFRED91 dit : @MANFRED91. Je ne t'aurais jamais répondu sans ta remarque condescendante, je cite "MANFRED91, ton commentaire est digne d'une personne qui ne suit pas la F1 de très près." C'est si facile de faire sa pleureuse alors que c'est bien toi qui a cherché la polémique quand je ne t'avais rien demandé. Ensuite tu parles, tu t'éparpilles sur un type orgueilleux et blessé... mais pour moi tout va bien, tu ferai bien de ne pas qualifier ton prochain d'adjectifs qui te vont comme une paire de gants. J'ai exprimé mon opinion sur le sujet qui nous passionne et tu peux si tu le souhaite faire de même sans présumer des connaissances des autres ou leur donner une leçon. Pour le clore le débat quand je pense qu'Hamilton battrait Alonso, (j'ai le droit de le penser me semble-t-il) j'ai étayé mes propos ; et en ce qui concerne le choix de Mercedes je le trouve judicieux car je pense, pour avoir vu de nombreux duels en interne dans les équipes en F1, que cela se termine (presque) toujours mal (Mansell-Piquet, Prost-Senna, Raikkonen-Montoya...etc...) voire très mal, (Villeneuve-Pironi). Les grandes maisons que sont les équipes de F1 peuvent accueillir chacun un talent qui pousse le second équipier vers le haut pour le bien de l'équipe. C'est mon opinion, et il est dommage d'en arriver à ce dialogue de sourd pour se faire entendre. Mais vas-y, fais les remarques que tu veux, aucun règlement ne l'interdit après tout.

mardi 21 février 2017 à 09:47 @MANFRED91 dit : C'est la première fois que je t'adresse la "parole".. Enfin, compte tenu du ton employé, on sent bien l'ego piqué. Et bien tu apprendras au-moins une chose aujourd'hui : on peut regarder la F1 depuis 42 ans (1983 ? petit jeunot..) et faire des lol ou des mdr. L'apport des petits-enfants et la jouissance d'une certaine jeunesse d'esprit j'imagine. Pour le reste je maintiens ce que j'ai dit précédemment. Cautionner le choix de Mercedes alors qu'on aurait, comme grand nombre de passionnés, pu avoir la réponse à l'une des questions phares du paddock, et se contenter d'un "peu importe, je pense que", c'est indigne d'un connaisseur pour moi, justement. De même ça aurait eu le mérite de réveiller cette F1 devenue bien insipide, a fortiori pour des personnes de nos âges.. Pour le reste je n'ai pas lu le quart des pavés postés, je vois bien le genre de personnage orgueilleux qui se trouve au bout de la ligne, obligé de faire toute une histoire quand on a l'impudence de lui faire remarquer sa bêtise. Et je prendrai bien soin de ne pas oser une future remarque ! Allez bon courage.

lundi 20 février 2017 à 23:36 Manfred91 dit : Le nombre d'années passées à regarder la F1 ne sonne pas creux bien au contraire elles permettent de juger en se basant sur des éléments de comparaison historique ; et cette réplique ne s'adressait qu'à celui qui m'a fait cette remarque alors qu'il semble posséder bien peu de connaissances lui même. Quand au duel Vettel Alonso 2010 n'oublions pas les soucis mécaniques de Vettel lors des 2 premières course ou l'abandon au GP de Corée qui offrirent victoires et points à Alonso ou encore le GP d'Allemagne ou Massa reçu cet étrange message "Fernando is faster did you hear the message ?" ... ne refaisons pas les courses mais Vettel méritait clairement la victoire d'autant plus que Son équipier ne fut pas considéré comme Un porteur d'eau comme le pauvre Massa chez Ferrari. À bon entendeur...

lundi 20 février 2017 à 22:56 Oui. dit : On peut parler de la Ferrari face à la RedBull en début de saison sinon... C'était plus serré sur la fin, mais honnêtement Alonso nous a évité l'ennui total avec un Vettel archi dominateur. Alonso est arrivé dans une équipe et à dû se battre pour remonter, pendant que RedBull arangait la monoplace de Vettel dans les derniers détails. Ils l'ont d'ailleurs dit lors de l'arrivée des V6, Vettel devra composer avec une monoplace pas optimisée spécialement pour lui dans les moindres détails. Pour moi (et bien pour moi hein, pas de généralisation ici), Alonso à gagné un mérite chez Ferrari que Vettel, qui suit le même chemin, n'a toujours pas glané. Chacun son avis ! Au passage, le nombre d'années passées à regarder la F1 ne compte pas pour moi. C'est marrant de voir ce genre de répartie balancée pour asseoir ses propos. Ça sonne creux... Juste comme ça....

