Publié le 21/02/2017 à 10:06

F1 - Gutierrez a été « trop confiant »

F1 - Gutierrez croit en la Formule E

Esteban Gutierrez n'a pas reçu la confiance qu'il espérait en F1 et il pense avoir été trop confiant. Il veut maintenant se tourner vers la Formule E.

Esteban Gutierrez a perdu sa place chez Haas à la fin de la saison 2016. Il ne sera plus en F1 cette année. Il sentait qu'il devait se lancer dans une nouvelle aventure, même s'il pense qu'il pourrait faire son retour.

« Je ne ferme jamais la porte, » a déclaré le Mexicain à CNN. « Jamais, jamais. j’aime vraiment la Formule 1. Je veux toujours voir une façon de grandir, avec une volonté de l’équipe et du pilote et, disons, une voie pour que je puisse progresser. En F1, je suis arrivé au stade où je n’avais pas ça à court terme, et c’est pour ça que j’ai décidé de passer à autre chose. Ca a été quatre années très difficiles. Mais j’ai beaucoup appris. »

Gutierrez espérait disputait une deuxième saison chez Haas et il n’a pas anticipé son départ : « C’était le but au début, » précise-t-il. « J’ai été trop confiant à ce sujet et c’était mon erreur, être trop confiant pour que les choses se fassent. »

« Je me concentrais sur les résultats et j’étais confiant pour que le projet se poursuive comme on l’avait dit au début. Mais je ne les critique pas, je ne critique personne, parce que c’est moi qui ai été trop confiant. »

Gutierrez croit en la Formule E

Après deux saisons comme titulaire chez Sauber, une comme pilote d'essais de Ferrari et une dernière comme titulaire chez Haas, Esteban Gutierrez a décidé de se tourner vers la Formule E. Il fera une première apparition à Mexico et il veut rester dans ce championnat, qui représente l'avenir pour lui.

« Mon idée est de tout préparer pour une saison quatre (complète), c’est ce que j’espère, » précise Gutierrez. « D’ici deux à trois ans, je vois la Formule E devenir l’une des catégories les plus importantes du sport automobile. »

« C’est un concept totalement différent de la Formule 1 mais c’est passionnant d’arriver et de voir qu’il y a un bel avenir. Les voitures électriques sont l’avenir de la mobilité dans le monde, la plupart des gens le savent. La Formule E a beaucoup grandi, les courses en elles-mêmes sont plus intéressantes et on m’a dit que c’est fun à piloter. »

Renault, DS, Audi, Jaguar, Mahindra et BMW sont déjà impliqués. Mercedes pourrait rejoindre le championnat pour la cinquième saison. Des rumeurs évoquent aussi une implication de Ferrari : « Je ne me rappelle pas d’un championnat avec autant de constructeurs impliqués ces dernières années, » souligne Gutierrez. « Plus on peut avoir des constructeurs parmi les plus importants, comme Ferrari, plus c’est bon pour le championnat. Ce n’est qu’une question de temps. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez