IndyCar - Alonso sera au départ à Indianapolis

IndyCar - Fernando Alonso va disputer les 500 miles d'Indianapolis

Fernando Alonso va disputer les 500 miles d'Indianapolis cette année, dans une monoplace engagée par McLaren et Andretti. Il ne sera donc pas présent à Monaco.

Ces dernières semaines, des rumeurs ont évoqué une lassitude du côté de Fernando Alonso face aux soucis de Honda, et un possible départ avant la fin de la saison. L'Espagnol va rester mais il va faire une infidélité à la F1 en disputant les 500 miles d'Indianapolis à la fin du mois de mai. Alonso reste chez McLaren et Honda puisque la monoplace sera engagée par l'équipe anglaise, avec le moteur Honda utilisé en IndyCar. Elle sera préparée par Andretti Autosport, l'une des principales équipes du championnat.

- Tout s'est joué très vite pour Alonso
- McLaren n'a pas choisi le remplaçant d'Alonso
- Hamilton espère voir Button à Monaco
- Alonso pense aussi aux 24H du Mans
- Alonso estime que Dennis aurait dit non
- Mise à jour : Button remplacera Alonso à Monaco

Cette décision signifie que Fernando Alonso devra manquer le Grand Prix de Monaco, disputé le même jour. Il fera son retour dans la McLaren dès la course suivante, et l'équipe n'a pas encore désigné son remplaçant.

« Je suis immensément excité de disputer l'Indy 500 avec McLaren, Honda et Andretti Autosport cette année, » déclare Alonso. « L'Indy 500 est l'une des courses les plus célèbres du calendrier mondial en sport automobile, ça ne rivalise qu'avec les 24 Heures du Mans et le Grand Prix de Monaco, et c'est évidemment avec regret que je ne pourrai pas rouler à Monaco cette année. Mais Monaco sera le seul Grand Prix 2017 que je manquerai, je serai de retour dans le cockpit de la McLaren-Honda MCL32 pour le Grand Prix du Canada début juin. »

Alonso fait face à un immense défi. Il n'a jamais roulé sur ovale jusqu'à présent, et il s'apprête à le faire dans la plus grande épreuve sur ce type de tracés : « Je n'ai jamais roulé dans une monoplace d'IndyCar jusque là, et je n'ai jamais roulé sur super-speedway non plus, mais j'ai confiance pour prendre mes marques rapidement, » assure-t-il. « J'ai regardé beaucoup d'IndyCar à la télévision et sur internet, et il est évident qu'il faut une grande précision pour rouler proche des autres voitures, côtes-à-côtes, à 350km/h. Je réalise que ça sera un apprentissage express, mais je vais partir à Indianapolis juste après le Grand Prix d'Espagne, pour tester notre McLaren-Honda-Andretti à partir du 15 mai, en espérant faire beaucoup de kilomètres tous les jours, et je sais à quel point les mecs d'Andretti Autosport sont bons. Je serai fier de rouler avec eux, et je veux exploiter leurs connaissances et leur expérience autant que possible. »

Alonso veut gagner les 500 miles et les 24 Heures du Mans

Durant sa carrière, Fernando Alonso a plusieurs fois affiché sa volonté de remporter les plus grandes épreuves du sport automobile. C'est en ce sens qu'il sera au départ des 500 miles d'Indianapolis.

« J'ai remporté le Grand Prix de Monaco deux fois, et j'ai l'ambition de remporter le Triple Couronne (le Grand Prix de Monaco, les 500 miles d'Indianapolis et les 24 Heures du Mans), ce qu'un seul pilote a réussi dans l'histoire du sport automobile : Graham Hill, » rappelle Alonso. « C'est un immense défi, mais j'y suis prêt. Je ne sais pas quand je roulerai au Mans, mais je veux le faire un jour. Je n'ai que 35 ans : j'ai beaucoup de temps pour le faire. »

McLaren n'a laissé aucun indice sur le remplaçant de Fernando Alonso à Monaco. Jenson Button, remplacé par Stoffel Vandoorne cette année, reste sous contrat. L'équipe peut également choisir un membre de son programme de jeunes pilotes, Oliver Turvey, Nobuharu Matsushita ou Nyck de Vries.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 12 avril 2017 à 20:08 avocado dit : @ stef05 ; pas de cojones Alonso? ça m'étonnerait, je dirais plutôt début de la décomposition chez MCL on sauve ce qu'on peut.

mercredi 12 avril 2017 à 19:49 stef05 dit : Le grand prix de Monaco reste le dernier mohican des grands prix à l'ancienne, où la puissance n'a pas forcément l'avantage face à un pilotage de haut niveau à 100% et frôlant constamment le rail. Mauvais choix, pas le niveau ou pas de cojones ?

mercredi 12 avril 2017 à 18:44 zut ! dit : Beau pari !

mercredi 12 avril 2017 à 14:52 LLM 01 dit : En même temps c'est génial de le voir dans une autre discipline, et en même temps il rate le seul grand prix où le déficit de puissance de la McLaren n'aurait pas été trop pénalisant...

mercredi 12 avril 2017 à 13:50 avocado dit : Vu le niveau de la MCL ça doit pas ce bousculer au portillon pour le remplacer...

mercredi 12 avril 2017 à 13:06 DSM19 dit : génial vas-y mon gars l'idéal serait une bataille avec Juan Pablo MONTOYA mais bon cela restera un rêve grand souhait de pouvoir d'achat au moins finir la course