F1 - Les soucis d'ERS de Renault se sont amplifiés

F1 - Renault va devoir modifier son ERS

Renault a eu des soucis sur un élément de l'ERS cette semaine, suite à une modification, mais le motoriste a déjà prévu des correctifs pour Melbourne.

Renault vit une semaine compliquée à Barcelone. Plusieurs problèmes sont survenus sur le groupe propulseur, avec une alerte mardi, une perte de pression hydraulique mercredi et de nouveaux soucis ce jeudi, qui ont poussé l'équipe à remplacer le groupe propulseur. Jolyon Palmer s'est aussi arrêté sur la piste en fin de journée.

Red Bull a aussi eu problèmes, avec un même souci survenu deux fois mercredi, et le besoin de remplacer le groupe propulseur à la mi-journée. L'équipe avait également eu un problème sur la batterie de l'ERS le premier jour la semaine dernière. Toro Rosso n'a pas été épargnée dans la première semaine d'essais, avec un souci le troisième jour et un seul tour le dernier jour, à cause d'un souci sur le groupe propulseur.

Cette semaine, les problèmes viennent surtout de changements sur l'ERS, le système de récupération de l'énergie, mais Renault a déjà prévu des correctifs.

« Nous avons un tout nouveau groupe propulseur en 2017 et notre kilométrage a été limité sur un élément nouveau de l’ERS cette semaine, » précise Rémi Taffin, le directeur technique moteur de Renault. « Nous avions vu des problèmes similaires lors du développement sur les bancs, mais cela s’est amplifié en piste. »

« Des correctifs sont déjà en route et nous espérons les mettre en place à Melbourne pour atteindre le niveau requis de fiabilité en début de saison. Cela a néanmoins impacté notre roulage à Barcelone et nous avons revu nos plans du jour. »

C’est pour cette raison que Renault n’a finalement aligné que Jolyon Palmer ce jeudi, alors que Nico Hülkenberg devait aussi rouler dans l’après-midi: « Jolyon était ainsi au volant aussi bien le matin que l’après-midi afin d’accumuler les tours avec la R.S.17 après avoir subi plus de contretemps que Nico sur ces essais, » précise Taffin.

Si la fiabilité pose encore problèmes, les performances sont au niveau escompté : « Sur le plan des performances, nous sommes contents d’avoir accompli un solide pas en avant et il y en aura davantage à venir durant l’année, » promet Taffin. « Nous en apprenons tous les jours sur la voiture, il s’agit donc de progrès constants. »

- Vettel conserve la première place

Palmer n'était pas à l'aise dans la monoplace

Ces problèmes ont empêché Jolyon Palmer d'avoir une bonne journée. Il n'a pas été très à l'aise dans la Renault mais il reste convaincu de son potentiel.

« C’était une journée assez frustrante avec des interruptions de notre côté, mais aussi d’autres en piste, » indique l’Anglais. « Nous n’avons jamais semblé pouvoir nous mettre dans le rythme et je n’ai pas eu les mêmes sensations qu’auparavant. »

« Nous examinons en profondeur les données pour comprendre où nous devons progresser, car nous savons que le potentiel est là. J’espère une meilleure journée demain pour conclure les essais. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez