Publié le 01/04/2017 à 18:04

F1 - Les contours des futurs moteurs définis

F1 - Les objectifs définis pour les moteurs de 2021

La FIA a fixé plusieurs objectifs pour la motorisation qui devrait être lancée en 2021. Le but est d'avoir des moteurs moins complexes et moins chers.

Le règlement sur les groupes propulseur sera en vigueur jusqu'en 2020. Une nouvelle motorisation pourrait être lancée la saison suivante et une réunion a eu lieu vendredi entre la FIA, les nouveaux détenteurs des droits commerciaux, les motoristes actuels et d'autres constructeurs, dont Volkswagen, au sujet du cap à donner.

Aucune motorisation précise n'a été définie mais la FIA a annoncé que des objectifs ont été fixés. La nouvelle motorisation devra rester le sommet de la technologie en sport automobile et un laboratoire de nouvelles technologies utiles pour les voitures de route.

Le but sera de mettre en place une motorisation plus simple que les groupes propulseurs, et moins coûteuse, tout en améliorant le son.

Le moteur devra aussi permettre aux pilotes d'attaquer.

La FIA se réjouit des discussions

La FIA est satisfaite des conclusions de cette première réunion. Les différents acteurs semblent être d'accord sur la direction à prendre.

« Je suis vraiment satisfait du processus, et du fait que tant d'acteurs ont pu s'accorder sur une direction pour le championnat du monde de Formule 1 dans un domaine aussi important dans la technique, » indique Jean Todt, le Président de la FIA.

« Evidemment, nous devons maintenant nous réunir et travailler sur les détails autour de ce que seront les groupes propulseurs de 2021, mais nous avons débuté du bon pied, et je suis impatient de travailler dans le processus qui permettra de prendre la meilleure décision pour la Formule 1 à l'avenir. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)15

vendredi 07 avril 2017 à 10:39 avocado dit : Côté bio carburant là je crois qu'on est dans un autre monde en F1 avec des indices d'octane sans commune mesure avec les carburants du commerce et des solutions plutôt agressives pour favoriser l'explosion à l'allumage. Il y a peu j'avais demandé plus d'infos sur ce forum concernant la composition des divers carburants utilisés dans la saison mais sans réponse précise.

mercredi 05 avril 2017 à 15:53 Nanbawan dit : Notons qu'il faudrait augmenter le débit massique de carburant pour augmenter le régime et donc la consommation. Supprimer le MGU-H aussi irait dans ce sens... Les moteurs seront donc moins efficients. Ceci étant, en compensant par l'utilisation et le développement de bio carburants novateurs, la F1 pourrait retomber sur ses pattes d'un point de vue développement durable et ainsi contenter un peu tout le monde.

mercredi 05 avril 2017 à 15:48 Nanbawan dit : @Vallely69 "Les moteurs tournent déjà entre 16 et 17000 trs" En fait le règlement stipule une limite de 15000 rpm mais dans les faits en raison de la limite de débit massique de carburant, les moteurs ne dépassent guère les 13000. De plus le MGUH récupère de l'énergie sur l'échappement au niveau du turbo d'où l'effet "silencieux". Un V6 biturbo de compétition tournant à 15000 rpm en échappement libre ferait plus de bruit !

mardi 04 avril 2017 à 18:21 gdkgtg dit : poisson davril les kikous

dimanche 02 avril 2017 à 17:03 Loul le vrai dit : Pour faire du volume sonore, rien de tel qu'un bi-cylindre turbo-compressé avec pot de détente. 22 mobylettes à 4 roues rien de tel pour produire du vacarme.

dimanche 02 avril 2017 à 14:28 avocado dit : Oui c'est sur le bruit c'est un paramétre en course mais qu'est ce qui importe de nos jours dans un monde de plus en plus pollué le fracas d'un moteur ou son efficience? Une F1 qui fait aujourd'hui 300 bornes avec 30% de carburant en moins moi ça m'épate et je me dis qu'il faut savoir évoluer et ne pas rester figé sur des positions qui n'ont plus lieu d'être compte tenu des circonstances.

dimanche 02 avril 2017 à 10:11 FanF1 dit : Pour le bruit V6 ou V8, parce que les 4 cylindres c'est pas terrible... Pour la technologie, d'ici là, de gros progrès vont encore être faits, difficile de se prononcer.

dimanche 02 avril 2017 à 09:37 avocado dit : En terme de réduction des coûts le KERS et tous ses systèmes est ruineux et surtout extrêmement compliqué à optimiser car en parallèle les ingénieurs aéro demandent une miniaturisation des piéces pour mieux l'intégrer dans une coque de F1.Une autre piste serait de ramener les blocs thermiques à quatre cylindres à l'image de ce que fait Porsche en LMP1.Perso je n'y croyais pas, quatre cylindres en compétition ça fait rigoler, mais quant on voit ce qu'ils en tirent ça laisse réveur et surtout les résultats sont là.

dimanche 02 avril 2017 à 08:57 ManorMarussia dit : Les V12 10 Litres quadriturbo compresseurs 28 soupapes il n'y a que ca de vrai... Des vrais Moteurs quoi. Ca me manque les vraies pointes de vitesse en ligne droite.

dimanche 02 avril 2017 à 08:05 Vallely69 dit : @Nanbawan Les moteurs tournent déjà entre 16 et 17000 trs et je ne pense pas qu'une augmentation de vitesse les rendrait plus bruyant. En revanche une monté en cylindrée oui ... car là ce sont des 1.6L !

dimanche 02 avril 2017 à 07:09 'Marie.Chantal dit : le moteur du futur...2 cylindres 1000 cm3 bi turbo hybride

dimanche 02 avril 2017 à 01:03 LLM 01 dit : Moi au contraire je pense voir une plus grande part hybride avec une vraie récupération d'énergie à l'image de ce qui se fait en LMP1... Par contre je pense que les V6 seront maintenus car plus de cylindres = plus de poids et vu qu'on va vers une amélioration des performances, augmenter le poids n'aurait pas de sens.

samedi 01 avril 2017 à 22:18 Nanbawan dit : Le MGU-H est assez peu pertinent d'un point de vue de la voiture de Monsieur Toutlemonde puisqu'il faut rouler à fond pour que ça serve à quelque chose. Une solution simple serait un V6 turbo + KERS puisque ça limiterait les modifs sur le moteur à combustion ; les moteurs tourneraient plus vite et seraient plus bruyants. Ça peut sauver la peau de Honda et permettre à d'autre de pointer leur nez. On peut aussi imaginer l'utilisation de bio carburant.

samedi 01 avril 2017 à 19:54 leon dit : La quadrature du cercle , ce qui chacun sait est impossible .

samedi 01 avril 2017 à 18:38 avocado dit : D'après ce qu'il est dit on va donc rester dans de l'hybridation mais avec probablement un rééquilibrage des deux composantes c-à-d moins de récupération énergétique et plus de puissance sur le thermique.