Artega : une sportive électrique de 1.278 ch !

Artega Scalo Superelletra (2017) : GT 100% électrique de 1278 ch

Artega tente une nouvelle renaissance, au travers d’une GT électrique de 1 278 ch habillée par Touring, au salon de Genève 2017.

Le phénix allemand va-t-il enfin renaitre de ses cendres ? Après le petit coupé GT version électrique, Artega change de cap. Connu pour avoir lancé un coupé à moteur central à la fin des années 2000, le petit constructeur missionne cette fois le carrossier italien Touring Superleggera d’habiller une trois places 100 % électrique, nommée Scalo Superelletra.

"Le projet est devenu réalité en 4 mois ! » souligne le chef du Design Louis de Fabribeckers. Au cahier des charges figure une sportive entraînée par 4 moteurs électriques, capable d’atteindre 300 km/h et de couvrir 500 km. "Nous avions des indications sur l’empattement, les voies, les trois sièges identiques, le plancher plat. J’ai voulu un dessin élégant, intemporel, dans la continuité de la GT..."

Produite en 2019

Les caractéristiques, justement, semblent présomptueuses : pic de puissance à 1 278 ch (ensemble Voltabox), autonomie, vitesse bridée à 300 km/h, poids inférieur à 1 850 kg, 0 à 100 km/h en 2’’7, prix supérieur à 500.000€... Cette Artega GT XXL repose sur une baignoire en carbone (+ faux-châssis alu), recouverte d’alu et de carbone (capot, coffre, portes). Au-delà de la spécificité des trois places en quinconce, rappelant la fameuse McLaren F1, la Superelletra pourrait se recharger et retrouver une autonomie de 100 km en 4 minutes.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le concept deviendrait réalité au printemps 2019 et serait produit à 50 exemplaires maxi. Le projet paraît peu crédible et le phénix Artega devrait avoir du mal à renaître de ses cendres, cette fois encore. Dommage, la GT thermique (VR6 Volkswagen 300 ch) poids plume (1 270 kg) a laissé d’excellents souvenirs : comportement plus vif que celui d’un Cayman, sensations mécaniques.

Quelques chiffres

Voici quelques données résumant le projet de renaissance Artega, associant une technologie allemande (Paragon, Voltabox) à une plastique italienne (Touring) :
> Moteur : 4 électriques, 1 278 ch
> Transmission intégrale
> Perfs : 0 à 100 km/h en 2’’7, 300 km/h
> Poids : moins de 1 850 kg
> Tarif : supérieur à 500 000 €
> Commercialisation : 2019, maxi 50 exemplaires.

Photo : Greg/EMAS

Photo de Julien Diez

posté par :
Julien Diez

Réagissez

Commentaire(s)4

dimanche 23 juillet 2017 à 16:10 Fresh dit : 1850 kg, une sportive, ou là là ...

lundi 20 mars 2017 à 15:27 MR.MK2 dit : Non mais sérieux quand on voit l'Artega..... Et ce machin spatial, les pains de weed sont en libres circulations!😖

lundi 20 mars 2017 à 15:24 MR.MK2 dit : C'est moche mais il faut surtout pas le dire c'est pour cette raison que vous supprimez les commentaires?

lundi 20 mars 2017 à 15:11 MR.MK2 dit : L'artega était magnifique... la c'est digne de Mansory... ils ont pété un plomb ou quoi??? Batman à fait une commande spécial?