lundi 20 février 2017 à 15:32 MANFRED91 dit : Ah... mon petit @MANFRED91... ça faisait longtemps... pour tout dire, je m'inquiétais un peu ! Et à vrai dire, je m'ennuyais aussi de tes commentaires précis, de ton analyse au scalpel dont tu nous régales ... le tout ponctué d'onomatopés dont toi seul à le secret et que le monde entier t'envie : "MDR" et autres "LOL" tu même métal. Saches, pour ta gouverne, ami professionnel F1 à l'emporte pièce qu'il est vrai que je regarde la F1 depuis peu... 1983 ! Et cela est un peu léger il est vrai si l'on considère la date officielle de la création du championnat (1950)époque ou j'imagine tu étais toi-même déjà unanimement reconnu comme un monument respecté et un puit de science de la F1. Mais trêve de plaisanterie, mon analyse se base sur le fait que lors de sa toute première saison chez Mc Laren (2007) Hamilton, alors novice, remporta autant de victoires qu'Alonso ... double champion du monde (excusez du peu !) glana autant de points et termina devant lui au championnat au regard des 2èmes places remportés. Hamilton ayant évolué... et progressé, se trouvant intégré chez Mercedes depuis 2013, il me semble logique de penser qu'il battrait Alonso. Voilà mon cher @MANFRED91... mais, tout cela, du haut de ton infini savoir et de tes connaissances Himalayennes, tu devais déjà t'en douter un peu. (Et sinon, lu surf sur les sites de jardinage... toujours pas intéressé ?)

lundi 20 février 2017 à 13:17 @MANFRED91 dit : MANFRED91, ton commentaire est digne d'une personne qui ne suit pas la F1 de très près. Pour toi aussi, pas de place au sport, tu préfères "penser que Hamilton aurait battu Alonso". Mdr... Moi j'en sais rien, mais j'aurais bien aimé savoir.

dimanche 19 février 2017 à 23:12 MANFRED91 dit : Alonso n'a rien prouvé face à Vettel. Ces deux là n'ont jamais été coéquipiers. Ils se sont affrontés deux fois pour le titre en 2010 et 2012 et Vettel l'a emporté les 2 fois malgré plusieurs soucis mécaniques. Je me souviens par ailleurs d'une fanfaronnade qu'Alonso avait lancé à Vettel "Tu es le plus jeune double champion du monde, nous verrons lequel de nous deux sera le plus jeune triple champion" ... et nous avons vu !

dimanche 19 février 2017 à 22:21 Oui. dit : Alonso à tout prouvé face à Vettel. C'est pas toujours les meilleurs qui gagnent, sans rien enlever au talent de Vettel. La décision de Mercedes est prévisible et décevante, l'argent avant tout.

dimanche 19 février 2017 à 19:54 MANFRED91 dit : Bon choix de Wolf car la situation serait vite devenue ingérable compte tenu de l'égo sur dimensionné d'Alonso ! Je ne suis pas un grand fan d'Hamilton mais force est de reconnaître que son niveau est impressionnant et il est de plus parfaitement intégré à l'équipe. La saison 2007 avait démontré que n'ayant jamais piloté une F1 dans le cadre d'une course Hamilton s'était d'emblée hissé au niveau d'Alonso, alors en 2017, je pense qu'il l'aurait battu. Je n'ai jamais considéré Alonso comme le meilleur, ces deux titres ne m'ont jamais convaincu et en plus cela remonte ... à plus de 10 ans !

dimanche 19 février 2017 à 18:05 leon dit : Tout à fait d'accord : Toto est un salarié comme les autres et il obéit aux ordres de son chef , lequel n'a qu'un objectif : Que Merco gagne des courses et le championnat et peu lui importe si le pilote s'appelle Dupont ou Dupond .

dimanche 19 février 2017 à 14:00 Tibou dit : C'est pas Wolff mais avant tout les pros du marketting Mercedes qui ont choisi. Pas de place à la fantaisie, c'est rigide, le sport vient après, pas là pour ça mais pour soigner l'image de la marque. Comme quoi chacun son métier car personnellement je trouve que c'est une phénoménale erreur, une opportunité qu'il ne fallait pas laisser passer. Preuve en est que les retombées recherchées par Mercedes ne se situent pas parmi les fans mais parmi "les autres", ceux qui voient subrepticement une flèche d'argent au JT ou laissent trainer une oreille pas intéressée aux discussions sur le sujet. Tout l'inverse de Ferrari. Personnellement j'en ai assez de Mercedes, même s'il faut admettre qu'ils ont superbement préparé leur domination.

dimanche 19 février 2017 à 13:17 amotorsport dit : Oui et en plus des titres un niveau hors norme. Même si je n'apprécie pas bcp Hamilton de par certains côtés, j'admets qu'il reste un des meilleurs pilotes du plateau...Et Fernando reste pr moi LE meilleur de tous donc oui ça aurait eu de la gueule. N'oublions pas non plus que l'an prochain de nombreux top pilotes arrivent en fin de contrat, il n'est donc pas trop tard. bon dimanche à tous.

dimanche 19 février 2017 à 08:55 avocado dit : Avec cinq titres de champions du monde à eux deux c'est sûr on passait dans la catégorie élite.

samedi 18 février 2017 à 20:41 ManorMarussia dit : Je croyais qu'il fallait prendre des risques dans la vie... Surtout en F1!