Publié le 13/04/2017 à 10:39

F1 - Tout s'est joué très vite pour Alonso

F1 - Comment Alonso a décidé de faire les 500 miles d'Indianapolis

L'idée d'aligner Fernando Alonso aux 500 miles d'Indianapolis est née à Melbourne, il y a moins de trois semaines. Une blague est devenue réalité.

Fernando Alonso a créé la surprise en annonçant sa participation aux 500 miles d'Indianapolis avec McLaren, Honda et Andretti Autosport. Il renoncera à disputer le Grand Prix de Monaco pour le faire. Le projet est parti d'une plaisanterie il y a moins de trois semaines, pendant le week-end du Grand Prix d'Australie.

- Alonso pense aussi aux 24H du Mans
- Alonso estime que Dennis aurait dit non


« Ca s'est fait assez vite, » a déclaré Zak Brown, le directeur exécutif de McLaren, selon ESPN. « L'idée de le faire avec Fernando Alonso et Honda était exceptionnelle, c'était un peu en rêve et un peu tôt pour le réaliser. »

« Ce sont les situations où une blague a une part de vérité. Avant l'Australie, j'ai dit à Fernando "Un Jour, il faudrait que l'on fasse Indianapolis ensemble..." J'ai lancé l'idée, et Fernando a répondu avec humour. Je me suis dit "Ok, j'ai lancé l'idée, mais je vais en rester là". »

« Puis quand je me suis retrouvé avec Fernando, (Eric Boullier, le directeur de la compétition) et Honda en Australie, c'est arrivé dans la discussion, un matin, et Fernando a dit "Honda, vous avez une incroyable histoire sur cet ovale. Je rêve de la Triple Couronne et je voulais faire les 24 Heures du Mans avant, et j'adorerais faire les 500 miles d'Indianapolis avec vous". Rien n'était défini, mais je me suis dit "Ah, il est peut-être sérieux !" »

Après avoir remporté le Grand Prix de Monaco, Fernando Alonso veut s'imposer aux 500 miles d'Indianapolis et aux 24 Heures du Mans, et avoir la Triple Couronne. Tout est allé très vite dans les jours suivants : « En Chine, nous avons discuté de la façon dont nous pourrions le faire, nous en avons parlé avec Honda, il y a eu un diner entre Eric, Fernando, son manager, Luis (Garcia Abad), et il a dit "Je vais y réfléchir", » précise Brown. « Le lendemain matin, Fernando a dit "Faisons les 500 miles d'Indianapolis avec Honda". »

« Il y a eu un gros travail en coulisses avec l'IndyCar pour que ce soit possible, Michael Andretti, et évidemment ça ne se serait pas fait sans le soutien de Honda. »

Ce n'est que lundi que Fernando Alonso a su qu'il serait au départ : « Samedi, je suis arrivé sur le circuit et j'ai dit "Oui, c'est une bonne décision pour tout le monde, pour moi, pour la F1, pour les supporters, pour tout le monde", » indique Alonso. « Lundi, tout est devenu concret. Le samedi en Chine, je n'étais pas totalement certain que ce soit encore possible de le faire si vite, mais nous avons eu une grosse aide de l'IndyCar, du circuit, du promoteur, des contacts de Zak et d'Andretti Motorsport. »

Alonso veut être le meilleur pilote au monde

Cette fameuse Triple Couronne, uniquement remportée par Graham Hill dans l'histoire du sport automobile, est la principale motivation de Fernando Alonso.

« Zak m'a interrogé sur mes ambitions et mes projets pour l'avenir, » a expliqué l'Espagnol à Reuters. « Donc j'ai évoqué la Triple Couronne. Pour être le meilleur pilote au monde. Je dois soit remporter huit championnats, et en avoir un de plus que Michael Schumacher, ou remporter différents championnats. »

Mais si cette participation à Indianapolis, et donc cette absence à Monaco, est possible, c'est aussi parce que McLaren est en difficulté en F1 : « Sincèrement, si nous nous battions pour le championnat, nous ne pourrions pas nous permettre de perdre une opportunité de marquer 25 points, » reconnaît Alonso. « Nous ne sommes malheureusement pas dans cette situation. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 13 avril 2017 à 18:22 jpo dit : Faut bien donner à manger à Alonso pour pas qu'il s'en aille, cela dit c'est une très bonne nouvelle pour le sport automobile

jeudi 13 avril 2017 à 13:36 Speed dit : Dommage d'en arriver là quand même ni McLaren ni Honda méritent cela! En espérant que la roue tourne!

jeudi 13 avril 2017 à 12:45 DSM19 dit : bonne chance au taureau des Asturies