Publié le 25/04/2017 à 20:29

F1 - Le halo laisse sa place au bouclier pour 2018

F1 - Le bouclier devrait être lancé en 2018

La FIA a annoncé qu'un bouclier transparent est désormais privilégié pour la protection de la tête du pilote. L'idée du halo passe au second plan.

Le groupe stratégique et la Commission F1 se sont réunis ce mardi, pour discuter des mesures pour l'avenir. Des discussions ont eu lieu sur les mesures à prendre pour la protection de la tête du pilote.

Alors que le halo devait faire son apparition en 2018, la solution du « bouclier » transparent, Shield en anglais, est désormais privilégiée. La FIA a l'intention de faire des essais de ce système dès cette année en piste. Le but reste de le lancer en 2018.

Ce bouclier prend la forme d'une bulle sur le nez de la monoplace, qui va jusqu'au niveau du pilote. Cette bulle est moins verticale que l'Aeroscreen, le pare-brise proposé par Red Bull.

- Le Shield donne une mauvaise visibilité
- La FIA annonce l'arrivée du Halo pour 2016
- La FIA explique le choix du Halo

Plusieurs mesures pour 2018

D'autres mesures moins importantes ont été décidées pour la saison 2018. Les capots-moteur en aileron de requins et les T-wing, qui font débat, seront « strictement limités ». La FIA ne précise pas s'ils seront interdits ou si leurs tailles sera encadrée.

La FIA va prendre des mesures pour garantir que de l'huile ne peut pas être utilisée comme carburant. Un seul type d'huile sera utilisé par week-end de course.

Pirelli a reçu l'autorisation de développer ses pneus pluie pour 2018 en utilisant des monoplaces d'anciennes générations.

La FIA prévoit aussi un départ arrêté en cas de drapeau rouge. Depuis cette année, le règlement prévoit aussi un départ arrêté en cas de départ derrière la voiture de sécurité s'il pleut.

Une mesure sera en place dès le prochain Grand Prix d'Espagne, une meilleure visibilité du numéro et du nom du pilote sur la monoplace. La FIA n'a pas précisé les modalités d'application de cette mesure.

Par ailleurs, la FIA a annoncé que les réunions du groupe stratégique accueilleront désormais des équipes non membres dans ses réunions, dans un souci de transparence, une volonté de la fédération et de Liberty Media, le nouveau détenteur des droits commerciaux. Actuellement, Ferrari, Mercedes, Red Bull, Williams, Force India et McLaren sont membres du groupes stratégiques, ainsi que la FIA et Liberty Media.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 26 avril 2017 à 11:22 @clement dit : les vieux diesel pouvaient bien tourner à l'huile de friture, donc pourquoi pas. bien-sûr l'huile en F1 n'est pas la même mais l'idée reste identique

mercredi 26 avril 2017 à 07:14 Clément dit : y'a que moi que sa choque de l'huile en guise de carburant ?

mardi 25 avril 2017 à 21:53 Chryst. Free dit : c'est donc cela qui est censé nous donner des courses plus attractives